Fils de Caliban, pour la première fois depuis votre existence, notre codex vient après celui de nos frères ! Si vous vous souvenez bien, les Darks Angels ont toujours été un crash-test pour les Marines. Premiers à avoir des plasmas dans les tactiques, des bolters, pistolets et grenades en série, bref, ils ont toujours été précurseurs, mais les autres Astartes ont toujours pris leurs avantages, avec des bonus en plus… Fini ce temps maudit, la première légion est de retour plus forte que jamais !
Alors, quoi de neuf chapelain ?

 

Les règles spéciales :

Accrochez-vous, c’est de la bonne (je parle toujours de règles, hein…). Tous les Darks Angels tirent à CT2 en état d’alerte, sont soit sans peur, soit obstinés, et la ravenwing relance ses sauvegardes de couverts quand elle zig-zag… Pas mal, n’est-ce pas ? Mais c’est encore plus fort avec les formations, comme nous le verrons. Je ne vais pas tout vous dévoiler ( ça ne serait pas en accord avec les principes de l’armée…), mais le darksrhoud permet à vos unités de charger sans se faire tirer dessus.

Les formations :

Si vous suivez la lion’s blade strike force, toute votre armée utilise sa CT non modifiée pour les tirs en état d’alerte. Oui, vous avez bien lu. Votre armée gagne une phase de tir. Autant dire que les armées de corps à corps ont peu de chance de traverser vos lignes. Mais ce n’est pas tout. Le ravenwing support squadron vous permet de tirer en état d’alerte avec des landspeeder si une unité charge à moins de 24 pas de ces derniers. Et dire qu’on pleurait devant l’appui-feu Tau !

Les schémas d’armée :

Non seulement vous pouvez bénéficier des formations, mais aussi d’un schéma spécial ravenwing et un deathwing. Les deux vous permettent de garder votre armée entièrement en réserve et d’arriver en un seul bloc, la ravenwing pouvant zigzaguer sans malus après un turbo-boost, et la deathwing pouvant tirer et sprinter lorsqu’ils se téléportent. Plus besoin de deux persos spéciaux pour jouer deathwing/ravenwing !

L’Interromancie :

Nouvelle discipline psychique, qui rentre même en concurrence avec l’omniprésente télépathie. Vous pourrez forcer vos adversaires à tirer au jugé, lui faire faire des tests de commandements avec pleins de malus, et réduire de façon définitive la quasi-totalité de ses caractéristiques. Tremblez devant la puissance des librarians !

Voilà les secrets du roc dévoilés, je vous laisse, j’ai laissé ma moto ravenwing en double file…


Points forts :
– Très démarqué du codex Space Marines
– Des formations ET différents schémas d’armée pour jouer ravenwing et deathwing
– Pleins de nouvelles règles spéciales
– Un domaine psychique très puissant
– Tir en état d’alerte à CT 2 voire mieux !
– zigzag de la ravenwing relançable !
– Sûrement dans le top 3 des codex les plus forts

Points faibles :
– Les personnages spéciaux n’apportent plus rien à l’armée
– pas d’autres points faibles !