Codex Chaos Space Marines

 

Les Spaces Marines du Chaos sont une des armées les plus iconiques de Warhammer 40,000. C’est aussi une des première à avoir reçu un Codex en V8. Nous vous proposons à travers une série d’article un guide pour collectionner une armée digne des Dieux du Chaos, et nous commençons tout de suite par un aperçu général du Codex Chaos Space Marines

 

Le Background

Les Space Marines du Chaos sont d’anciens Astartes à avoir trahi l’Empereur lors de la fameuse Hérésie d’Horus. Le Codex Chaos Space Marines permet de jouer 7 des  9 Légions traîtresses, ainsi que les Chapitres Renégats, c’est à dire tous ceux qui se sont tournés vers le Chaos bien après.

Le Chaos est bien plus qu’une version maléfique des nobles Astartes. Ces derniers se sont vus gratifiés de mutations démoniaques. Certains ont même accédé au rang de Prince Daemon, toute trace d’humanité effacée. Les machines elles aussi sont corrompues, pilote, daemon et carlingue ayant fusionné pour donner des aberrations telles que le Heldrake.

Si vous voulez prendre le contrôle de surhommes possédés, menées par Daemons et Sorciers, pour anéantir toute trace de civilisation, alors bienvenue chez le Chaos !

 

Les Figurines

La plupart des figurines chaotiques sont en plastique modulable, parfaites pour faire des conversions. Compatibles avec le reste de la gamme de Space Marines, vous pourrez mélanger des grappes pour fabriquer votre propre chapitre renégat, en empruntant des bures Dark Angels, des calices de sang Blood Angels, ou encore des peaux de bêtes Space Wolves.

Pour certaines références, vous n’aurez pas le choix : si vous voulez des Havocs avec armes lourdes, il faudra piocher dans les boîtes loyalistes !

Certaines figurines commencent à dater, comme Abaddon, mais les figurines du Chaos sont souvent resculptées, et la majorité d’entre elles sont magnifiques, comme le Hellbrute ou encore le Maulerfiend.

 

L’Organisation des Legions

Vous pouvez jouer 8 Légions (même si techniquement il y a 7 Legions et un chapitre renégat, mais on va pas chipoter, hein!)

Chacune va avoir un Trait de qui s’appliquera à son Infanterie, Moto, Prince Daemon et Hellbrute (attention, il se peut que les Traits de Légion soient étendus à toutes les figurines de l’armée dans un prochain Erratum), tant que l’armée est réglementaire, et que les membres du détachement en question aient la même Légion.

Oui, si vous possédez plusieurs détachements, chacun d’eux peut provenir d’une Legion différente.

Outre le Trait, chaque Légion dispose de Stratagèmes spécifiques, de Traits de Seigneur de Guerre, ainsi que de Reliques propres.

Voici quelques bonus des différentes Légions :

        Black Legion : +1 en Cd, et les armes à Tir Rapide peuvent passer Assaut. Pas extraordinaire, mais vous pouvez recruter Abaddon, qui est une vraie brute épaisse en plus de vous donner des Points de Commandement supplémentaires, des relances pour toucher, et un Sans Peur en bulle… Et ça suffit pour en faire une Légion optimisable !

        Iron Warriors : Boudés à la sortie du Codex, ils reviennent sur le devant de la scène. Les unités ennemies n’ont pas de sauvegarde de couvert. Beaucoup d’armées, et de Traits de Faction donnent des sauvegardes de couvert, ce qui rend cette Légion de plus en plus prisée. Leur Artefact, fournissant une 2+  de sauvegarde et une récupération de 1PV par tour au Prince Daemon, est aussi très recherché !

        Chapitres Renégats : Avance et Charge. Parfait pour toute armée orientée corps-à-corps. Seul défaut, il empêche d’utiliser un des meilleurs Stratagèmes, Vétérans de la Longue Guerre, qui permet d’ajouter 1 aux jets de blessures…

        Worlds Eaters : +1 attaque en Charge. Simple, efficace, et un véritable boost pour beaucoup d’unités du Codex. De plus, les Berserkers passent en Troupe, or il s’agit (enfin!) de la meilleure unité de CàC du Codex, voire du jeu. Petit hic, pas de sorciers, donc pas de Temps Altéré, qui permet de se déplacer une deuxième fois dans le tour… Dommage pour une armée de close !

        Night Lords : Sûrement une des Légions les plus sous-estimées, et les plus tactiques à jouer. Les ennemis soustraient 1 à leur Cd dans un rayon de 6 pas, max-3. Dans un jeu où le moindre écart au test de Cd signifie un mort, c’est très bon. Surtout que des sources de malus supplémentaires et cumulables au Cd foisonnent dans l’armée : icône de Nurgle, Raptors, Chaos Spawn…

        Emperor’s Children : Le Trait de Légion, qui permet de frapper en premier est très intéressant pour la micro gestion de la phase de CàC, mais c’est tous les autres bonus qui font des Emperor’s Children une excellente Légion. Le Stratagème de Slaanesh permet à une unité de tirer une deuxième fois, et un autre permet de gagner une attaque supplémentaire à chaque fois que l’unité tue une figurine… De quoi devenir des parangons de tir ET de CàC.

            Sans oublier que les Noise Marines sont en Troupe, et qu’ils peuvent frapper ou tirer une dernière fois avant de mourir… Autant dire que les unités  Emperor’s Children ont le temps de se rentabiliser !

        Alpha Legion : -1 pour se faire toucher à plus de 12 pas. Simple et efficace, c’est un trait que l’on retrouve dans de nombreuses Factions. Il est facile d’utilisation, mais très dépendante de l’évolution du jeu : cette capacité s’étant étendue à beaucoup d’armées, les armées se tournent vers le corps à corps ou le tir à très courte portée, rendant le Trait moins intéressant… Néanmoins, le Stratagème spécifique est très fort. Il permet de placer une unité à plus de 9 pas  de l’adversaire après le jet déterminant le premier joueur. Le Stratagème est utilisable autant de fois que voulu, on peut donc mettre un grande partie de l’armée sous le nez de l’adversaire. En prime, vous pouvez vous déplacer et charger ! Autant dire que si vous avez le premier tour, ça risque de faire mal chez l’adversaire, surtout si vous jouez des Berserkers !

        Word Bearers : Premiers hérétiques, mais derniers servis… Ils gagnent une relance des tests de Moral, sachant que les Loyalistes ont tous cette capacité en plus de leur Trait de Chapitre… les stratagèmes ne sont pas fameux, ils permettent de faciliter l’invocation de démon, mais rien pour les Astartes. Maintenant que le Codex Daemon est sorti il est possible de faire une armée mixte, mais même dans ce cas, d’autres Légions sont préférables…

 

Les Must Have

Il y a quelques unités qui sortent vraiment du lot, même au delà du simple Codex SMC, et qui rentrent dans pratiquement toute composition d’armée. Voici une petite sélection :

        Les Obliterators : unité de tir fantastique, qui peut se déployer en Frappe sans malus pour le tir, et qui effectue pas moins de 12 tirs puissants, 24 s’ils sont de Slaanesh ! Ils peuvent facilement entrer dans une bulle de relance, avoir des bonus grâce aux sorts et stratagèmes, de sorte à toucher à 2+ relançable et blesser à 2+ ! Question résistance, ils ont une 2+, 3PV, et il est facile de les placer dans un décor. Une des meilleures unité du jeu !

        Le Daemon Prince : Il a tout ce qu’on demande à un Personnage. Il frappe fort, est résistant, il peut se cacher dans la troupaille avec ses 8 PV, c’est un sorcier, et possède sa bulle de relance… Tout ça pour seulement 180 points, ailes comprises ! Quoi dire de plus…

        Les Berserkers : Ils ne sont pas très chers, réengagent et frappent deux fois par tour, de vraies machines à tuer. Depuis le temps qu’on attend ça !

 

 

Conclusion

 

Le Codex Space Marines du Chaos Propose de multiples manières de le jouer grâce à ses Traits de Légion et ses Stratagèmes. Tous les styles de jeux sont représentés, que vous vouliez une armée mécanisée, entièrement possédée, ou encore d’élite !

Pour les joueurs audacieux, il est tout à fait possible de mélanger différentes Légions pour tirer le meilleur de chaque, et pourquoi pas rajouter un détachement démoniaque !

Dans les prochains articles, je vous proposerais des listes d’armées pour chacune des legions avec un tactica associé