Le but de ce post est de faire un tour de ce nouveau supplément, des nouvelles règles qu’il amène et des nouvelles armées qui s’offrent à nous.
De prévu comme futurs articles : 

  • Les Règles spéciales
  • Les compétences de vétérans (Equivalent des objets magiques à Kings of War).
  • La création de listes, de l’usage de la « master list ».
  • Les nouveaux scénarios.
  • Et bien entendu, 1 article par armée avec une proposition de liste à chaque fois !

Cela devrait pouvoir faire patienter tout le monde avant la sortie en version française, mais aussi permettre aux anglophobes de comprendre, voire de jouer avec ou contre une armée de Kings of War Historique rapidement.
Pour ce premier post, nous allons parler des nouvelles règles spéciales qu’apporte ce supplément.

Les nouvelles règles spéciales :

Nous pouvons retrouver 4 nouvelles règles spéciales dans la version historique de Kings of War.

Devastating, dévastateur quoi… :

L’unité qui subit au moins une blessure au tir avec cette règle spéciale subira un malus de -1 à son test de moral. C’est donc simplement la règle brutale transposée à la phase de tir.
Les unités avec cette règle : On trouve par exemple le lance-fusée Chinois, ou le Feu grégeois des Byzantins.


Feu Gregeois

Foulkon, formation défensive de type « Tortue romaine »

Très sympathique règle qui manque un peu à Kings of War Fantasy. L’unité avec la règles Foulkon gagne un bonus d’armure de (+X) contre les tirs uniquement. Enfin un moyen de réduire la puissance du tir adverse sans être trop puissant en mêlée en même temps.
Bien entendu, on retrouve cette règle de manière assez générique dans les armées de la Rome Antique ! Mais on peut aussi la retrouver chez les archers perses par exemple.


Foulkon

Dread, autant dire la peur, la terreur, l’épouvante !

Une nouvelle règle proposée ici qui change pas mal de choses dans Kings of War ! En effet, cette règle présente seulement sur 2 personnes dans cette extension, interdit aux unités ennemies à 6ps du personnage de pouvoir bénéficier de la règle inspirante. Les unités ennemies ont bien plus peur de ce genre de personnage que des héros aux alentours essayant de motiver leurs troupes !
Qui pourrait avoir cette règle ? Edward le Prince Noir des anglais et bien évidement Attila le Hun !


Attila le Hun

Skirmisher, en français ce sont les Tirailleurs :

Voici une autre très grosse règle qui apparaît dans ce supplément Kings of War Historical, et qui risque de changer et de dérouter pas mal de monde !
Certaines unités, souvent l’infanterie légère ou la cavalerie légère avec des arcs, gagne la règle individuelle, mis à part un détail, c’est l’adversaire qui s’aligne sur vous et non pas l’inverse.
Vous avez donc des unités d’infanterie légère et de cavalerie qui ont :

Pour le mouvement :

  • Le droit de se reformer en début d’activation,
  • De faire 2 roues pendant l’activation,
  • De se reformer en phase de tir.

Pour le reste :

  • Vous subissez un malus de -1 pour les touches au tir.
  • Ils ne subissent pas de malus de -1 au tir pour avoir bougé normalement.
  • Et vous n’avez jamais de bonus de flanc ou de dos contre eux, et ils n’en bénéficieront jamais non plus.
  • L’adversaire, si il vous détruit peux avancer d’1dé6 ps et engager une de vos autres unités et refaire un corps à corps ! Ne l’oubliez pas ! Ce n’est donc pas aussi simple de protéger vos propres unités avec des tirailleurs !

En bref, une autre manière de jouer !
Une grande majorité des armées aura le droit à un troupe de tirailleurs, et quelques armées en font leur cheval de batailles si je puis me permettre !
On retrouve ainsi les cavaleries légères Scythes, les hordes de Huns mais aussi une bonne partie de l’infanterie aztèques !

Guerriers Jaguar

En bonus :

La règle Perforante a aussi subi un petit lifting :

En effet, vous avez maintenant quelques unités qui auront des valeurs « perforant » négatives. Si une telle unité vous tire dessus, votre armure sera augmentée de 1. Bien entendu, sur un 6 pour blesser, vous prendrez tout de même votre blessure. (N’oubliez pas David contre Goliath !)
Cette précision de règle est ici pour représenter les unités de frondeurs assez présentes dans certaines armées.

Le nombre de tirs peut différer du nombre d’attaques de l’unité :

Surement un prémice à une future 3ème version de Kings of War, certaines unités comme les éléphants ou les chars lourd avec des arcs voient leurs nombres de tirs ajustés.
Ainsi, si votre régiment d’éléphant possède bien 18 attaques au Corps à corps, il est indiqué que cette même unité ne peut faire que 6 attaques en phase de tir. Pareil pour certains régiments de char !

Conclusion

Plein de nouvelles règles, qui annoncent un beau changement sur la phase de tir de nos parties.
En effet, entre les règles Foulkon et Tirailleurs et furtif, certaines armées jouant essentiellement sur la phase de tir risquent d’être légèrement déboussolées.
Bon jeu à tous !

Gaspard