Celà fait déjà quelques jours que le Codex : Genestealer Cults est disponible. Etrangement, la peau de nombre de joueurs commence à se violacer… Il faut dire que Games Workshop frappe fort avec ce codex totalement original.
C’est en effet le premier codex depuis le Tau à fournir une armée entièrement nouvelle, et non un remaniement d’une armée déjà existante. Oui, même les Harlequins et la Deathwatch sont des extensions d’armées déjà existantes.

Le Codex : Genestealer Cult n’est donc pas un ajout au Codex : Tyranide, mais bien un ouvrage totalement indépendant. la seule unité commune aux tyranides est le Genestealer, mais il n’a même pas les mêmes règles…

Je ne vais pas m’étendre sur la joie que me procure cette sortie, si vous avez lu mon article sur Overkill, vous savez ce que le Culte peut représenter pour les vieux joueurs comme moi !

Allons donc voir le contenu du Codex d’un peu plus près : 

Les illustrations

Tout comme les derniers Codex, ce dernier est richement illustré, et qui plus est toutes les illustrations sont inédites ! S’agissant d’une nouvelle armée et de nouvelles figurines, les photos et illustrations qui jalonnent cet ouvrage nous sont totalement inconnues. Je vous conseille de jeter un coup d’oeil à l’illustration du patriarche page 25, elle est tout simplement splendide…
Je ne suis généralement pas fan des photos de seynètes faites par GW, mais cette fois l’effet de marée xénos inarrêtable est très bien rendu.

L’histoire

L’histoire, le rôle, et le déroulement d’une corruption par le Culte vous est narré avec détail. Encore une fois, ce Fluff  est inédit. Seuls les vieux de la vieille en connaissent une bribe, mais ce codex vous en dévoile plus que jamais. Sans oublier la description de chaque unité, son background ayant évolué depuis la V2 de Warhammer 40k. je vous laisse le soin de découvrir les mystères du Culte par vous même. Attention, la lecture prolongée de cet ouvrage peut provoquer l’apparition spontanée de bras surnuméraires…

Les figurines

Même si vous ne jouez pas à Warhammer 40k, vous tomberez en pamoison devant les figurines de cette armée. Toutes les générations du culte sont parfaitement identifiables, les grappes regorgent déléments supplémentaires, bref, une vraie merveille.
Petit plus pour le véhicule Goliath, qui est clairement le véhicule le plus stylé de tout 40k. Si vous aimez mad max, ou tout simplement le post apo, vous tomberez amoureux de ce blindé. Et il est réutilisable dans d’autres armées ! Si vous voulez faire un Kult’ de la vitesse Ork, jetez vos truks et prenez des Goliaths ! La version avec les lames concasseuses va rappeler des souvenirs aux fans de Total Recall…
Même si je suis fan de l’esthétique d’autres armées, comme les Harlequins, il faut bien l’avouer, la plus belle armée de tout l’univers de Warhammer 40k est aujourd’hui celle du Culte Genestealer. Et en plus, c’est tout en plastique !

Les règles

Etant une armée totalement originale, si je vous explique en détails toutes les règles, vous aurez mieux fait de lire de Codex ! Je vais donc mettre l’accent sur quelques points que je trouve géniaux.

Embuscade du culte

La plupart des unités peuvent se déployer et se redéployer d’une manière tout à fait originale. Tant qu’elles ne sont pas embarquées, elles peuvent disparaître du champ de bataille, et réapparaître ailleurs au prochain tour. Un tableau vous permet de savoir comment, et ce que vous avez le droit de faire, mais le codex regorge d’astuces pour contrôler l’aléatoire de ce tableau. Et je vous l’annonce tout de suite, vous allez pouvoir apparaître face à l’ennemi et le charger immédiatement ! Face au culte, personne ne peut se cacher…

L’avantage stratégique est indéniable. Vous allez pouvoir jouer au chat et à la souris avec votre adversaire, et pouvoir vous adapter selon le scénario et l’armée adverse. Votre adversaire quant à lui aura énormément de difficultés à prévoir vos actions, et réagir à temps.

C’est une excellente règle qui apporte un nouveau Gameplay dans Warhammer 40k.

Les Goliaths

Indépendamment de son esthétique parfaite, le Goliath est une nouveautée en terme de règles et de profil.

La première version est un transport découvert, qui permet donc d’amener vos troupes d’assaut à portée de fusillade et de corps-à-corps. Sa capacité d’ignorer les effets d’immobilisation sur un 4+ le rendent très fiable dans ce rôle, sans parler du blindage 11 ) l’avant, qui vous protège de la saturation de bolter.
Certaines formations vont même vous permettre d’avancer plein gaz et de pouvoir tout de même débarquer !

La deuxième version, le Goliath Rockgrinders, a un rôle bien plus original. Il est équipé de très bonnes armes de tir capables d’éliminer infanterie et véhicules, mais aussi d’une lame concasseuse qui permet de réduire en bouillie infanterie et tanks lors d’attaques de char ! Pour ceux qui ont joué aux versions précédentes, c’est encore plus fort que le vieux rouleau compresseur… Vous pouvez donc foncer dans le tas en écrasant vos adversaires.
En plus de ces deux rôles, il est capable de transporter 6 figurines pour un total de 6 postes de tir. Vous pouvez donc aussi vous en servir comme d’une plateforme de tir blindé. Pour seulement 75 points, ce véhicule sait tout faire ! Je vous ai déjà dit qu’en plus il est trop beau ?

La corruption de l’Astra Militarum

Le système d’alliance vous permet d’avoir comme alliés de circonstance l’Astra Militarum et les Tyranides. Ceci représente deux étapes dans l’invasion du culte. La première c’est la corruption de toute l’infrastructure de la planète infiltrée, et la deuxième, l’arrivée de la flotte ruche.
Vous pouvez ainsi creer une armée selon le thème qui vous plait le plus, et renforcer le caractère de votre composition.
Le Codex contient aussi des unités de l’Astra Militarum liées directement au culte. Vous pourrez ainsi jouer des Leman Russ, des Sentinelles blindées, ainsi que des Chimères ! Et les boîtes plastiques contiennent tout ce qu’il faut pour customiser vos unités !

Et bien d’autres encore !

Comme je vous l’ai dit, impossible de faire un tour complet. Pour la route, voici quelques perles du codex : 

  • Nouveaux pouvoirs psy
  • Des formations apportant des bonus extraordinaires (comme des renforts aux unités endommagées…)
  • Des reliques spéciales
  • Des combos de personnages qui vous donneront des bonus tels que charge féroce, rage, insensible à la douleur
  • Une nouvelle unité de Genestealers avec invu à 5+ et 3 attaques de base.
  • Des outils de minages plus que dévastateurs
  • Et j’en passe…

Conclusion

Tout simplement parfait. Il y a toujours un bémol, une petite déception, quelque chose que l’on aurait aimé voir… Et bien pour la première fois je ne trouve pas. Les figurines sont parfaites, l’histoire géniale, les règles très bien trouvées, le Gameplay original… Alors foncez et rejoignez comme moi le Culte Genestealer ! Gloire à l’empereur à 4 bras !

Ezek