Voici donc une revue tactique avec points forts et faiblesses des nouveautés INFINITY de février

Myranda Ashcroft

Un poison :

Son rapport qualité prix en fait un des meilleurs mercenaires du jeu.

Bien qu’irrégulière, elle utilisera son ordre à chaque tour pour harceler l’adversaire ou tenir une position en Tir de suppression.
Son Dispositif de Disruption Optique (-6 au attaque à distance direct adverse) vous permettra d’avancer et d’agresser sereinement les troupes légère et moyenne, à distance efficace de son fusil combi ; attention toutefois au Viseur Multi Spectraux 2 (ignore malus du DDO) et au arme à gabarit direct (touche auto).

Furtivité (pas d’ORA dans ZDC adverse, hors LDV) vous assure de prendre à revers les troupes les plus lourdes, afin de rentabiliser son arme CC monofilament (BLI ignoré, jet à 13+, échec = mort) et
son I-KHOL niv 1 (inflige -3 au CC adverse).

Contextuelle mais utile, le Nanopulseur (gabarit direct petite larme) servira pour une défense/attaque suicide contre un camouflé ou une équipes liée.

Haqqislam Starter pack

Base polyvalente :

les Ghulams avec une VOL de 14 feront de très bon spécialistes, notamment les Obs. d’Artillerie (ciblé ou aveuglé une cible) et les Docteur plus (soigné à 17 – ). Leur fusil + fusil à pompe légers
offre une capacité d’adaptation à portée courte et moyenne que les autres troupiers de base non pas.

Une défense surprise :

le Tuareg infiltré dans une position avantageuse (en hauteur de préférence) et planqué grace à son camouflage thermo optique (déploiement caché, – 6 pour le détecté et contre les attaques à
distances directs), bloquera un couloir, voir une zone complète avec son sniper.

Une Attaque efficace :

Le Zhayedan bénéficie avec son fusil breaker (jet de blessure sur PB/2) + fusil à pombe léger de la compétence Tir précis niv 2 (ignore malus de -3 quand la cible est à couvert) lui permettant d’aller
cueillir les cibles retranchées qu’elles soient lourdes ou légères son efficacité sera constante. Il dispose d’une légère survavibilité avec son automédikit (1 ordre dépensé = un jet sous le PHY pour annuler l’état d’inconscience), mais reste fragile donc à bien caché pour le tour adverse.

Contre attaque couteau suisse :

le Kawarij est mobile grace à son Super Saut (sauter compte comme une action de mouvement normal) ; dangereux au corps à corps avec un respectable 20, une arme CC Anti Protection (BLI /2)
et Poison (2emes jet de blessure fait sur la PB) ; efficace à distance il dispose d’un TR de 13 et de la polyvalence du fusil + fusil à pompe léger, de plus son bon PHY de 13 couplé à ses grenades en
feront une menace constante, en tir spéculatif, pour les équipes liées et les camouflés révélés.
Mais il est couteux et fragile…

Panoceania Order Sergeants

Lance roquette lourd :

Cette référence suffit à justifier l’achat de la boite, une arme longue portée à gabarit circulaire pour gérer les équipes liées , et un un Pistolet d’Assaut (4 de rafale) terriblement efficace à portée courte.

Hacker : classique, mais avec une volonté de 13, en Panocéanie c’est agréable.

Fusil combi :
basique, mais accompagné de son auxbot lance flamme lourd, il peut protégé efficacement la zone de déploiement, un objectif, ou aller taquiner les troupiers adverse.

Tag Pilots


Enfin la possibilité de remplir les objectifs avec les TAG, ce qui je l’espère les ramènera plus
régulirement sur nos tables de jeu.

Voila, en espérant que ces conseils guideront vos tactiques de jeu et vos compositions d’armée

Mika