Avec l’aimable autorisation de Games Workshop, voici la traduction de leur billet de Blog sur le sanguinaire Radukar….

 

« Écoutez, écoutez ! Je suis le crieur de la cité maudite et j’apporte des nouvelles de l’aristocratie vampirique qui règne sur Ulfenkarn. Dégagez les rues au crépuscule, car cette nuit-là, le roi des loups et sa cour assoiffée s’aventureront de la citadelle d’ébène pour dîner. Et pour ceux d’entre vous qui recherchent une collation pendant que vous fuyez, j’ai encore plein de ce fantastique rat frit! »

 

Au cas où vous l’auriez manqué, le contenu de la boîte Warhammer Quest : Cursed City a été entièrement révélé, y compris les ennemis qui contrôlent Ulfenkarn et les héros qui cherchent à le sauver de leur domination tyrannique.

Aujourd’hui, nous avons un regard plus intime sur le grand patron lui-même – Radukar le loup.

 

 

Même en tant que mortel, Radukar était un chef de guerre infâme, lançant des raids meurtriers le long des côtes de Shyish depuis sa caraque phare, l’Empaler’s Gift. Vous voyez ce loup à deux têtes qu’il arbore comme un manteau ? Cette puissante bête gardait autrefois la tombe de l’ancien empereur vampire Morkan.

 

Pourquoi s’embêter à dépecer et tanner la peau ? Vous pouvez simplement le jeter sur l’épaule à la manière des hussards.

Le style de Radukar donne un nouveau sens au mot « prêt-à-porter »

 

Radukar a tué le loup jumeau Vilnas à mains nues pour récupérer une lame ensorcelée et se montrer digne du Baiser de sang.

 

Cet ancien sabre inflige la terreur mortelle à quiconque en est frappé, sans parler des blessures désagréables causées par sa lame effilée.

 

 

 

Dans la mort, la puissance de Radukar correspond à l’ambition et à la sauvagerie de son vivant. Aux côtés d’une horde d’ogors liés à son service, les raids du roi des loups sont devenus encore plus désordonnés et violents. Finalement, il se dirigea vers la ville prospère de Mournhold, qui allait être changée à jamais sous son règne – la sauvant d’une armée démoniaque en échange d’une position de pouvoir… Mais Les nobles maisons de la ville ne savaient alors pas qu’elles en viendraient à regretter d’avoir fait alliance avec un vampire avant la fin…

 

Chapeau de fantaisie ou coupe de cheveux horrible ? Essayez simplement de demander au roi des loups et voyez ce qui se passe.

 

Désormais, le dirigeant incontesté d’Ulfenkarn, Radukar et ses serviteurs feront un sacré parcours d’obstacles pour votre groupe d’aventuriers. Nous espérons que vous avez prié le Dieu-Roi pour vous assurer qu’il est à la hauteur de la tâche !

 

Ulfenkarn ressemble à un si bel endroit. Il est facile de comprendre pourquoi vos aventuriers veulent y aller.

 

Radukar the Wolf n’est que l’un des nombreux personnages fascinants (sans parler des figurines incroyables) de la prochaine boite Warhammer Quest : Cursed City.

Si vous avez soif (de sang) pour plus de nouvelles, plongez-vous dans le site Web de Cursed City.