Les Bloodweaver Night Witch étaient très attendues, surtout après la parution de la tiers liste de Kromac 2… Mais comme nous allons le voir, même en dehors des tiers, c’est un solo extraordinaire, qui rejoint « le seigneur de la fête » (lord of the feast…) dans le podium des tueurs en masse. En même temps, avec une capa nommé « killing spree », il ne pouvait en être autrement…

La figurine : 

C’est une très belle figurine, proche des autres Bloodweaver. D’après Ben, qui est en ce moment même en train de peindre celle de la boutique, il y aurait « trop de détails dans tous les sens ». Reproche que l’on peut faire sur certaines figurines de Orboros, les détails rendent bien au final, mais sont un vrai cauchemar en peinture… Mais bon, faut savoir ce que l’on veut !

Les règles : 

On commence à être habitué avec les nouvelles sorties, la Bloodweaver Night Witch a toutes les capacités nécessaires pour faire son office correctement. Elle a Killing Spree, qui lui permet de de faire un pas et une attaque à chaque fois qu’elle tue une figurine. Pour l’aider, elle a grevious wound qui lui permet d’annuler les jets de tough ou les transfert de dégâts qui coupent l’enchaînement. Pour ne pas se rater, elle peut sacrifier 1d3 PV pour booster ses jets, et à chauque mort, vous récupérez 1d3 PV, histoire de ne jamais s’arrêter ! On pourrait douter de sa solidité, mais étant Stealth, elle peut passer au travers des lignes ennemies sans craindre les tirs ou la magie. Et puis ce n’est pas les clouds effects qui maquent chez Orboros…
Cerise sur le gâteau, « killing spree » se propage aux Blood Weaver à portée de commandement, histoire de faire dans la dentelle !

Les combos : 

Evidemment, la jouer avec une unité de Bloodweavers semble une excellente idée, histoire d’avoir une bande d’amazones en furie qui massacrent joyeusement la troupaille adverse. Mais vous pouvez aussi la jouer avec Krueger, qui se fera une joie de lui donner reach et electroleap. Une attaque, deux morts… Attention tout de même à ne pas tuer votre prochaîne cible, et d’arrêter les enchaînement bêtement ! Nous avons parlé de Kromac tout à l’heure, elle est obligatoire dans les tiers, alors bon, si vous êtes forcé… 
En fait il s’agit d’un solo qui gère l’infanterie, et qui le fait sans trop d’aide. Un Backlad pour le Hunter’s mark, et ainsi augmenter sa portée, ou en encore un Stalker pour lui mettre un petit Sprint, histoire de la ramener au bercaille, sont des petits bonus auxquels vous pouvez penser pour augmenter sa rentabilité.

Notre avis : 

Que du bon ! Très bon solo, sachant que Orboros n’en regorgeait pas vraiment. Bien que le problème de Orboros ne soit pas forcément l’infanterie, il est toujours utile d’avoir une solution efficace pour une poignée de points seulement ! Et il ne faut pas oublier que grevious wound est une capacité très recherchée dans une méta où le tough et la résurréction de figurines bat son plein !