Pour faire suite à l’excellent article sur « comment se monter une armée polonaise en plastique« , nos scribes Julie et Fab se sont interessés à cette faction pour L’age des croisades, pour Saga v2 du Studio Tomahawk et vous livre leur analyse

 

Les équipements

Le Seigneur et les Gardes sont obligatoirement montés.

Les Guerriers peuvent être montés, ou à pied et munis de haches à deux mains.

Quant aux Levées, elles sont soit équipées d’arcs, soit de lances et boucliers.

 

Le plateau polonais

Un rapide coup d’œil sur le plateau vous permettra de remarquer que la plupart des capacités sont restreintes aux unités munies d’un certain équipement. Trois d’entre elles sont réservées aux cavaliers, tandis que trois autres ne peuvent être employées que par des unités à pied. Pour tirer le meilleur parti de votre plateau, il vous faudra donc une force mixte, composée en partie de cavaliers et en partie de fantassins : le tout sera de trouver la proportion qui vous convient.

Vous pourrez également noter que le plateau est assez chiche en matière de bonus offensifs : il n’y en a que deux. L’une, Pas de quartiers, donne des dés d’attaque bonus à une unité montée qui charge ; utile, mais plutôt cher en dés Saga. L’autre, Spécialistes, sera plus facile à activer, mais ne sera réellement efficace que sur vos archers ou guerriers avec haches. Vous disposez cependant de quelques capacités qui aideront à augmenter la durée de vie de vos unités : Tenir la ligne renforcera vos unités de Levées pendant le tour de l’adversaire en sacrifiant leur Agressivité. Son utilisation sera circonstancielle, mais peut à l’occasion vous apporter un secours bienvenu, notamment dans des scénarios de prise de position. Szlachta est surtout destinée aux unités de Gardes ou aux Héros : si votre armure est supérieure à celle de l’adversaire, il subit un malus de -1 sur ses dés d’attaque. C’est bien mieux qu’un +1 en armure, puisque si votre armure est déjà de 6 (par exemple, au moyen de l’exploitation d’une fatigue), votre adversaire sera dans l’incapacité de vous toucher ; s’il est épuisé, vous obtiendrez un effet similaire en cumulant deux modificateurs de -1 sur les dés d’attaque. Vous aurez de plus la possibilité de regonfler les effectifs de vos unités de Gardes grâce à Écuyers.

Mais intéressons-nous maintenant aux deux capacités pivots du plateau. La première, Rupture, vient compenser le manque de force de frappe du plateau : elle vous permet, au corps-à-corps, de forcer votre adversaire de retirer une partie de ses pertes dans une autre unité à C de l’unité engagée. Prenons une situation concrète : vos Gardes chargent une Levée et utilisent Rupture pour désigner une unité de Gardes ennemie à C. Dans un tel cas, 8 pertes sont une estimation raisonnable, vous éliminerez donc 6 Levées et 2 Gardes, le tout en limitant les risques puisque vous ne vous êtes frottés qu’à une Levée, et pas à des Gardes. Vos adversaires apprendront bien vite à ne pas laisser leurs Gardes à proximité de leurs Levées !

L’autre capacité clef est Terreur de l’Est. Elle vous permet, en Activation/Réaction, d’activer une unité montée pour une charge. La capacité est chère en dés Saga et confère des dés de défense bonus à l’unité ennemie, mais correctement utilisée, elle peut vous permettre de sauver vos cavaliers, par exemple en chargeant une unité de tireurs avant qu’elle ne vous tire dessus, ou en chargeant une unité qui se trouve fort heureusement être hors de portée de charge de l’unité qui s’apprêtait à vous charger. Même si vous ne comptez pas l’utiliser tout de suite, il peut être pertinent de provisionner cette capacité dès que possible afin de l’avoir à disposition au moment opportun.

De manière générale, le plateau ne vous permettra pas de faire des charges dévastatrices au cœur des lignes ennemies comme peuvent le faire les Croisés ou l’Ordenstaat. Il vous faudra plutôt être patient et grignoter les unités vulnérables de l’adversaire en exploitant le fort potentiel des capacités Rupture et Terreur de l’Est. Un bon placement, la patience et la coordination seront sans aucun doute les clefs du succès avec cette faction.

 

Constituer sa bande

Comme dit plus haut, le plateau est peu généreux en bonus offensifs, nécessite des unités montées et offre des protections supplémentaires aux Gardes. Il vous faut donc une grosse unité de Gardes afin de tirer parti de tout cela. Deux points réunis en une grosse unité de 8, avec Bannière afin de pouvoir mieux gérer la fatigue, vous offriront la force de frappe nécessaire. Vous pourrez les protéger grâce à Szlachta et regonfler leurs effectifs avec Écuyers. Évitez juste de les envoyer tête baissée loin de vos lignes…

Ensuite, prenez une unité de Levées avec arcs. Il est toujours utile d’avoir un peu de tir, d’autant plus que vous pouvez le rendre très efficace grâce à la capacité Spécialistes. Vous pouvez bien entendu vous en passer, mais ne vous plaignez pas si vous vous faites transformer en pelotes d’épingles par des Mongols ou des Sarrasins sans pouvoir riposter…

Un point de Guerriers avec haches me semble également un bon investissement. Ils bénéficient des capacités réservées aux piétons et vous permettent éventuellement d’aller combattre efficacement les unités ennemies cachées dans les terrains (et même si vous n’affrontez pas des peuples païens, il n’est pas rare de voir des unités d’archers dissimulées dans des bois, qu’il est toujours difficile d’aller déloger avec des unités montées) ; de plus, le bonus de +1 aux dés d’attaques des haches combiné avec les dés d’attaque supplémentaires de la capacité Spécialistes peut vous permettre de compenser un peu votre manque de force de frappe.

Il vous reste maintenant deux points. Pour une bande polyvalente, vous pouvez choisir de prendre un deuxième point de Guerriers, montés cette fois-ci, qui vous permettront d’aller fournir un soutien à vos Gardes grâce à la capacité Écuyers ou de vous occuper des unités de harcèlement de l’adversaire. Le dernier point pourra vous fournir une autre unité de Levées, avec lances cette fois-ci, qui offrira un écran solide à vos unités clefs ; vous pouvez aussi opter pour une deuxième unité de Levées avec arcs, ou si vous aimez les chevaux pour une deuxième unité de Guerriers montés. Enfin, les mercenaires sont aussi une option à envisager : certains, comme les Chevaliers occidentaux ou les Capuches noires, viennent efficacement compléter le jeu des Polonais.

 

Les Légendes

Deux Seigneurs légendaires vous proposent leurs services.

Le premier est Conrad, duc de Mazovie, le prince qui a fait appel à l’ordre Teutonique contre les Vieux Prussiens et ainsi entraîné la création de l’Ordenstaat. Sa bande bénéficie d’une articulation particulière : ses propres Gardes sont équipés à l’orientale, avec des javelots, mais il peut s’adjoindre les services de jusqu’à 2 points de Gardes teutoniques qui génèrent 2 dés saga devant être utilisés avec le plateau Ordenstaat. Cette option peut être intéressante, mais ne sera probablement efficace que sur des parties à gros format, à 7 ou 8 points, à cause de la fragmentation de votre bande en 2 groupes avec 2 plateaux distincts.

Le second est Boleslas III Bouche-Torse, un duc ayant exercé un règne particulièrement long au terme duquel il a partagé sa principauté entre ses quatre fils. Lui-même bénéficie d’une Résistance de 2, et vous accorde un effet accru à la capacité Voïvode qui s’applique désormais à toutes les unités, à pied comme montées. Il doit de plus placer 4 pions conquête sur la table qui lui accordent une génération de dés Saga accrue : il commencera donc toujours ses parties en générant à lui seul 5 dés Saga ; en contrepartie, son adversaire peut s’emparer de ces pions pour amputer la génération de dés Saga de la bande polonaise. Gare donc face aux bandes de cavaliers légers comme les Mongols, qui pourront rapidement réduire Boleslas à un seul dé Saga !

 

Forces et faiblesses

Points forts :

  •         Force mixte cavalerie & infanterie, pour pouvoir gérer toutes les situations ;
  •         Capacité à frapper où il faut et quand il faut avec Rupture et Terreur de l’Est ;
  •         Bonne résistance des Gardes et des piétons.

Points faibles :

  •         Puissance de frappe médiocre ;
  •         Les capacités les plus importantes ont un coût en dés Saga élevé ;
  •         Forte tension sur les symboles de dés Saga, notamment sur les casques.

Amusez vous

Fab et julie