Autant le précédent colosse était magnifique et mauvais en jeu, autant celui-là c’est tout l’inverse ! Allons jeter un coup d’oeil au nouveau Gargant des Everblight, le terrifiant Blightbringer !

La figurine  

Vous savez, les goûts et les couleurs… Il faut dire que le précédent Gargant, l’Archangel, est sûrement la plus belle création de PP. Alors forcément, quand vous comparez les deux, le Blightbringer ne fait pas le poids. Mais bon, si vous le comparez au reste de la faction, il s’en sort pas mal ! Bon, arrêtons de troller, le design de la figurine est étrange, mais les premières photos de face ne sont pas à son avantage. Je vous conseille de regarder la photo rotation 3D de PP pour vous faire votre propre opinion.

Les règles

Contrairement à la plupart des colosses qui sont pris pour leur force de frappe, celui-ci est bien plus intéressant pour ses capacités de soutien. Attention, il se défend question attaques, il a quand même un tir POR 14 ; ADE 5 ; PUI 15, et deux attaques PUI 18 dont une avec critical poison. Mais ce n’est pas pour ça que vous allez payer une bête 18 points, autant prendre deux ravagores pour le tir, ou des scythean pour le corps-à-corps. 
A chaque début de tour, vous devrez parmi choisir trois capacités, qui affecteront toutes les unités dans un rayon de 5″ du Blightbringer, ainsi que celles sous l’ADE de son tir : 

  1. Les figurines gagnent dissimulation, tandis que les ennemis ont -2 DEF et perdent Tough
  2. Les ennemis ne lancent ni ne relais de sorts ou d’animus
  3. Les guerriers amis gagnent+2FOR et +2ARM

Et oui, c’est fort…
Son animus permet de faire un spray lorsqu’on subit une attaque au corps-à-corps. Ca permet de dégager des unités, mais vu l’ATD de 5 du Blightbringer, on verra plus l’animus sur le warlock.

Les combos 

Elles sont extrêmement nombreuses, vu la polyvalence du bestiau. Dans une méta où le tough est très présent, avoir une capacité qui peut l’enlever à grande distance ou sur une très grande zone est très appréciable. Cette même capacité va vous permettre d’augmenter considérablement votre défense, qui va passer de élévée à « insane ». Imaginez un Angelius à 16 de DEF, 17 sous animus de Schreder !

La deuxième capacité est plus circonstantielle, mais très utile en temps voulu.

La troisième est facilement utilisable en défensif, avec un Tagrosh par exemple, ce qui vous donnera un différentiel d’armure de 4 points. Le bonus de force est beaucoup plus difficile à utiliser. On serait tenté de jouer des Warmongers, ce qui est une combo évidente, mais attention à la mise en place, qui reste de se révéler plus difficile qu’il n’y parait.
Alors bien sur, pour les amis de la poésie, mettre Lylith 2 pour avoir un tir supp et snipe lors du feat est en effet très efficace…

Notre avis

En terme de jeu, c’est un excellent colosse, capable de se synchroniser avec la majorité des unités et Warlocks d’Everblight. Il est fort probable que l’on verra pas mal de listes avec un Blightbringer très prochainement !

Ezek