Les Byzantins

Intéressons-nous aujourd’hui aux successeurs de l’Empire romain d’Orient, l’Empire byzantin.

 

Les équipements

Votre Seigneur et vos Gardes sont à cheval.

Vos Guerriers sont montés et équipés d’arcs composites.

Vos Levées peuvent être équipées d’arcs, d’arbalètes ou de lances et boucliers.

 

Le plateau byzantin

Vous l’aurez compris à la lecture des options d’équipement, les byzantins aiment le tir : leurs Guerriers ont des arcs composites, leurs Levées ont des arcs ou des arbalètes, et grâce à la capacité Formation mixte, même leurs Levées sans arcs peuvent tirer (oui, il y a des archers dissimulés derrière les grands boucliers). La capacité Acolytos vous assure en outre d’activer facilement vos unités de Levées afin de faire pleuvoir un déluge de traits sur votre adversaire.

Un autre aspect saillant de la faction est sa forte solidité. Vous pourrez aisément protéger vos unités, aussi bien contre les tirs qu’au corps-à-corps, grâce à Dernière résistance, Boucliers amis ou Empire millénaire. Cette dernière sera particulièrement redoutable contre un adversaire qui aime gagner de nombreux dés d’attaque grâce à ses capacités Saga (au hasard, le Croisé). Et comme vous serez très nombreux grâce à vos Levées polyvalentes, votre adversaire devra se creuser la tête pour arriver à prendre l’avantage en termes de points de victoire : non seulement les Levées sont populeuses et solides grâce aux capacités du plateau, mais en plus elles ne valent presque rien en points de massacre. On verra plus d’un joueur charger bannières au vent une levée byzantine avec ses Gardes avant de s’apercevoir à la fin du combat qu’il a certes perdu moins de figurines, mais que le joueur byzantin est gagnant en termes de points de victoire. Ajoutez à cela que vous pouvez retirer des fatigues de vos unités en Activation/Réaction grâce à Strategikon, et vous comprendrez que vos unités seront extrêmement difficiles à éliminer !

À noter que certaines de ces capacités auront des effets accrus si vos unités sont proches les unes des autres. Le placement de vos unités sera donc particulièrement important et assurera leur efficacité lorsqu’elles seront en mesure de former un bloc défensif ; en contrepartie, elles seront plus vulnérables lorsqu’elles seront contraintes de se battre en ordre dispersé, notamment dans le cadre de scénarios.

Une dernière caractéristique saillante du plateau byzantin est la capacité Domestikos, qui remplace votre réserve d’Activation. Elle vous permet de placer des dés Saga lors d’un tour afin de les récupérer lors d’un tour ultérieur ; et, lorsque vous reprenez vos dés, vous pouvez les placer sur la face de votre choix. Vous pourrez constater que nombre de capacités du plateau nécessitent des chrismes, ou ont un effet accru lorsque vous employez ce symbole : le bon usage de cette capacité vous permettra donc d’utiliser votre plateau à son plein potentiel. Vous pourrez même sans doute, grâce à une gestion efficace, déclencher au moment opportun la capacité Constantinople, qui vous permettra de faire un tour dévastateur ou d’opposer une muraille d’acier à votre adversaire pendant son tour. Attention toutefois, les dés que vous placerez  sur Domestikos ne pourront être récupérés qu’à partir du tour suivant et seront autant de ressources en moins pour le tour en cours, il vous faudra donc user de cette capacité avec parcimonie et savoir à l’avance ce que vous comptez faire des dés mis de côté pour le prochain tour afin d’éviter de vous retrouver à court de capacités Saga à un moment critique.

 

Composer sa bande

La composition de la bande byzantine sera assez atypique. Au vu des options d’équipement et des capacités du plateau, les Levées formeront le cœur de votre bande. Trois points me semblent une bonne base et vous fourniront trois blocs solides. Au moins une unité devra être équipée de lances et boucliers. Les Levées arbalète sont une unité toujours très rentable et qui donne généralement des sueurs froides à ceux qui les affrontent, autant ne pas s’en priver. La troisième unité pourra être équipée d’arcs, par exemple.

Ensuite, passons aux Gardes. Ils disposent d’une capacité dédiée plutôt intéressante, Athanatoï, qui leur permet de charger en augmentant leur armure de 1 (pour un total de 6 qui les rendra, sinon immortels comme le clame le nom de la capacité, du moins difficiles à abattre). Votre plateau est très solide en défense, mais si l’on excepte les pertes que vous pourrez infliger grâce à de nombreux tirs, les bonus offensifs sont rares. Pour compenser, il vous faudra une unité qui génère par elle-même de nombreux dés d’attaque, que vous garderez en réserve pouvoir porter le coup décisif au moment opportun. Prenez-donc 2 points de Gardes pour former une unité de 8.

Il vous reste un point. Vous pouvez, au choix, prendre une unité de Guerriers avec arcs, qui vous offrira un tir mobile, vous permettant de choisir des cibles autres que celles que votre adversaire veut bien vous proposer. Vous pouvez sinon prendre un point de Levées supplémentaires pour avoir un deuxième bloc de lanciers. Vous avez également la possibilité de prendre un point d’Auxiliaires.

 

Les Légendes

Une fois n’est pas coutume, les Byzantins n’ont accès à aucun Héros légendaire, mais à deux unités de Gardes.

La première est la Garde Varègue. Il s’agit d’une unité de Gardes se battant à pied et pouvant être équipés d’armes lourdes, à l’instar des Vikings suédois qui ont donné leur nom à cette formation. Ses règles sont simples, efficaces et brutales : leur armure est augmentée d’un point, ils disposent de la règle Détermination et peuvent de plus relancer leurs dés d’attaque ratés lorsqu’ils sont défenseurs dans un corps-à-corps. Cette unité fera un parfait fer de lance : le bonus d’armure leur permettra de garder plus longtemps leur potentiel offensif, et la règle défenseurs acharnés les rend redoutables en défense, même si votre adversaire exploite une éventuelle fatigue.

La seconde unité est au contraire une unité de cavalerie, les Athanatoï. Ils bénéficient également d’une armure accrue et de Détermination ; ils sont en outre équipés d’arcs composites. Enfin, ils peuvent choisir, à la place d’effectuer un tir, de placer un dé sur la capacité Domestikos afin de préparer votre prochain tour de jeu. Des Gardes avec arcs composites et une armure accrue, ça se passe de commentaire.

 

Forces et faiblesses

Points forts :

  •         Très bonnes capacités défensives ;
  •         Beaucoup de tir ;
  •         La capacité Domestikos qui vous permet de limiter l’aléa des dés Saga.

Points faibles :

  •         Peu de bonus offensifs ;
  •         Vous serez contraint de garder une formation serrée si vous souhaitez tirer le meilleur parti de vos capacités ;
  •         Les capacités Saga ont un coût en dés assez élevé.

Amusez vous