Présentation de Forgebane: Une nouvelle boite de démarrage, sans marines, avec de l’adeptus mechanicus et du nécron avec en guest star: des titans… what else?

Games Workshop sort à intervalles réguliers des boites de jeux avec tout le matériel nécessaire pour pouvoir jouer. D’habitude, la boite contient des marines et une troupe d’ennemis, parfois Xenos, parfois du chaos.Sauf que là, Surprise! Pas de marines et ce ne sont pas 2 factions que propose GW mais 3. Voici une petite présentation de cette boite, dans l’histoire, le jeu et les figurines qu’elle fournit…

 

Les histoires dans la boite:

            Forgebane se déroule sur le monde d’Amontep II. L’histoire suit le Magos Dominus Dentrex Ologostion et sa suite Skitarii qui viennent rechercher sur cette planète un élément particulier: le Noctilithe. Cette substance aurait la possibilité de renforcer l’univers matériel contre l’influence du Chaos. Elle se trouve en abondance sur des mondes très minéralisés et l’Adeptus Mechanicus, sur les ordres de Bellisarius Cawl, est partie en chasse de ce minérai qui, avec l’ouverture de la Grande Faille, prend une importance capitale.

            Pendant ce temps, dans les entrailles d’Amontep II, une ancienne puissance se réveille: Elle exploitait le Noctilithe bien avant que les humains n’aient l’idée de taper des silex entre eux pour faire du feu. Les Nécrons se préparent, mais cette fois, il ne s’agit pas de quelques nécropoles éparpillées qui se bougent… Une nation entière reprend vie et ce n’est pas pour défendre son territoire qu’elle se réveille. Une ère de conquête est arrivée…

            Alors que le Magos et ses rangers avancent sur la planète suivant les traces de la précieuse roche, les yeux millénaires les observent et le piège se referme…

 

Le jeu dans la boite:

            A partir de là, c’est à vous de faire progresser l’histoire. Pour cela, la boite contient: 1 force Nécron, 1 force Adeptus mechanicus et un supplément de jeu. Dans le supplément, outre la partie histoire dont je vous ai donné un aperçu, vous avez une partie Jeu qui contient les règles de chaque unité et chaque armée -Nécron & adeptus Mechanicus- ainsi que 3 scénarii jouables avec les figurines de la boite.  Pas de système de points, tout est prévu pour simplifier la vie du joueur: chaque scénario est clé en main avec des conseils de jeu et de quelques modifications pour faire évoluer selon vos envies la partie. Les objectifs sont clairs, simples et demandent peu de règles spéciales. En général d’ailleurs, ce sont les règles que vous retrouverez dans le livre de règles de Warhammer 40k.

            A noter, vous aurez le livret, classique désormais, de 8 pages nécessaire pour jouer… Pas besoin de plus…

 

Les figurines dans la boite:

            Bon d’accord, 3 scenarii, ça fait pas beaucoup. Même s’ils sont de qualité, difficile de se dire qu’on fera 18 parties… Donc pas une bonne boite de démarrage? Il reste une chose dont nous n’avons pas parlée: Les figurines… On peut noter que contrairement aux boites habituelles, les figurines qui sont fournies ne sont pas fixées. La boite dit « 10 rangers Skitarii » mais en fait, vous avez une boite d’unités de 10 rangers skitarii avec les memes options qu’une boite d’unité. En particulier, vous pouvez monter 10 vanguard si ça vous chante.

Pour l’Adeptus Mechanicus, on a un Dominus et 10 rangers Skitarii. Rien d’original, une troupe de tir rapide un peu fragile mais assez spécialisée grace à pas mal d’armes spéciales.  Vous avez aussi 2 figurines inédites: 2 Armiger Warglaive. Il s’agit d’un véhicule, une espèce de petit titan ultramobile avec un mouvement de 14 pas. Sa lance thermique règlera tout problème ennemi, comme son épée tronçonneuse. Certes, contre une unité nombreuse, il sera limité mais n’importe quel dreadnought ou véhicule devrait réfléchir à 2 fois avant d’avancer…

Il est difficile de donner du sens à ce détachement tellement il peut être utilisé pour des raisons différentes: Il a du sens dans la boite de jeu et donnera un ensemble interessant à jouer par ses unités très spécifiques. En dehors de la boite, l’Armiger est la « troupe » que le chevalier impérial attendait pour lui donner un peu de diversité et surtout des petites unités pour controler des objectifs. Pour le joueur Skitarii, il s’agit d’un début d’armée assez proche de ce qu’il a déjà: troupe + véhicule. Les 2 Armigers donnent une armée plus offensive et aura tendance à pousser à avancer plutot qu’au surplace…

Pour les Nécrons:

–        Un Cryptek, armé d’une bâton de lumière et habillé de cape Canoptek.

–        3 Canoptek Wraith,  figurine énorme à l’allure d’araignée énorme et vorace.

–        5 Lych Guard, armés de fauchard ou de boucliers à dispersion et d’épée d’hyperphase.

–        5 immortels, avec des éclateurs Gauss ou des carabines Tesla.

Alors que normalement l’armée Nécron est une armée de tir rapprochée, vous remarquerez que ce détachement est très porté sur le corps à corps. Les lych guard et les Wraiths sont des vrais brutes et accompagnés du Cryptek, ils vont dépoter. Autre spécificité intéressante, la sauvegarde invulnérable: 3+ pour le spectre, 4+ pour les lych guard et le cryptek donne une 5+ autour de lui. Finalement, un ensemble assez atypique qui peut convenir autant à un débutant qu’à un joueur averti. 

 

En conclusion, si on considère la boite juste pour elle-même, on a quelques parties assez équilibrées et simples, à la portée de tout hobbyiste. Pour les joueurs plus avertis, vous aurez un challenge différent de vos habitudes: une armée de corps à corps nécron et 2 mini-titans costaud mais un peu esseulés… En dehors de la boite, outre des superbes figurines, vous aurez des figurines nécrons que les joueurs n’ont pas forcément en grand nombre et des figurines pour préparer la sortie du futur codex Chevaliers Impériaux… Un bon investissement en fait.