Autres règles et avenir

Les précédents articles présentaient les éléments importants de Runewars, le jeu de figurines. Voici quelques éléments caractéristiques et un point sur l’avenir du jeu…

 

La magie est présente sur Terrinoth et elle est aussi dans le jeu. Son influence est à la fois passive et active.

Il existe 4 domaines liés aux éléments. Pour savoir quelle énergie magique est disponible lors d’un tour, On prend une série de 5 pions réversibles. On mélange et on pose ssur la table. Chaque face obtenue contient 1 ou plusieurs symboles de magie, qui seront utilisés pour ce tour.

Pour cela, pas de dés à jeter ou autres aléatoires: les unités ont des capacités ou des caractéristiques dépendant de ces symboles. Par exemple, le Golem a une action de mouvement dont la valeur dépend du nombre de symbole de terre. Il a aussi un bonus de dégats qui dépend de ces symboles.

On peut imaginer que  dans ce système, jeter une boule de feu est une attaque de tir dont les dégats sont indexés sur les symboles de feu.

La magie illustre parfaitement ce que FFG a voulu faire avec le jeu: avoir des règles de bases simples qui permettent par les capacités des unités d’avoir de la profondeur. Les unités sont ainsi soumis aux caprices de la magie qui va leur ouvrir des possibilités de jeu différentes.

 

            Arrivés là, nous avons vu toutes les règles utiles de la boite de base. Celle-ci vous permet de contruire des petites armées de 3 ou 4 unités d’une valeur de 100pts. Oui, pas d’originalités dans la création d’armée: chaque unité a une valeur en points qu’on ajoute. Une partie standard se fait en 200 pts, ce qui correspond a 8 unités environ soit 2 boites de bases. L’achat de 2 boites a 2 personnes avec partage de boites par armée est une stratégie interessante.

Il est possible « d’upgrader », d’améliorer ces unités avec des cartes d’équipement ou de compétences moyennant des points. On peut faire entrer des personnages dans les unités ou lui donner de nouvelles capacités comme celle s’arreter au milieu d’un mouvement…

 

            Le jeu ne se limite pas à l’affrontement de 2 armées. La boite de base contient des cartes de déploiements et de scénarii. Choisies en début de partie, les premières permettent de mettre en place le terrain et les armées des joueurs. Un petit mot sur le terrain: Il a des cartes de caractéristiques comme les unités avec quelques mots clés particuliers mais peu par rapport aux autres jeux du genre. Les cartes de scénarii ajoutent des points de victoire a gagner. Normalement, à la fin de la partie, on ajoute le nombre de points des unités ayant survécue. Attention! L’état des unités a de l’importance et celle-ci diminue en fonction du nombre de socles. Si en plus, le joueur remplit les conditions du scénario, il gagne des points supplémentaires.

Quel avenir pour le jeu?

            La gamme va s’étendre rapidement dans les prochains mois si on en croit les annonces de FFG: Les unités de la boite de base vont sortir en boite individuelle d’ici 2 ou 3 mois. Si vous n’avez acheter qu’une boite de base, c’est un investissement interessant. Leur prix varient de de 20 a 35 euros. Ensuite suivront les etats majors des armées, un nouveau personnage et une nouvelle troupe pour la fin d’année. Les elfes latari, 3eme faction du jeu, sont annoncés pour cette période là aussi.

Les annonces semblent montrer que les sorties se feraient comme pour Star Wars Armada.

Tous les 2 ou 3 mois, 2 boites par armées soit environ 50 a 60€. Ce qui est un investissement raisonnable, pour un renouvellement de jeu constant.



  

A noter que le jeu sera particulièrement supporté avec un championnat annuel, des kist de tournois, une foule du tutoriels jeu et peinture et des sorties constantes (NDLR)

Guitou