Même si la boutique est moins active que d’autres sur le A Song of Ice and Fire Miniatures Game, nous suivons le jeu avec assiduité. La combinaison entre simplicité de règles et les figurines toutes prêtes attirent une communauté de joueurs de plateau que nous aidons au mieux de nos possibilités. Aujourd’hui, je vais saisir l’occasion de la sortie du starter pour vous parler de la 6ème faction du jeu : Les Targaryens. Alors, mettons-nous en selle et allons chevaucher avec les féroces Dothraki…

 

Ce qu’il faut savoir :

Je ne vais pas vous présenter les Targaryens dans Games of Throne, c’est une des factions emblématique de la série audiovisuelle et littéraire. Entre Dragons, cavaliers intrépides et intrigues sous la chaleur d’une ambiance très orientale, Daenerys et sa clique ont un visuel, une histoire qui fera se retourner n’importe quel fan de Fantasy.

CMON a choisi pour commencer cette faction de nous parler de ses débuts, quand Daenerys et Khal Drogo venait de se marier. Ils dirigeaient alors l’un des plus grands Khalassars d’Esteros et ils faisaient trembler la terre sur leur passage. C’est donc un starter entièrement composé de cavaliers que l’éditeur nous propose :  2 unités de Screamers Dothraki, 1 unité d’Outriders et 1 unité de vétérans Dothrakis. 2 chefs montés sont là pour les accompagner, Khal Drogo et Jorah Mormont ainsi que 2 personnages non combattants Daenerys et Illyrio Mopatis. Allons voir ce qu’ils donnent niveau règle…

NDLR, et comme on ne saurait rendre honneur à ces fiers cavaliers sans une belle peinture, on a demandé à Duncan pour utiliser les photos de ses figurines et on lui fait un peu de pub!!!

Une armée rapide et incisive.

Avec 28 points d’unités, le starter contient une armée quasi complète, comme à l’accoutumée de cette gamme. Pas de montage, une gravure de qualité, vous pouvez directement peindre/jouer et c’est agréable. On peut même noter un certain progrès dans la qualité des figurines.

Bon, niveau règles, pas besoin de vous faire un dessin : une armée de cavalerie est rapide et très offensive. Leurs cartes tactiques tournent autour de la charge, de permettre des retraites et malgré une carte qui donne une réussite automatique de moral, des bonus aux corps à corps. La cavalerie permet de profiter au maximum de ces cartes. Simple, efficace, j’avoue que c’est probablement l’une des armées les plus faciles à prendre en main pour un débutant.

La base de l’armée du starter est le Screamer. Pour 6 points, vous avez une cavalerie, sans capacité spéciale avec une attaque décente de 7 dés à 3+. Son mouvement de 6 est sa meilleure défense car avec une sauvegarde à 5+, ils risquent de se faire désarçonner facilement.  Vous allez devoir bouger, vous projetez aux bons endroits pour mettre dans le vent une partie de l’armée adverse. Le but est de vous protéger tout en maximisant votre potentiel d’attaque. Cela veut dire aussi abandonner certains objectifs et jouer le long terme pour revenir au score plus tard. À vous de bien juger de la situation…

Une armée avec ses subtilités :

Si vous comparez le Screamer avec l’Outrider, peu de chose change. Encore moins résistant, ils ont l’avantage d’avoir un arc à courte portée. Unité d’harcèlement, elle est malheureusement un peu mal positionnée. Certes elle bouge vite et peut se replacer mieux que les autres mais sa portée courte ne l’éloigne pas assez des menaces qui peuvent se projeter. 2 utilisations possibles : soit sur un flanc pour tenir en respect une unité un peu lente et empêcher une avancée, soit en soutien d’une charge de Screamer. Vos Outriders s’activent pour tirer et les Screamers chargent pour empêcher vos tireurs de se faire attraper. Ça se joue sur 2 activations, mais ça peut passer pour peu que vous ayez plusieurs menaces.

Les vétérans quant à eux combinent les 2 avantages : ils ont les épées et les arcs. Et ils sont plus résistants ! Enfin, une 4+, vous ne rivaliserez pas avec les grosse cavalerie en termes de défense. Mais par contre, votre potentiel d’attaque est impressionnant car ils peuvent tirer et charger ensuite gratuitement, ce qui monte leur potentiel d’attaques à 15 dés (7 de tirs, 8 de mêlée) à 3+. Si grâce à votre mobilité, vous arrivez à attraper le flanc d’une unité, vous allez lui faire passer un sale quart d’heure. Si j’aime beaucoup la polyvalence de cette unité, j’avoue que son coût de 10 me fait réfléchir. Elle est intéressante, elle apporte un impact important et elle est à l’opposé des unités de ce genre, généralement plus défensives.

Elle est un peu à l’image de l’armée de ce starter : elle a la possibilité de faire plein de choses, elle est assez simple à lire et à comprendre mais elle va avoir besoin de faire les bons choix. Parmi les commandants, Khal Drogo permet d’être toujours en train de charger, ce qui déclenche la majorité des bonus de l’armée. Ses cartes sont des bonus offensifs, si vous aviez peur d’en manquer. Mormont permet d’ignorer les terrains difficiles et donne des blessures aux unités en contact quand son unité réussit un test de panique. En tant que Commandant, il est plus polyvalent puisqu’il propose un peu de défense qui peut surprendre l’ennemi. Quant aux non-combattants, Daenerys permet de relancer les charges d’une unité, toujours pratique. Et Illyrio, une fois par bataille, permet d’enlever le pion d’activation d’une unité pour la faire rejouer. Ce qui est assez cool, vous en conviendrez…

Et Après ?

C’est donc un starter très typé que nous propose CMON et c’est une bonne surprise. Mais la faction ne se résume pas à ce début.       Depuis, la partie Immaculés, les nouveaux héros sont arrivés en anglais apportant une nouvelle façon de jouer.

Les immaculés par exemple sont une exceptionnelle unité d’infanterie. Pour 9 points, vous avez 10 attaques à 2+, une sauvegarde à 4+ qui ne prend pas les pions de malus. Bonne chance pour essayer de diminuer ces monstres. Grey Worm est un commandant polyvalent qui peut bénéficier autant à la cavalerie qu’à l’infanterie. Vous pourrez donc facilement incorporer un centre d’unsullied et des unités périphériques d’Outriders et/ou de Screamers.

Je présume que vous voulez que je vous parle des dragons aussi hein ? Pour 9 points, cette sorte de cavalerie à 8 points de vie pour 4+ de sauvegarde. Elle utilise son souffle pour attaquer en faisant automatiquement D3+3 dégâts et en faisant paniquer une unité. Si j’aime beaucoup l’idée sur le plan narratif, en termes de jeu, vous en jouerez probablement 1 mais pas plus. Je ne dis pas que vous ne pouvez pas jouer les 3 si vous le souhaitez, je trouve juste que le gameplay est limité dans ce cas. Dans la boîte des dragons, il y a une Daenerys général qui permet à un dragon d’attaquer gratuitement, ce qui peut ressembler à un plan.

Avec ces sorties, la faction devient plus polyvalente même si elle reste assez élitiste. Après avoir lâcher littéralement les lions grâce aux Hrakkars (des dresseurs de lions !), l’annonce de la sorties des hommes libres va peut-être changer cela. Une chose est sure : nous ne sommes pas au bout de nos surprises.

Conclusion :

S’il est à l’image de ce que l’on attend, le starter Targaryens est à l’opposé de celui des Barathéons. Très agressif, mobile, il va vous permettre de vous lancer dans une faction en pleine expansion, aux figurines originales et au game play changeant. Full cavalerie ? Full monstre avec des dragons ou des lions ? Vous n’avez que l’embarras du choix et cela annonce des combats haut en couleur…

Du stock permanent sut toutes les références francaises disponible, et si vous voulez rejoindre l’aventure Asoiaf, cliquez sur l’image ci dessous