Alors que les previews nous arrivent tous les jours, qu’une nouvelle boite énorme vient de nous être présentée, ce n’est pas un article détaillant la V9 de Warhammer 40k qui nous est venu aujourd’hui mais plutôt un billet d’impatience. A 15 jours d’une sortie potentielle, après 2 semaines de nouvelles règles et de discussions à la boutique, nous voici avec quelques questions intéressantes auquel Games Workshop n’a pas forcément répondu…

 

Quel équilibre ?

Commençons par  le jeu sans se soucier des à cotés. Le consensus est assez évident pour la majorité : Les nouvelles règles sont de bonnes idées.

Même si on ne peut pas encore contextualiser et se faire une image réelle, les previews laissent entrevoir les contours d’une V9 qui ne s’éloignent pas trop de ce que l’on connait déjà.  Malgré des ajouts, le système va quasi à coup sûr garder sa fluidité et son coté tactique.  Les phases ne changent pas fondamentalement, les jets de dés aussi, il semble que l’on ait toujours cette phase de tir primordiale qui fait le sel de la V8 et qui place 40k dans la catégorie rare des jeux de fusillade.

Parmi les changements qui nous ont parlé, il y a le panel de règles pour un meilleur contrôle du terrain. Dans un précédent article, j’avais remarqué que Games Workshop avait perdu le contrôle de la table avec un trop grand nombre de figurines pour la place disponible et ils ont vu le problème. L’idée d’explorer un format à 500/1000pts est intéressante en particulier car la taille de table suit les plateaux sortis pour les jeux comme Kill Team ou Speed Freeks. De nouveaux terrains vont arriver alors qu’ils sont déjà à portée de main dans vos armoires…

Il est néanmoins trop tôt pour se prononcer sur le retour du corps à corps. Certes, les décors vont aider à arriver en mêlée plus facilement mais les armes de tir ont l’air aussi plus mortel. Peut-être que cela nous amène simplement un jeu plus rapide, plus quitte ou double, ce qui ne serait pas du luxe. Si nous pouvons diminuer le temps des parties de tournois à des rondes de 2h30, on ne v pas refuser…

Partir en croisade ?

On se dirige vers le fait de suivre Crusade à la boutique. Ayant plus de joueurs visant une narration qu’une compétition, nous allons lancer ce type d’animations mais j’avoue que je trouve l’assurance de Games Workshop sur ce point un peu déroutante.

Vétéran d’énormément de systèmes de jeu, je sais que le système de campagne est toujours un problème. Généralement, il tient sur 4 ou 5 parties mais des disparités se créent très vite et l’équilibre devient une vaste gageure, quand ce n’est pas un casse-tête. Je n’ai pas de souci sur le système de réquisition qui permettra de récupérer de nouvelles figurines dans son armée, il semble facile de l’indexer sur le coût en points des figurines. Mais par contre, si on peut ajouter des capacités à son unité, comment juger équitablement son nouveau coût ? Dans Warcry, avec des objets one-shot, le système permet une fausse progression et peut-être que c’est une bonne solution pour 40k, qui ne complexifierait pas les listes et qui donnerait l’impression d’avancer. De plus, les auteurs ont annoncé une sortie graduelle des éléments par l’intermédiaire des codex, ce qui permettrait de faire progresser certains plus efficacement que d’autres. Encore un problème d’équilibrage à régler.

Ces doutes mis à part, j’avoue que l’idée de faire une campagne facile, avec les points de puissance et des scénarios adaptés, est vraiment un plus indéniable. En tout cas, on va garder notre œil dessus…

Quels achats ?

Si vous attendez de ma part une diatribe explosive sur comment c’est cool ou que ça me rappelle la V2 quand j’ai commencé, vous allez être déçu. Oui, il y a de la hype mais, comme à chaque nouvelle édition, il y a à la boutique un mélange d’excitations et d’inquiétudes. Quelles seront les nouveautés mais aussi, est-ce que mes figurines que j’ai amoureusement achetées, peintes et jouées jusque-là seront encore suffisantes ou faudra-t-il repasser au tiroir-caisse ?

Et pour l’instant, pas de réponses. Sur la question des achats, j’ai envie de remettre en perspective un certain nombre d’éléments :

_ Le calendrier de Games Workshop ne va pas tant changer que ça. La V9 sortira au début de l’été, le nouveau codex Marines en septembre. Le Covid va peut être bouleversé les choses d’un mois mais a part pour la V8, le calendrier a toujours été le même. En aout, on aura une sortie plus anecdotique comme l’armée de Géants à l’Age of Sigmar.

_ Un livre à 50 euros avec lequel vous allez jouer pendant 3 ans est un investissement. Est-il rentable ? Je ne sais pas. Votre livre de la V8 a-t-il été rentable ? C’est à chacun de se poser la question. Est-ce que les règles en ligne, disponible gratuitement n’auraient pas suffi ? Je ne sais pas. Combien de parties avez-vous fait ? Peut-être que cela pourrait être un achat fait en commun avec votre groupe de joueurs…

_ La nouvelle boîte est un investissement. C’est clairement un achat à 2 joueurs mais la quantité de plastique est assez hallucinante. Si les rumeurs de 135 livres (soit 150/160 euros) sont justes, c’est une base d’armée très complète et loin des 4/5 parties des boites habituelles…  En plus de la quantité, la qualité semble clairement au rendez-vous.

_ J’avoue que la question du jeune débutant se pose. Ce genre de boites n’est pas fait pour eux. Les kits easy-to-build sont sans doute la bonne réponse avec les différents starters déjà sortis et il serait intéressant que Games Workshop se positionne sur la sortie de ces produits… (Noël ?)

_ Les Primaris commencent à avoir une gamme assez vaste et j’ai du mal à voir ce que les « anciens » marines ont qui leur donneraient une différence, un avantage. Sans préjuger de leurs règles, on peut se poser légitimement la question de la pertinence des vieux modèles…  Pour les nécrons, les nouvelles figurines n’invalident pas les anciennes, bien au contraire. Elles étoffent la gamme de façon intéressante avec des designs très variés entre les tripodes de la Guerre des Mondes ou des robots très Star Wars.

A la boutique, nous vous conseillons d’attendre un peu. Les joueurs Nécrons et Marines ont déjà de quoi se mettre sous la dent. Pour les autres, la patience est encore de mise…

Conclusion :

Au final, l’annonce de cette nouvelle boite est un pas rassurant dans la bonne direction.  Avec un starter certes plus cher mais un contenu aussi dense et de qualité,  Games Workshop montre qu’on peut faire confiance dans sa capacité à générer de la nouveauté dans l’univers de Warhammer 40k. Si les règles sont encore sujettes à débat et possibilités, les révélations esquissent un système solide et efficace, qui sait où il va et ce qu’il veut. Bien entendu, les tables de démonstration de la boutique seront prêtes à l’heure pour vous  permettre de tester tous les aspects de cette nouvelle édition qui promet…

Guitou