Alors que les boites Indomitus partent comme des petits pains, nous avons demandé à l’un de nos peintres résidents de nous peindre les figurines de la partie Primaris qui serviront pour les démonstrations à la boutique. Cette petite commission est réalisé par Maxime, de Daju’s Miniatures et elle nous permet d’apprécier sa technique sur l’exercice classique de la peinture de l’Ultramarine. Ayant observé attentivement ses moindres gestes, je vais vous faire un petit step by step pour les intercessors et leurs célèbres armures, ainsi que leurs nombreux détails. Avec bien entendu quelques photos pour mieux comprendre…

 

 

L’Intercessor d’assaut Primaris:

Elément désormais de base d’une armée de Marines, il est important d’avoir une technique efficace pour la peinture de ces figurines dont la posture dynamique peut parfois demander de jongler un peu pour trouver le bon angle de peinture.

 

Sous-couches :

Pour la couleur de base, Maxime a utilisé une technique de double sous-couche. Une première sous-couche avec une bombe de Maccrage Blue de Games Workshop va servir de base. Elle sera complétée par un zénithal avec une bombe d »Ultramarine Blue d’Army Painter.

(Petite note: le zénithal n’est pas une sous-couche. Il consiste à passer au-dessus de la figurine pour déposer un voile sur les parties hautes de celle-ci.)

 

 

Lavis/lining armure:

Pour créer de la profondeur, Maxime a utilisé sur l’armure un mélange de lavis Shade Drakenoff nightshade, de glaze gulliman blue et de medium Games Workshop (en proportion,  2 de shade, 4 de glacis et 1 de medium pour vous donner une idée)

 

 

Il a ensuite fait des linings bleu azur de Prince August sur les arêtes. Dans les zones sombres, il a appliqué un mélange de bleu azur de Prince August et de Calgar blue de Games Workshop

 

 

Blanc de l’Armure :

Pour les bordures d’épaulettes et les casques blancs, l’erreur que l’on voit souvent est de vouloir faire du blanc. Sauf que comme l’aime a répéter Christophe à la boutique, le blanc n’est jamais blanc, il est gris. Maxime est donc parti d’une base bleu Himmelblau de Prince August Air. Il a ensuite fait des éclaircissements successifs:

_ Le premier avec un mélange de gris spectre de P rince August Games et  l’Himmelblau ( en proportion égale)

_ Le deuxième éclaircissement est en gris spectre seul

_ Le 3eme éclaircissement est en mélange de gris Spectre et blanc de Prince August.

Pour finir, il a fait des linings blanc de Prince August.

 

 

 

Partie métallique :

Pour les parties métalliques maintenant, la base est en acier Vallejo mecha colors. Maxime a fait un éclairci avec un mélange de ce même Acier et Chrome métallique de Prince August Air en proportion égale. Pour finir, il a appliqué des linings chrome métallique de Prince August air et un Lavis nuln oil gloss de Games Workshop.

 

 

 

Petite note que m’a expliquée Maxime à coté:

            _ La gamme Air métallique de Prince August a l’avantage d’être très liquide et de se passer plus facilement que les autres. Elle demande de faire un peu plus attention à son pinceau mais le résultat est quand même plus rapide, surtout si on peint du nombre.

 

Cuirs et serpentins noirs :

Pour les Cuirs et les serpentins noirs, la technique est assez simple: une base noir allemand de Prince August et un lining gris sombre Prince August Games. Pour finir, un lavis nuln oil gloss GW comme pour les parties métalliques.

Pour gagner du temps, Maxime conseille d’ailleurs de faire en même temps ces 2 lavis.

 

            Autre petite note: Le Nuln Oil Gloss à la fin est devenu une habitude sur les armures. Le finish brillant est vraiment adapté

 

Parties dorées de l’armure:

Les parties dorées sont fait avec une base de Rétributor Armor de Games Workshop. Ensuite un éclaircissement avec un mélange de Rétributor armor GW  et de chrome métallique de Prince August Air en proportion égale. Un lining avec du Chrome métallique de Prince A august air suit et pour finir un mélange de lavis strong tone d’Army Painter et une encre Sepia PaGames (en proportion respectivement de 4 de lavis pour 1 d’encre).

 

 

Les Parchemins:

Les Parchemins sont fait avec une base extra opaque marron de Prince August Games. Les  éclaircissement commencent par un mélange d’Extra opaque marron et de gris pierre Prince August. Ensuite un Éclaircissement de gris pierre de Prince August suivit  d’un autre éclaircissement ‘d’un mélange de gris pierre de Prince August et de blanc cassé de Prince August Games. Enfin des linings blanc cassé de Prince August Games et des écritures en noir.

 

La peau:

La peau est faite avec cette même base extra opaque marron de Prince August Games. Maxime a ajouté une couche de Gulliman Flesh de la gamme Contrast de Games Workshop.

 

 

Les sceaux rouges:

Les Sceaux rouges sont fait avec une base rouge nécrose de Prince August Games avec un éclaircissement d’un mélange de rouge nécrose et de rouge sang de Prince August Games en proportion égale. On complète avec un lining d’un mélange de rouge nécrose, de rouge sang et de blanc cassé à égalité.

Et pour finir, un lavis red tone Army Painter vient parachever le tout

 

Le socle:

Pour le socle, une Base de Marian ironearth de Games Workshop ainsi que quelques touffes sont efficaces et rendent plus visibles le bleu assez froid de l’armure.

 

 

 

 

 

 

Quelques spécificités… :

Pour les Bladeguard Vétéran, le seul changement par rapport aux intercessors vient des boucliers. Maxime ne les a pas montés tout de suite, préférant les sous-coucher de façon différente. D’abord il les a bombé avec un Skeleton Bone de chez Prince August. Ensuite il a ajouté un zenithal de Wraith Bone de chez Games Workshop.

 

 

 

Enfin, le Justicar et le chapelain ont des armures noires. Le traitement des métaux ne changent pas mais la base est comme pour les boucliers des bladeguard différente. Pour peindre du noir, et comme vous le dirait Christophe à la boutique, il faut du noir mais uniquement dans les parties les plus sombres. C’est pour cela que Maxime utilise une sous-couche à la bombe de Chaos Black de Games Workshop mais pour créer de la profondeur, il faut du gris. Il utilise donc un généreux zenithal d’une bombe de Mecanicus standard Grey. Le résultat:

 

 

En conclusion:

Les figurines de cette boite peuvent paraître intimidantes une fois montées. Elles regorgent de détails et semblent vouloir prendre trop de temps. Dans la pratique, vous vous rendrez compte que, grâce à quelques techniques et avec le bon matériel, il est possible de faire de jolies choses. En espérant que ce petit tutoriel en forme de démonstration ait pu vous aider, vous pouvez venir voir le résultat et même jouer avec en venant faire une démonstration de la 9eme édition de 40k à la boutique.