Nous avons tous déjà joué au moins une partie de siège. La prise d’un château fort fait partie des scénarios classiques de n’importe quel jeu médiéval-fantastique, et promet des heures de jeu palpitantes. C’est aussi l’occasion de faire une partie multi-joueur où l’on peut aligner uen grande partie de notre collection, voire la totalité ! 
La pièce centrale d’une telle partie reste le château en lui-même, et si vous voulez que votre partie reste gravée dans les esprits, il faut qu’il claque !
Renedra propose une gamme spécifique vous permettant d’assembler un château fort complet, de la taille de votre choix. une fois assemblé, il va bien sur falloir le peindre. Nous avons mis Alex sur le coup pour peindre notre propre château. En moins d’une heure, il avait déjà fini la tour… Voici ses secrets pour avoir un résultat stupéfiant en peu de temps !

Les sous-couches

Première étape, les sous-couches ! Si vous voulez donner du réalisme à vore tour de pierre, il va falloir faire des couches de bases convaincantes. Très facile si vous êtes équipés du bon matériel, à savoir quelques bombes colorées…

  1. Sous couchez toute la tour avec du Dark Angel Green Army Painter. Le vert servira à donner un aspect vieux et usé, attaqué par la mousse et l’humidité.
  2. Passez ensuite à la sous couche Panzer Grey Plastic Soldier. Laissez les dessous des faces en vert, sinon la première couche n’aura pas servie.
  3. Faites un zénithal en Corax White de Games Workshop sur le plat.
  4. Retournez votre tour, et faites un zénithal en Army Green de Army Painter, pour renforcer le vieillissement.

  5. Sous couchez la grille en Platemail de Army Painter, en bombe ou au pinceau, comme vous le souhaitez
  6. Brossez légèrement toute la tour avec du Underbelly Blue P3 pour lui donner un très léger taint bleuté, et donner du volume à la roche.

Le vieillissement

  1. On commence par la porte. Faites un lavis avec la Rust Texture de Vallejo. N’ayez pas peur, tartinez sans dilution !
  2. Pour les moisissures, nous utilisons le lavis Slimy Grime Light de Vallejo. C’est un des outils préférés d’Alex, il en met de partout maintenant ! Passez le là où les moisissures s’accumulent, dans les recoins sombres et humides.
  3. Vous pouvez aussi faires les coulures avec le Slimy Grime Light de Vallejo, comme vous pouvez le voir au dessus des fenêtres.
  4. Pour le sol du toit, mettez le Slimy Grime Light de Vallejo, puis éparpillez-le à l’aide d’un pinceau et de l’eau pour étaler le produit.
  5. Passons de nouveau à la grille ! Passez le Wash Dark Rust de Vallejo, en tirant le wash vers le bas, toujours pure !
  6. Pour un effet bien boueux et huileux, nous vous conseillons la Oiled Earth de Vallejo sur la trappe. vous pouvez aussi en mettre sur certains coins de pierre, là où la boue pourrait s’accumuler.

  7. Retournons de nouveau au portail ! Tamponnez à l’Oxyde Clair Vallejo sur certaines portions de la porte.
  8. Petit lavis noir Vallejo sur la porte ainsi que sur la trappe
  9. En fin de compte, mettez autant de Wash Oxyde Clair que vous le souhaitez sur la porte, jusqu’à ce que vous soyez satisfaits !
  10. Passez un vernis Mat en bombe, et c’est fini ! Vous n’avez plus qu’à faire toutes les autres murailles…

Comme vous pouvez le voir c’est plutôt simple. L’utilisation des nouveaux produits Vallejo facilite le travail, et sont d’après Alex « ludiques et amusant à utiliser » ! A vous de jouer !

Ezek