Comme annoncé depuis plus de 2 mois, Le Warmaster est arrivé sur Vigilus. Abaddon The Despoiler, le général du Chaos Unifié, est dans la place! Si vous vous demandez de quoi je parle, allez jeter un œil sur notre précédent article sur « Shadowspear » qui vous rappellera l’histoire de ce système, point de convergence entre les 2 moitiés de l’Imperium, route vitale et stratégique pour défendre ce qu’il reste de la lumière de l’Empereur… Avant de trop nous emporter sur le supplément Vigilus Ablaze, laissez nous vous présenter l’offensive que lance le Chaos et les nouvelles règles qu’elle amène…

Note: Quoi acheter?

Comme annoncé, Games Workshop sort un nouveau Codex Marines du Chaos. Vigilus Ablaze met à jour pas mal de règles du 1er codex Marines du Chaos, que ce soit avec de nouvelles factions, une remise à jour des points et des profils.

Si vous possédez déjà le codex Marines du Chaos, vous n’avez pas besoin d’acheter le nouveau.

Par contre, les détachements spécialistes ne se trouvent que dans Vigilus Ablaze.

 

Note: Pour qui?

Avant de vous parler de ce nouveau supplément Chaos… Ah… oui, c’est gênant. Vous n’êtes pas tous joueur Chaos? Tant pis. En effet, Vigilus Ablaze parle beaucoup, quasi exclusivement, du Chaos. En ce qui concerne les profils et les factions en tout cas. Néanmoins, la partie background est assez exhaustive et le reste des règles est une mise à jour, pratiquement un prolongement du précédent volume, Vigilus Défiant. Si vous l’avez, Vigilus Ablaze en est la parfaite suite….

Faire avancer l’histoire:

Pour les vieux joueurs que nous sommes, quand Games Workshop parle de campagne et de backgrounds, nous avons tendance à regarder d’un air un peu méprisant et à nous retourner. Ben nous avons tort car les choses ont bien changé. Bien bien changé.

Vigilus Ablaze raconte, j’insiste, raconte l’arrivée d’Abaddon The Despoiler dans le système de Vigilus à la tête d’une armada digne des plus impressionnantes croisades chaotiques. Vous aurez droit à sa description, de la myriade de chapitres/légions qui la composent, des renégats aux terribles forces de la Black Legion. Vous aurez aussi une série d’histoires reprenant les agissements des principaux protagonistes, de la quête des glandes progenitors d’Abaddon lui-même à la réaction de Marneus Calgar en voyant arriver cette invasion de proportion galactique.

Et si vous pensez que tout est limpide, bien contre mal, vous serez surpris de voir que certains conflits sont…étranges. Comme par exemple, la guerre entre les renégats de The Purge et la Death Guard qui ne sont pas d’accord sur la façon dont Nurgle souhaiterait éliminer les civils…

Tout ça vous amènera à la conclusion surprenante de ce chapitre de l’histoire de L’Imperium… oui oui, une vraie fin.

 

Faire jouer l’histoire:

Comme nous vous l’avons montré dans plusieurs articles précédents, depuis la sortie de la V8 de 40k, GW a compris qu’elle devait s’appuyer sur une histoire forte, qui avance et qui met en jeu des événements épiques, quitte à rendre obsolète certaines figurines ou certaines règles.

Et elle donne les moyens de jouer cette histoire. Un système de campagne, basé sur les mêmes règles que celui de Vigilus Défiant, permet de jouer 12 scénarii narratifs différents sur 6 champs de batailles différents. En les suivant, vous pourrez jouer environ une campagne d’environ une vingtaine de parties qui suivra la progression de l’histoire grâce à des événements qui se dérouleront entre les parties.

Vous retrouverez aussi toute une série de conseils et idées pour organiser une campagne qui vous correspond, qui s’adapte à votre rythme de jeu. Si cela peut paraître évident pour les joueurs expérimentés, ils sont suffisamment bien fait pour aider efficacement et simplement les joueurs débutants. Du bon matériel de jeu.

Faire progresser le Chaos:

Ce supplément va se heurter à 2 attentes un peu différentes: GW veut raconter cette histoire et faire des unités qui correspondent à un environnement, à une « réalité historique ». Mais les joueurs attendent, pas pour tous mais pour pas mal, des règles qui permettent à leur faction de remonter dans la hiérarchie des tournois.

12 datasheets sont présents, de la mise à jour des Marines du chaos au nouveau profil du Noctilis Crown. En eux-mêmes, ce ne sont pas tous des révolutions mais en voici quelques-uns notables:

_ Une nouvelle arme spéciale fait son apparition dans le profil des Marines: Le reaper Chain Cannon, lourde 8 à 24 pas, a force 5, PA -1 et 1 de dégât. Pour 20 points, cette arme apporte un nouvel impact à une unité qui manquait de punch. Combinée avec la nouvelle règle des bolters, vous avez maintenant la possibilité de tenir une position en infligeant des dégâts sur la phase de tir.

_ Les havocs ont bien changé: une endurance de 5 les rend plus costaud, l’accès au Chain Cannon susnommé, mais surtout la possibilité de se déplacer sans avoir les malus des armes lourdes. Pour 2 points de plus à la figurine, c’est donné et ça donne des options tactiques intéressantes, très mobiles.

_ Abaddon ne change pas dans son rôle de commandant mais il devient encore plus brutal et il va falloir réfléchir 2 fois avant de le charger…

_ Le Noctilis Crown est un ajout qui dépendra de votre armée: Il ajoute une sauvegarde invulnérable de 5+ dans une aura qui grandit au fur et à mesure de la partie.

Cette salve de modifications ne vient pas seule. Elle est suivie de l’ajout de nouvelles factions à l’intérieur du chaos, en particulier une refonte de la Black Legion et l’extension des légions renégates. Chacune va recevoir de nouveaux traits de commandement, des stratagèmes et des reliques propres.

Pour la Black Legion, si le trait de faction ne change pas, vous aurez de nouveaux traits de commandement, 8(!) Stratagèmes et des reliques… plein de matériels pour faire des combinaisons et donner des bonus de relances des touches et des blessures de partout. Avoir 3 traits de commandements, empêcher un joueur de contrôler un objectif, vous aurez des dizaines de façons de jouer les hommes en noirs et ainsi de surprendre votre adversaire.

Pour les chapitres renégates, chacun aura une capacité de faction propre ainsi qu’un trait de commandement, une relique et quelques stratagèmes. Les effets sont très t et correspondent assez bien à l’historique de ces mercenaires, comme The purge qui peut tirer dans un corps à corps ou les Red Corsairs qui gagnent 3 points de commandement supplémentaires pour leurs détachements du fait de leurs capacités tactiques.

Complet, dense, il faudra un peu de temps pour sortir le bien du moins bien de tout ce qu’apporte ce supplément, tant il amène de nouvelles règles.

En conclusion, ce supplément est proprement indispensable à tout joueur Marines du Chaos. Il met complètement à jour son jeu et lui redonnera des armes pour se battre et surtout diversifier ses armées. Pour les autres, c’est un très bon supplément de campagne, packé avec du vrai bon background et des idées de scénarii qui conviendront facilement à votre groupe de joueurs.  Bon vous m’excusez mais moi, je retourne préparer l’invasion du reste de l’univers…

Et si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du destin de Vigilus, venez donc faire une partie à la boutique!!!

Guitou