Alors qu’infinity arrive à la fin de sa 3eme edition, Corvus Belli sort une nouvelle boite d’initiation Opération Kaldstrom. Pourquoi est-ce que c’est moi qui vous parle de cela et pas Alex ou Mike comme à l’habitude ?  Parce qu’il ne s’agit pas seulement d’une nouvelle boite, il s’agit aussi d’un nouvel Infinity, prénommé Code One avec des règles plus simples. Et pour une fois qu’un éditeur écoute mes récriminations sur son système, autant aller voir ce que donne cette nouvelle mouture…

Constat de départ :

Infinity est un jeu de figurines situé dans un univers futuriste, environ 200 ans plus loin dans l’avenir. L’humanité a commencé à se déployer dans l’univers, a rencontré ses premiers extraterrestres, la robotique, l’informatique et l’intelligence artificielle ont fait des bonds prodigieux.  Les hommes sont divisés en différentes nations et… se font la guerre.

Jusque là tout va bien. Le jeu permet de recréer des escarmouches entre les différentes factions, généralement centrées autour de guerres urbaines avec un terrain très chargé et très narratif. Le système est souvent appelé simulationniste mais je le trouve trop lourd car faisant appel à des règles de règles d’exceptions de règles. Chacun sa came, je peux comprendre que l’on ait envie d’un degré de complexité supérieur car Corvus Belli a toujours livré un contenu quasi proche du jeu de rôle.

L’annonce de CodeOne, à ce titre-là, a fait lever l’oreille de plusieurs d’entre nous : Une version plus simple d’Infinity. J’avoue que l’idée est séduisante. Mais ce n’est pas seulement cela : c’est aussi un label de produits qui permet d’orienter intelligemment les achats des débutants, leur donnant accès à une version plus simple de lire la Gamme Infinity.  Tout est fait pour commencer dans les meilleures conditions possibles…

Si rien ne bouge… :

Parlons des règles pour commencer : simple, il n’y a pas de changement.

Pour faire un jet de dé, vous prenez un D20 et vous faites égal ou moins que votre caractéristique. Pour faire un jet de dé en opposition, chaque joueur prend un D20 et on compare les succès. Si les 2 joueurs ont un sucès, celui qui a la valeur la plus élevée l’emporte.

Avant la partie, chaque joueur fait un jet en opposition de WIP. Celui qui l’emporte décide de choisir le déploiement ou l’initiative. Le déploiement se fait d’un coup par joueur et une fois fini, le 1er des 3 tours de la partie commence.

A votre tour de jouer, vous obtenez autant d’ordres que de vos personnages en état. Vous pouvez ensuite dépenser ces ordres sur une ou plusieurs de vos figurines pour les activer. Une activation consiste en 2 actions simples : mouvement, tir, esquive. Une des 2 actions au moins est un mouvement.

Quand une figurine s’active, elle déclare sa première action, la fait si c’est un mouvement et l’adversaire déclare sa réaction. Chaque figurine qui a une ligne de vue sur un ennemi activé peut réagir. La figurine active déclare sa 2ème action, l’exécute si c’est un mouvement et son adversaire peut réagir en fonction des lignes de vues. Ensuite on résout les jets de dés générés par l’action.

Ainsi, une figurine peut se déplacer, arriver en ligne de vue d’un adversaire et tirer. Son adversaire la voyant, il peut tirer en réponse. Ils feront tous les deux un jet de tir en opposition, le vainqueur fera faire un jet d’armure à son adversaire. S’il le rate, il perdra un point de vie.

Donc rien ne bouge du point de vue des règles. Ayant joué à toutes les éditions précédentes d’Infinity, il n’y a rien de surprenant là-dedans. C’est efficace, facile et tout ce que l’on aime dans le jeu. Si on avait pressé le livre de règles, on aurait sans doute obtenu ce jus là…

A prendre avec des pincettes :

Mais ce n’est pas tout car la communication de Corvus Belli nous apprend beaucoup de choses.

Seules 4 factions vont être jouables avec CodeOne. Peut-être qu’à terme d’autres factions les rejoindront mais pour l’instant, seules Yu-Jing, Pan Oceania, l’armée combinée et 012 seront jouables dans ce mode de jeu.

Le planning de sortie commence avec Opération Kaldstrom qui permet de jouer une version simplifiée des règles. Un livre de règles très peu cher, couverture souple, verra le jour pendant l’été si tout va bien. Une extension appelée Beyond Kaldstrom viendra compléter les armées Yu-jing et Pan Oceania à une gamme de 10 figurines.

Pour O12 et l’Armée Combinée, des Actions Pack, contenant 10 figurines sortiront plus tard dans l’année. Ce sera des repacks des figurines de Wildfire et des sorties suivantes. Bien sûr, dans la foulée, toute une gamme d’extensions sortira de nouvelles troupes à des TAGs, de nouveaux héros…

Les règles seront disponibles en téléchargement gratuit à la fin du mois d’Avril pour vous donner une idée de ce que cela peut rendre.

 

Conclusion :

Autant je ne me sens pas de réinvestir dans Infinity, autant CodeOne, c’est autre chose. C’est Infinity dans ce qu’il est à la base, son corps de règles simple et pas plus. Là où les autres éditeurs ajoutent encore plus, Corvus Belli fait preuve de beaucoup d’intelligence en retirant tout et recommençant à la base en triant le bon du moins bon avec justesse. Reste à voir ce que donnera la forme finale du produit, car soyez sur que celui-là, vous allez en entendre parler.

Vous pouvez encore PRECOMMANDER er profiter des FIGURINES EXCLUSIVES en cliquant sur l’image ci dessous