Un peu d’histoire: Le Ghar Fartok (personnage Ghar du livre de base) était destiné à devenir un grand général mais les circonstances ont fait qu’il a commis un crime de lèse-majesté: il a échoué. Le Commandement Suprême l’a donc réduit en esclavage et envoyé sur les fronts les plus dangereux. Le talent de Fartok lui a permis de survivre et a gagné en renommée… jusqu’à la campagne de Xylos. Lors de celle-ci, Lui et son unité ont été abandonnés derrière les lignes ennemies et contre toute attente… ont survécu. Ils ont trouvé un refuge et grâce à de la technologie ramassée un peu de partout, ont lutté pour leur survie et finirent par s’enfuir de la planète avant sa fin… tragique.


Voila comment est née la faction rebelle des Ghars
. Enfin, presque… Dans le supplément de Chryséis, une armée rebelle ghar participe aux combats mais elle a peu de lien avec Fartok. Inspirée par lui, une mutinerie a lieu au sein de la flotte Ghar et une partie des esclaves s’enfuit…

Une faction. 2 histoires séparées avec leurs points communs et leurs différences. Dans un cas, une hstoire de survie. Dans l’autre, une histoire d’espionnage, de trahison et …de piraterie.

 

Du coté du jeu, comment ça marche ?

Les Rebelles Ghar ont tous la même compétence: Paria. Elle ne fonctionne pas comme celle des ghars classiques, puisse qu’elle permet d’ignorer un Pin si vous avez une unité amie à coté.

Comme les troupes sont presque entièrement constitués des unités d’esclaves de l’armée régulière,

c’est une armée populeuse constituée d’unités de petite taille.

Si vous jouez Ghar, vous ne serez pas surpris par les unités qui sont présentes dans la liste. La différence vient de leur disponibilité ( toutes les armures et technologies sont « limitées »…) et de quelques nouvelles unités:

_ Un commandeur en armure lourde, un choix de troupe efficace qui est la seule façon d’avoir des armures lourdes en troupe.

_ Des plateformes de soutien léger avec un armement normalement inaccessible aux Ghars, comme le Mag répétiteur…

_ Le Creeper, un véhicule léger avec des canons Mag légers…

_ Les black guard, une troupe d’esclaves d’élite équipés de carabines plasma, de fusil mag, et d’armure réflexes.

 

Il en découle des tactiques de jeu complètement changées par rapport à l’armée Ghar. Loin d’un rouleau compresseur, les rebelles ne peuvent que compter sur le nombre et des techniques de guerilla qui consistent a avancer avec certaines unités pour surcharger un flanc de tir ou utiliser les couverts autant que faire se peut. Tenir un objectif a découvert est difficile mais multiplier les menaces pour forcer l’adversaire à gérer d’autres unités est plus accessible.

« Petites unités » ne veut pas dire que l’armée n’aura pas d’impact. La quantité de tir que peut délivrer une armée rebelle ferait palir de jalousie n’importe quel général algoryne et quand je parle de « surcharge de tir », vous verrez que le nombre de dés jetés est hallucinant…

 

Par où commencer?

En tant qu’armée populeuse, il vous faut 4 choix de troupes minimun qui seront des unités esclaves. Juste des petits, pas de plateformes, pas trop d’équipements.  On se rend vite compte que ce sera l’élément important du jeu rebelle. Plus vous en aurez, plus vous pourrez prendre d’autres unités et plus vos tactiques seront fluides. Plus vous pourrez vous soutenir et plus vous aurez d’écran pour vos pièces maitresses. Ensuite, je dirais que cela dépend plus de vos affinités: des armures lourdes (toujours aussi efficace…) de tir ou d’assaut, un bombardier, des scutters… les possibilités sont vastes. Il vous faut quelquechose de solide, qui puisse mettre à terre… et qui fasse se poser la question à votre adversaire. Ne lésinez pas non plus sur les plateformes de soutien qui sont des vraies poisons.

La base pour moi serait de la forme: 3 unités d’esclaves, 1 unité de black guard, 2 unités de soutien léger et des armures lourdes. De la vraie poésie…

 

En conclusion, les rebelles sont étranges: bien que proche des Ghars dans les profils, l’armée se joue de manière totalement différente et utilise des tactiques inverses, voir inconnues meme des autres factions du jeu. Manoeuvrable, elle peut être dévastatrice si l’embuscade qu’elle tend se referme sur l’adversaire pas assez prudent…

Si vous êtes un joueur Ghar, vous n’aurez pas besoin de grand chose pour commencer: quelques esclaves de plus et vous pourrez réutiliser aisément vos armures…

Bon jeu

Guitou