Les Minions, ou Séides, ont enfin leurs deux Battle Engine ! Les Crocos ont reçu leur tant attendu Sacral Vault, ce qui a aussi profité aux Orboros et Everblight. Et oui, les références séides ont tendance à se retrouver très rapidement chez les autres factions, chez lesquelles ont trouve souvent plus de synérgies. Allons voir ce que nous propose ce Meat Thresher

La figurine

Pas de surprise de ce côté là, elle roxe du poney ! Le Meat Thresher est tout simplement une figurine qui a du style. C’est quand même un énorme rouleau compresseur avec des pointes conduit par des cochons, dont le but est de réduire à l’état de pulpe l’infanterie adverse. C’est en quelque sorte la revanche des (monsieurs) porcs face à l’exploitation animale.

Point non négligeable, la figurine est en grappe plastique, avec la nouvelle formule de Privateer Press. D’après Alex, qui vient tout juste de finir le montage du bestiau, il s’agit de plastique de bonne qualité, facile à assembler. Rien à voir avec le mélange résine et métal des anciens kits qui étaient beaucoup plus pénibles à assembler. Et puis fini le contre-perçage, une fois assemblée, la figurine tient toute seule.

Le profil

Il y a deux catégories de figurines. Celles qui nécessitent de comprendre les synérgies qui permettent de l’exploiter à fond, et celles dont l’utilisation est évidente. Le Meat Thresher appartient trèèèèèèèès clairement à la deuxième catégorie. Il a bulldoze, fait une attaque contre chaque figurine au contact, gagne un dé additionnel contre les figurines à petit socle, met KO les figurines qu’il touche, et gagne un dé additionnel aux dégâts contre les figurines KO. Simple et efficace.

Le Meat Thresher possède aussi un canon qui fait un autofire [2D3], peut faire des Ride-by attack, et a la bonne idée de d’être weapon platform. Vous pouvez donc rouler contre l’infanterie adverse, puis tirer au canon sur les cibles qui auraient survécu à votre rouleau compresseur. 

Vous l’aurez compris, le Meat Thresher est là pour gérer l’infanterie adverse, mais aussi pour pousser vos adversaires hors des zones et faire tomber les warjacks et warbeasts adverses. Et il le fait très bien.

Les synérgies

Comme nous l’avons dit précédemment, le Meat Thresher est dans la catégorie des figurines se débrouillant toute seule. Cela dit, ça n’empêche pas de trouver des figurines qui bénéficieraient des capacités de ce Battle Engine. Les Slaughterhousers fonctionnent très bien avec lui. Le Meat Thresher met KO et endommage les Beasts, et les Slaughterhousers viennet l’achever.

Le Road Hog, ou encore l’archidon chez Skorne, peuvent lui donner Sprint, ce qui permettra au battle engine d’écraser ses victimes, et de s’en aller gaiement pour laisser la place à une deuxième ligne. Il faut dire qu’il a beau perpétuer des massacres en règle, il n’a aucun moyen défensif, et peut très vite se faire abattre.

Si vous êtes fans des combos à rallonge, vous pouvez prendre wrong eye avec un swamp horror, qui pourra du coup donner reach à votre Meat Thresher… C’est très rigolo, mais la combo fait près de 30 points, ce qui est un peu cher tout de même.

Lord Carver aime beaucoup cette figurine, surtout pour combattre des socles moyens , grâce au dé supplémentaire pour le feat, il peut faire des attaques à PUI 16 à 4 dés !

Et avec Helga, votre Meat Thresher pourra slammer les figurines au contact. Je vous laisse imaginer la scène…

Voilà, vous l’aurez remarqué, l’utilisation de cette figurine est super simple, rigolote et efficace !

Ezek

[tabgroup class= »shortcode_tab_1″][tab title= »Points Forts »]
  • Excellent contre l’infanterie
  • Parfait pour mettre à terre vos adversaires
  • Il n’a besoin de personne (en harley davidson)
  • Il a trop la classe !
[/tab][tab title= »Points Faibles »]
  • Aucun système défensif
  • Il n’aime pas du tout les armées immunisées au KD
[/tab][/tabgroup]