Fondu au noir

Le shérif Eastwood a enfin réussi à trouver un compromis avec avec le chef indien Danse-Avec-les-Loups, mettant fin au conflit qui les opposent depuis des années. La ville devra restreindre son développement au côté est des rails de train, tandis que le côté ouest est reservé aux Indiens. L’accord devra donc être scellé à la frontière des deux territoires, à bord d’un charriot à pompe ferroviaire installé pour l’occasion. malheureusement, des citoyen mécontents vont tenter de saboter les accords en essayant d’abattre Danse-Avec-Les-Loups. De leur côté, les Indiens ne font pas confiance aux peaux-pâles, et s’attendent à tout moment à être trahis. Sans compter que le frère de Danse-Avec-les-Loups voit d’un mauvais oeil une alliance avec l’envahisseur.

Distribution

Le camp des Indiens est constitué de 3 chiens fous, celui des Hommes-de-loi de 4 adjoints, et enfin les Citoyens de 3 Citoyens en colère

Il vous faut aussi un Shérif et un Sachem

Décor

Divisez la table en deux grâce à un chemin de fer, d’un côté placez une ville en construction, et de l’autre côté des tipis et des cactus. Placez au milieu du chemn de fer un charriot à pompe.

Moteur…

Placez le Sachem et le Shérif sur le charriot à pompe, et les 4 adjoints au contact de celui-ci. Du côté des cactus, placez les Indiens à plus de 20 cm du charriot. Du côté des bâtiments en construction, placez les Citoyens à plus de 20 cm du charriot.

Et…Action !

Le charriot reçoit une carte d’activation comme s’il s’agissait d’un Homme de Loi. Il possède 3 points d’actions qui doivent tous être utilisés dans cet ordre : récupération sur le Shérif, récupération sur le Sachem, puis déplacement de 10 cm. le Sachem et le Shérif ne peuvent pas agir autrement, mais souffrent les effets secoués et hors combat. Le charriot ne peut pas être attaqué au corps-à-corps, et personne ne peut monter dessus

Chaque camp joue avec une seule couleur. Chaque joueur commence la partie avec 3 cartes.

The end

La scène se termine quand: 

-Le charriot à pompe sort de table

Si le Sachem meurt et que le Shérif est en vie,  les Citoyens gagnent, les Indiens perdent, et les Hommes de lois font « égalité »

Si le Shérif meurt et que le Sachem est en vie, Les Citoyens perdent, les Hommes de lois perdent, et les Indiens gagnent

Si le Sachem et le Shérif sortent de table en vie, les Hommes de lois gagnent, et les autres perdent.

Si Les deux meurent, Les hommes de lois perdent, et les autres font égalité.