Necromunda : Gang War 2

Nous voici lancés sur une nouvelle volée d’articles sur Necromunda, initiée par Guitou avec les deux premiers, portant sur la boîte de base Necromunda Underhive et le supplément Gang War.

Depuis sa sortie, Necromunda s’est vu augmenté de plusieurs suppléments, de nouvelles bandes, terrains 2D et 3D, de nouveaux scénarios… Bref, le jeu a pris pas mal de relief, et il nous a semblé juste de lui rendre un juste hommage.

Le but de cette série d’articles est de vous permettre de plonger dans l’univers de Necromunda et de vous guider dans la construction de vos bandes, tables de jeux, campagnes.

Le jeu disposant d’une profondeur et d’une richesse digne des jeux de rôles, nous vous proposons un  chemin plus ou moins fléché, vous donnant un accès plus simple et éclairé dans les dédales sombres et dangereux de Necromunda….

Cette série d’article commencera donc par la présentation des suppléments, Gang war 2 et Gang war 3, et sera suivie par des listes de bandes et tactica pour les 7 factions jouables à l’instant où j’écris ces lignes. S’intercaleront aussi des modes de jeu maison, des scénarios inédits, des rapports de de bataille… Par exemple, nous vous montrerons comment mener une campagne mixte de Neromunda et de Dark Hérésy, le jeu de rôle de Warhammer 40k.

Mais trêve de bavardages, il est temps de plonger dans les secrets bien cachés de la fameuse cité ruche….

Les Orlocks

« Le p’tit gars m’a dit qu’il avait piqué le fling’ à un Orlock. Je ne l’ai pas cru jusqu’à ce que je vide le chargeur sur sa p’tite gueule en moins d’une seconde. Le p’tit avait raison, y’a que les Orlocks pour faire ce genre de matos. Dommage qu’il n’ait pas eu l’temps de me dire où il cachait le reste des munitions… « 

            Korgos, Maison Goliath

Gang War 2 introduit une nouvelle faction, les Orlocks. Comment ça, pas nouvelle ? Oui, bon, si on commence à faire référence à l’ancienne édition toutes les deux secondes, on ne va pas s’en sortir…

Donc, les Orlocks font leur grand retour dans Necromunda (mieux ?), et sont la troisième Bande disponible après les Goliaths et les Eschers.

Pour faire court, les Orlocks maîtrisent la fabrication d’armes de haute qualité, et détiennent les filons de minerai ainsi que leur transport. Les Orlocks sont fidèles à leur Clan comme aucune autre maison, et considèrent les membres de leur Gang comme leur famille. Affronter les Orlocks signifie combattre contre un ennemi mieux équipé et plus solidaire.

En termes de règles, cela se traduit par une forte CT (3+ pour Champions et Chefs), de l’armure composite de série (5+), ainsi que par les armes de bases accessibles à tous les Gangers, qui sont bien plus puissantes que celles des autres bandes. On peut noter pour exemple le fusil à pompe avec ses différents profils tout aussi meurtriers…

Les armes lourdes accessibles sont tout aussi dévastatrices, entre la mitrailleuse avec son tir rapide 2, et le lance-harpon, arme au cachet imbattable, et à son efficacité redoutable : non seulement vous pouvez empaler plusieurs adversaires à la suite, mais en plus vous pouvez attirer l’ennemi à vous. Utile pour faire tomber un combattant dans une fosse, de la boue toxique, ou autre désagrément environnemental…

Nous reviendrons plus en détail sur les Orlocks, dans un article ou nous vous proposerons liste de bande, tactica, et analyse des cartes spécifiques.

 

Périls du sous-monde

« Il avait dit qu’ça allait nous rapporter gros. Il avait raison, mais c’est juste par ce qu’on était plus beaucoup à se partager l’magot… »

            Blu, Maison Orlock

Les périls du sous-monde proposent toute une série de règles spéciales pour représenter les différents dangers immanents aux cités ruches. Du nid de xenos, à la fuite de canalisation, en passant par le conduit de ventilation, vous allez pouvoir piocher dans tout l’imaginaire des films de SF.

Car oui, si vous faites attention, chaque règle spéciale correspond à une scène mythique d’un ou plusieurs films cultes de science-fiction. Prenons par exemple le fourneau, avec sa grosse tuile de métal en fusion. Est-ce que cela vous fait penser à :

A) la fin de Terminator 2 ?

B) La fin de Alien 3 ?

C) La fin du Seigneur des Anneaux ? (ok, ce n’est pas de la SF, et alors ?)

D) Star Wars épisode 2 ?

Mais de toute manière, vous savez pourquoi on joue à Necromunda ? Par ce que Necromunda EST un condensé de tout l’imaginaire des films de SF des années 80 et plus. Mad max, Judge Dred, Demolition Man, Alien…

Il est donc normal de vouloir reproduire dans nos parties ces scènes cultes qui ont fait de nous ce que nous sommes : des geeks, et fiers de l’être. Car être geek, c’est avant tout être passionné ; un passionné qui va jusqu’à reconstruire des décors, peindre des figurines, passer des dizaines d’heures de lecture de règles, tout ça pour arriver à cette instant fugace et magique, où il pourra dire, en regardant tomber la figurine de son adversaire dans le métal en fusion : Hasta la Vista, Baby !

Et c’est ce que permet ce supplément de jeu : nous apporter des règles et des tuiles pour faire revivre ces instants magiques.

Et bien sûr, que vous jouiez en 2D ou 3D, vous serez servis : des tuiles spéciales ont été éditées, et les règles sont adaptables pour vos décors 3D faits maison.

D’ailleurs, vous noterez que les tuiles de la boîte de base ne permettent pas de jouer sur un terrain de  48×48, et que l’extension le permet !

A vous de les intégrer dans vos parties et scénarios, laissez votre imagination s’envoler.

 

Le Mercenaire, L’aventurier, et le Perso Nommé

« Il a p’tet une sale gueule, mais il fait du bon boulot »

            Rend, à propos de Gurl trois-yeux, mercenaire tireur d’élite

Quand on parle de donner vie à vos parties, rien ne vaut quelques personnages hauts en couleurs.

Plusieurs façons de jouer ces individus, selon leur classe.

Persos nommés, ou Dramatis Personae.

Des persos spé, avec leur histoire, leur profil, bref, vous les prenez tels quels. A l’heure où j’écris, pas mal de ces personnages ont des figurines Forge World, mais rien ne vous empêche de les convertir.

Comment les recruter ? Rien de plus simple, avant la bataille vous pouvez vous payer les services d’un de ces personnages. Ils ne prendront part qu’à cette bataille, ne gagneront pas d’XP, ne subissent pas de Blessure Persistantes, etc.

L’avantage de ces personnages, c’est qu’ils vont potentiellement combler une faiblesse face à un adversaire, ou être utiles pour un scénario en particulier. De plus, vous pouvez facilement les mettre  en danger, vu qu’ils ne donneront pas suite… L’adversaire n’aura donc pas d’intérêt à long terme à les tuer.

Ce sont aussi d’excellents personnages pour donner du piment à une campagne. L’arbitrator peut décider par exemple qu’un Perso suivra sa bande pendant deux parties, pour le remercier de l’avoir sauvé lors d’un scénario, où jusqu’à ce qu’ils affrontent une bande affilié à une maison contre lequel il a un contentieux… Bref, une boîte à outil formidable !

Les Mercenaires

Même fonctionnement pour le recrutement, mais là vous pouvez personnaliser l’équipement, les caractéristiques et même les compétences. Ils n’évoluent pas et se barrent à la fin de partie, mais c’est un excellent moyen de tester des combinaisons de compétences ainsi que des armes et équipements. En effet, il peut être difficile à première vue de juger une arme ou d’un équipement avant de l’avoir vu sur la table de jeu. Le mercenaire vous permet de tester sans vous engager.

Les Aventuriers

Ces derniers restent dans votre bande, mais en contrepartie ils ne prennent pas part aux batailles. En fait leur utilité est de renforcer vos phases d’après et d’avant partie. Par exemple, le Toubib permet de soigner des combattants supplémentaires, tout en relançant les jets de soin. Il va s’en dire qu’il faudra tout au long de la campagne équilibrer la bande entre personnages combattants et soutien logistique.

 

Conclusion

Gang War 2 amène encore plus de profondeur à Necromunda, et ce sur plusieurs niveaux : nouvelle bande, nouvelles règles de terrain, ainsi que de nouveaux types de personnages jouables par tous les Gangs. Des heures de jeu en perspective !

Je vous dis à bientôt pour les prochains articles, en attendant, prenez soin de votre bande !

 

Ezek