Le grand avantage de King of War est de pouvoir jouer de grands régiments sans avoir à enlever les pertes. Vous pouvez donc faire de grans socles scéniques, et disposer vos figurines comme vous le souhaitez. Outre l’évidente économie financière, c’est un plus pour tous les artistes qui aiment bien faire des dioramas.

Mais nul besoin d’être un meistre en sculpture ou en peinture pour réaliser de chouettes socles scéniques. Le but de ce tuto est de vous montrer une des nombreuses façons de faire ça simplement.

Tout d’abord, choisissez un thème pour votre armée, ce qui vous dictera le choix de la texture (ou roche liquide )et des flocages.

Pour notre exemple, j’ai choisi de faire les socles pour ma Harde (Hommes-Bêtes), et de les représenter comme sortant des sous-bois, après une pluie automnale. Oui, j’avais une image très précise en tête !

Voici les différentes étapes : 

 Trouver le support : Il vous faut un support solide pour votre socle, et à la taille de votre régiment. Plusieurs choix s’offrent à vous, offrant chacun ses avantages et inconvénients.

  • Carte plastique : Facile à trouver et à découper, mais votre socle sera tout plat, donc moins classe et pas très pratique à déplacer pendant la partie.
  • Socle régimentaire Mantic ou GW : Vous gagnez en volume et au moins ils ont la taille officielle, mais vous utiliserez beaucoup de roche liquide pour le remplir.
  • Carton plume : Facilement découpable, prenez du 5mm d’épaisseur. Attention au transport, ça reste fragile.
  • Bois : C’ est la meilleure solution, mais pas la plus facile à obtenir. Si vous avez un pote menuisier, vous pouvez lui demander de vous tailler des plaques de la bonne taille. C’est la solution que l’on a opté !

Préparez votre surface : Si vous prenez du bois ou de la carte plastique, pensez à poncer votre surface pour que la texture accroche.

Tartinez : Prenez votre pot de texture, et tartinez joyeusement toute votre surface ! Pensez à faire un peu de volume, et ne soyez pas avare. La texture servira aussi de liant pour votre flocage, et donnera l’irrégularité naturelle du terrain. Ici j’ai pris la texture « Terre Sombre » de Prince August. L’avantage de ces textures, c’est que vous en avez de quoi faire toute une armée, et que vous n’avez pas à les peindre après application. 

Floquez (1) : Vous pouvez rajouter à la texture du flocage, pour lui donner plus de … texture ! Ici nous avons rajouté de l’ardoise pilée. Si vous n’avez pas d’ardoise près de chez vous, le kit de soclage GW « Empire sous-terrain » en contient une bonne dose. Nous avons d’abord mis de la poudre d’ardoise de partout, pour donner ce côté « poussiéreux ». Ensuite, nous avons disposé les plus gros morceaux, pour simuler les rochers. 

Floquez (2) : Après les cailloux, il fallait rajouter de la verdure ! Le côté automnale a été donné par le flocage « forest ground cover« . Nous avons procédé de la même manière, en rajoutant d’abord le grain le plus fin, puis en posant à certains endroits les brins les plus épais, pour simuler les branches mortes. Il ne faut pas hésiter à mettre les doigts, et à enfoncer le flocage, principalement les gros cailloux et branchages. Comme la texture sert de liant, ça évitera que vos gros morceaux tombent de votre socle une fois sec… Vous pouvez aussi donner certains mouvements au sol, comme si des roues étaient passés dessus, ou des traces de sabots. Vous n’êtes limité que par votre imagination !

Laissez sécher : Après quelques heures de séchage, vous pourrez peindre les rebords en noir. Et voilà ! Il ne vous reste plus qu’à coller vos figurines déjà peintes. Petit conseil, pensez à contrepercer les pieds de vos figurines, pour éviter qu’elles se décollent à tout bout de champ. Vous pourrez ensuite coller des touffes d’herbes entre vos figurines, histoire de rajouter encore du volume. 

Voilà, simple et efficace ! Il ne me reste plus qu’à finir de peindre mes Hommes-Bêtes !

Ezek