Les Normands

Les Normands sont une faction emblématique de l’Âge des Vikings et constituent un grand classique des jeux de figurines. Saga ne déroge pas à cela et vous propose donc de prendre la tête  des fiers guerriers normands partis à la conquête de l’Angleterre à la suite de leur duc Guillaume.

 

Comment s’équiper

Les Normands sont probablement la faction qui vous offre le plus grand choix d’équipements parmi les 12 peuples de l’Âge des Vikings.

Le Seigneur peut être à pied ou monté. Généralement, il sera monté puisque le plateau met l’emphase sur la cavalerie, mais il peut dans certaines circonstances être utile de disposer d’un chef à pied.

Il en va de même pour les Gardes, qui peuvent se battre à pied ou montés. Si vous choisissez de les prendre à cheval, vous pouvez les équiper de javelots afin de représenter une bande de Bretons, mais alors tous vos Gardes doivent avoir le même équipement.

Les Guerriers peuvent être alignés montés et équipés de javelots, ou bien à pied sans équipement spécifique. Une seule et unique unité à pied peut recevoir des arbalètes si vos Gardes n’ont pas de javelots.

Enfin, les Levées sont équipées, au choix, d’arcs ou de javelots.

 

Le plateau de combat

Le plateau de combat est assez versatile, au contraire de ce qu’il était dans son incarnation précédente (pour ceux qui l’ont connue). Les Normands disposent de compétences de tir, de corps-à-corps, ainsi que quelques capacités d’Activation/Réaction. Toutefois, le plateau met l’accent sur la cavalerie et le tir : une bonne moitié des capacités sont réservées aux unités montées, et un tiers aux unités dotées d’armes de tir.

Si l’on excepte une seule capacité, qui permet à une unité montée de gagner des dés de défense, la totalité de vos autres capacités vise à faire des pertes à votre adversaire, que ce soit au tir ou au corps-à-corps, ou bien à le surpasser à la manœuvre. Par exemple, la Charge permet à une unité montée de gagner des dés d’attaque au corps-à-corps, et d’en gagner plus encore en subissant une fatigue à la fin du combat.

Faute de défense, vos unités seront très vulnérables pendant le tour de l’adversaire, à plus forte raison si elles se trouvent fatiguées après un corps-à-corps. Il vous faudra donc toujours vous assurer d’avoir l’initiative des combats, que ceux-ci se déroulent quand vous le voulez et où vous le voulez. Heureusement, vous avez à votre disposition deux capacités d’Activation/Réaction qui vous permettent de déplacer vos cavaliers pendant le tour de l’adversaire, afin de les mettre à l’abri ou de prendre une position avantageuse pour votre prochain tour. Par exemple, la plus puissante des deux, Enveloppement, vous permet d’activer toutes vos unités montées quand votre adversaire active une de ses unités. En plus, vous déplacez vos cavaliers avant que l’unité ennemie ne bouge, tire ou se repose… Maintenant que les dés Saga qui restent sur le plateau au début du tour ne se déduisent pas des dés Saga que vous jetez, il peut ne pas être une mauvaise idée de provisionner l’une de ces capacités  dès le premier tour afin de vous assurer de l’avoir à votre disposition lorsque vous en aurez besoin.

Pour jouer efficacement les Normands, il vous faudra donc tirer parti de leur mobilité et de leur puissance de frappe pour frapper là où il faut et quand il faut. Vos unités auront rarement la chance de livrer plusieurs corps-à-corps puisque vous n’avez pas de capacités de défense dignes de ce nom, il faudra donc vous assurer que les combats que vous livrez visent une cible importante et fassent un maximum de pertes. La tactique sera assez simple en théorie, mais pas toujours en pratique : effectuer un maximum de tirs sur les unités ennemies afin de les affaiblir – voire de préparer une charge avec la capacité Blessure qui vous permet de placer une fatigue sur la cible du tir -, éventuellement charger si une opportunité juteuse se présente puis se replier afin d’éviter toute riposte. La patience sera donc de rigueur.

 

Rassembler la bande

Normands ?

Pour commencer une bande de Normands, la composition de la boîte officielle proposée par Gripping Beast semble être une bonne base. Celle-ci vous propose un Seigneur et 2 points de Gardes montés, 1 point de Guerriers avec arbalètes et 1 point de Levées avec arcs : voilà qui met bien en valeur les deux points forts de la faction, le tir et la cavalerie.

Afin de passer votre bande à 6 points, il vous faudra envisager la manière dont vous comptez orienter votre style de jeu : avec une bande aussi versatile et autant d’option d’équipement, il n’y a pas d’option absolue ! Vous pouvez par exemple opter pour une bande défensive, en prenant une deuxième Levée avec arcs ainsi qu’une unité de Guerriers à pied. Certes ces derniers ne bénéficient pas de la plupart des capacités du plateau, mais le simple bonus  apporté par le fait de serrer les rangs peut les rendre bien plus résistants que vos autres unités ; ils seront donc parfaits pour protéger vos archers et arbalétriers pendant qu’ils écrasent vos adversaires sous une pluie de projectiles.

Si vous aimez les charges de cavalerie, vous pouvez également opter pour 2 points de Gardes montés supplémentaires. Cette option est plus risquée puisque vous aurez de nombreuses figurines chères que vous ne pourrez protéger que d’une manière très limitée ; en contrepartie, vous aurez une manœuvrabilité et une puissance de frappe importantes.

Vous avez également l’option de prendre des Guerriers montés avec javelots. Ces derniers sont un peu le couteau suisse des Normands puisque, en échange d’une réduction d’armure, ils sont à la fois montés et équipés d’armes de tir, ce qui en fait la seule unité à pouvoir bénéficier de TOUTES les capacités du plateau. Et une fois que vous aurez harcelé l’adversaire avec vos javelots, vous aurez toujours la possibilité de le charger, puisque vous compenserez votre perte d’armure par un bonus aux dés d’attaque grâce à la règle du javelot.

Vous avez aussi, bien entendu, la possibilité de panacher les diverses options ci-dessus, en prenant par exemple 1 point de Gardes et 1 point de Guerriers montés, ou 1 point de Gardes et 1 point d’archers. L’important est que votre bande corresponde au plan de bataille que vous avez en tête.

Ou Bretons ?

Vous avez enfin la possibilité de choisir de jouer Bretons. Dans cette variante, toutes vos troupes sont équipées de javelots. La boîte de bande officielle contient 2 points de Gardes et 2 points de Guerriers, ce qui offre une bonne base. Afin de l’étendre, l’option la plus évidente est de prendre 2 points de Gardes supplémentaires : les Gardes font de meilleures unités de harcèlement puisqu’ils sont moins nombreux et peuvent donc plus facilement optimiser leurs tirs de javelots ; en contrepartie, une telle bande cherchera à tout prix à éviter les corps-à-corps : mieux vaut éviter d’exposer des Gardes avec une Armure réduite qu’on ne peut pas protéger par des capacités Saga, ce serait trop de points de victoire offerts à l’adversaire.

Vous pouvez opter pour plus de Guerriers montés : cette option sera un peu moins puissante au tir, mais pourra engager le corps-à-corps plus sereinement, le nombre des Guerriers permettant de compenser leur armure moindre. Enfin, ne négligez pas l’option Levées : celles-ci peuvent bénéficier des capacités de tir du plateau, génèrent à un coût égal un nombre de dés de tir supérieur, et seront de plus la seule unité de votre bande, hors mercenaires, à pouvoir entrer sans risque dans les terrains ; en contrepartie, cette unité ne pourra pas bénéficier des capacités de repli de votre plateau, et risquent souvent de se retrouver seuls en première ligne contre toute la bande ennemie. Mieux vaudra donc s’assurer qu’ils ne soient pas à découvert…

 

Les Légendes

La faction des Normands vous propose deux Légendes, une pour les Normands et une pour les Bretons.

Les Normands peuvent choisir de recruter Guillaume le Conquérant lui-même. Il s’agit d’un Héros mettant l’accent sur le commandement et non sur le combat, bien qu’il dispose d’une agressivité supérieure à un Seigneur standard. Il vous apporte deux bonus : il peut utiliser sa règle Nous sommes à vos ordres deux fois par tour, et il a la possibilité, moyennant un jet de dé réussi, de résoudre une capacité Saga sans en défausser les dés. Grâce à ce Héros, vous ne devriez donc jamais manquer de dés Saga pour commander vos troupes.

Les Bretons, eux, ont accès à Morvan lez Breizh. Ce personnage permettra aux Bretons de faire ce qu’ils ne peuvent normalement faire : combattre dans les terrains. En effet, il vous permet de jouer des Gardes et des Guerriers à pied équipés de javelots, qui aborderont les terrains bien plus sereinement que vos cavaliers ; il vous permet de plus, dans certains cas, de déplacer des terrains lors de la phase de préparation du champ de bataille. Enfin, ses propres caractéristiques diffèrent quelque peu d’un Seigneur standard : il est meilleur au tir mais plus faible au corps-à-corps.

Forces et faiblesses

Les avantages :

  •          Grande mobilité.
  •          Bonne puissance de feu.
  •          Puissants en charge.
  •          Grande flexibilité sur l’équipement.

Les points faibles :

  •          Peu de capacités défensives.
  •          Difficulté à aborder les terrains : autant la cavalerie que les tireurs sont peu efficaces contre des unités à couvert.
  •          Beaucoup de chevaux à peindre…