Warhammer Underworlds Shadespire Shattered City par Games Workshop

 

Warhammer Underworlds Shadespire, le fameux jeu tactique de combats d’arène de Games Workshop, vient de recevoir deux nouvelles extensions. Nous étions habitués à de nouvelles bandes, avec leurs lots de 60 cartes, mais cette fois, GW innove !

Pas de figurines, donc, mais un nouveau plateau et des nouvelles cartes, pour toutes les factions, axées cette fois sur les Leaders.

Allons donc sans tarder explorer les nouveaux recoins des la cité des miroirs, en commençant par l’analyse du nouveau plateau.

 

Shattered City Bord Pack

Un nouveau plateau ! Pour un total de trois plateaux, donc 6 faces possibles, le nouveau plateau propose de plus de nouvelles règles, les cases fatales. Deux d’un côté, trois de l’autre, les cases fatales infligent un dégât à tous les combattants poussés, repoussés ou se déplaçant dessus. Il est précisé que ces dégâts ne sont pas provoqués par une attaque, limitant les combos avec la majorité des cartes.

 

La première réaction que l’on a tous eu, c’est bien évidemment « chouette, on va pouvoir repousser les adversaires dedans pour leur faire un max de dégâts ! »

 

Sauf qu’il faut se rappeler d’un léger détail : si on choisit ce plateau, il devient automatiquement notre zone de déploiement… Donc on a bien plus de chances de se faire pousser dedans que son adversaire ! Surtout que la majorité des cases fatales sont situées à côté des cases de départ, donc on risque dès le premier tour de se faire repousser dessus…

 

Alors quoi, on ne jouera donc pas ce nouveau plateau, trop dangereux pour soi ? Non, c’est juste que l’utilisation du plateau est bien plus subtil que ça…

 

Viens chercher l’objo !

Rien ne vous interdit de placer les objectifs sur les cases fatales. Donc si vous ne jouez pas à l’objectif, vous avez tout intérêt à jouer le plateau contenant les trois cases fatales. Étrangement, les 3 cases sont pile-poil à 2 cases les unes des autres… et comme elles sont à côté des cases de départ, vous n’avez même pas besoin de vous déplacer pour cogner le malotru qui ose se tenir sur VOTRE objectif !

 

L’adversaire sera donc obligé de prendre automatiquement des blessures s’il veut prendre les objectifs, et tout aussi sûrement, prendre des coups !

 

Pensez aussi que vous pouvez facilement jouer au yoyo-qui-tue avec les combattants ennemis. Imaginez-vous la situation suivante : l’adversaire se pose sur votre objo. Il prend un dégât. Vous le frappez, il est repoussé. Vous utilisez une carte pour le pousser d’une case, en le remettant sur l’objectif, et bim, il se prend un dégât en plus. 2 dégâts en plus de votre attaque, pas mal non?

 

Encore mieux, bien qu’il faille que les planètes s’alignent :

Une fois l’adversaire posé sur l’objo, vous jouez Terrain Fracturé, qui inflige un dégât aux combattants qui seront repoussés. Là vous cognez, donc vous le repoussez, bim, un dégât de plus. Vous jouez Piège en réaction, et donc il prend encore un dégât. Vous le poussez sur la case fatale avec un Distraction, encore un dégât. Vous jouez Rafale d’Éclat, encore un dégât. Comme vous êtes blessé, vous jouez Blessure Réfléchie, qui lui inflige encore un point de vie.

Si vous faites le compte, en une action, et pas mal de cartes subterfuges, vous avez infligé 6 blessures à l’ennemi, sans compter les dégâts de votre attaque ! Quelque soit la défense de l’ennemi, il est sur de mourir. Et vous n’avez même pas bougé de votre case de départ…

 

Bien que cette combo demande 5 cartes subterfuges, elles sont toutes jouable indépendamment. Ce qui fait que dans la majorité des parties, vous pourrez tout de même infliger 3 ou 4 dégâts d’un coup, encore une fois sans compter vos dégâts classiques…

 

Boyz d’Ironskull

Condition d’Exaltation des Ironskulls ? Subir au moins un dégât. Dites donc, on ne subirait pas juste un dégât en passant sur une case fatale ? Et voilà, les Ironskulls peuvent désormais s’Exalter tout seuls, en prenant le bon plateau. Fini d’attendre que Rafale d’Eclat sorte, ou de devoir prendre des coups avant de pouvoir frapper à son plein potentiel !

 

C’est maintenant sur que toutes les bandes d’Ironskulls vont jouer un des deux plateaux, principalement celui qui a trois cases fatales. On peut même jouer de l’Ironskull d’objectif en posant les objos sur les cases fatales : on se retrouve avec des Orruks qui ont la même condition d’Exaltation que les Haches Élues, mais en mieux. Et oui, vous êtes Exaltés tout de suite plutôt qu’à la fin du tour !

 

C’est d’ailleurs une excellente façon de développer un autre archétype de jeu. L’ennemi va forcément vouloir venir se battre : soit il joue à la poutre, et il va venir vous chercher, soit à l’objo, et il va devoir vous déloger. C’est le moment de jouer des subterfuges « ruzés ».

 

Saisie vous permet par exemple de faire que l’attaquant prenne votre place lorsqu’il vous repousse. Et crak, il va sur la case fatale et prend un dégât. Confusion, qui intervertit les places aura le même effet dévastateur. Sans oublier Blessure Réfléchie, qui infligera un dégât auto vu que vous êtes blessé.

 

Enfin, des cartes comme Tenez Bon, qui augmentent la défense sur un objo, ou Rebond, qui renvoient les dégâts sans vous repousser, sont de bonnes options pour jouer un Ironskull d’objectif.

 

Pillards de Garrek

Et oui, c’est tout bête, mais pour vous Exalter et même marquer des objectifs, ils faut perdre des figurines. Les cases fatales sont une bonne solution, qui vous permet à tout moment d’achever un de vos guerriers sans avoir à compter sur un ennemi disposé à vous tuer…

 

Garde Sépulcrale

Grâce à certaines nouvelles cartes, dont nous parlerons dans le prochain articles, vous gagnerez des points si vous exaltez en masse vos combattants. Et pour ça, ben il faut mourir d’abord… Grâce à l’aptitude du Veilleur, il est possible de déplacer plusieurs figurines, et donc d’accélérer le mécanisme. Il faudra bien sur éviter de donner trop de points à l’adversaire, mais vos guerriers pourront vite devenir des brutes, et vous gagner des points de gloire rapidement.

 

Et les Autres…

Oui, parce qu’il y a des combos avec toutes les bandes, mais je vous laisse quand même les trouver tout seuls ^^

 

Conclusion

Bien que l’achat du plateau soit onéreux (on ne va pas se mentir, 20 balles pour un bout de carton c’est cher), l’apport en termes de construction de listes et de Gameplay est à la hauteur. Comme quoi, une petite règle peut tout changer !

Je vous laisse, je dois aller tester ma bande de Ironskulls, mouahahahah !

La prochaine fois, je vous parlerai des cartes !

 

Ezek