Warhammer Underworlds Shadespire

Leaders

 

Deuxième sortie du mois de juillet pour Warhammer Underworlds Shadespire, les nouvelles cartes Leaders. Première extension ne contenant que des cartes, elle est orientée, comme son nom l’indique, vers les Leaders. Cartes Subeterfuges, Améliorations, et Objectifs, 60 nouvelles cartes pour toutes les factions, de quoi fournir de nouveaux decks avec la thématique Leader.

 

Allons voir en détail ce que changent ces nouvelles cartes à la méta, et quels nouveaux archétypes pourront apparaître sur les tables de jeu !

 

60 Cartes

Pour avoir un aperçu global, il faut jeter un coup d’œil à la répartition des cartes. 20 cartes Subterfuges, 20 cartes Objectifs, et 20 cartes Améliorations. Pour le moment, rien de surprenant.

 

Ce qui est étonnant, c’est que chaque faction n’a pas reçu une carte de chaque. Si chaque Bande a reçu un nouvel Objectif, il n’y a que trois Améliorations, et cinq subterfuges marqués. Toutes les autres cartes sont universelles, donc accessibles à toutes les factions.

 

On aurait pu s’attendre à une répartition plus équilibrée. Peut-être Games Workshop voulait-il mettre l’accent sur certaines factions ? Où peut-être équilibrer la méta en donnant des bonus aux factions les moins performantes ? Etonnant, car les Steelhearts font partie des rares factions à avoir une carte spé de chaque, hors ils sont loin d’être en bas du tableau…

 

Objectifs

On ne fera évidemment pas le tour exhaustif de toutes les cartes, mais il y a du bon et du mauvais. Un archétype saute aux yeux, celui du « Mon chef est tout seul sur la table, tiens je marque plus de 10 points à ce tour… »

 

La carte Elus de Khorne, spéciale aux Magore, donne 8 points si à la fin d’une phase le Leader est le seul personnage en vie. De quoi retourner une partie, d’autant que vous n’êtes pas obligé d’attendre le dernier tour pour la poser. Si vous vous débrouillez bien, vous pouvez la poser tour 2. C’est d’ailleurs dans ce genre de compo que le nouveau plateau est indispensable : si vous rasez l’ennemi tour 1, comment faire sinon pour perdre ses propre guerriers ?

 

Les autres cartes de factions ne sont pas top, rapportant trop peu de points pour les conditions à remplir. La carte Fervente Requête, bien que sujette à controverse 😉 permet de limiter la casse quand vous perdez des Requérants. Bien que finalement le total fasse 0, car vous donnez 3 points de gloire à votre adversaire pour leur mort, et que vous en récupérez trois quand vous les ressuscitez, vous pouvez au moins baser une stratégie où vous pouvez envoyer vos Requérants suréquipés d’armes au front sans perdre de points en cas d’échec…

 

Les cartes neutres sont meilleures. Si vous voulez faire de votre Leader un thon qui poutre chez l’ennemi, vous serez justement récompensé. Beaucoup de conditions différentes, qui peuvent se cumuler sans peine dans un tour. Par contre il va falloir oublier l’activation de vos autres Combattants, donc on va jouer poutre et pas pion objectif ! Ainsi, un point de gloire pour : être Exalté, dans le territoire ennemi, être ciblé par 3 Subterfuges, être adjacent à l’ennemi, avoir tué 2 ennemis…  Facile, mais on regrettera de ne gagner qu’un point à chaque fois.

 

Si vous voulez vraiment gagner des points rapidement, pas bien le choix : il va falloir raser l’ennemi au plus vite, et jouer pas mal de cartes à score immédiat pour marquer moult points en un ou deux tours.

A voir si ce genre d’archétype fonctionnera, sachant que le point faible est bien sur  le fait que la mort du Leader entraîne de manière quasi automatique la perte de la partie !

 

A noter aussi que la carte Chef en Second, qui permet à un autre Guerrier d’être considéré comme le chef devient obligatoire pour ce genre de deck, notamment pour pouvoir équiper et marquer des PG même après la mort du Chef ! Carte presque inutile auparavant, qui devient dorénavant un pilier !

 

A voir donc ce qui émergera avec le temps !

 

Améliorations

De ce côté, pas mal de bonnes surprises. D’autant plus que les équipements ne sont pas souvent aussi bien que l’on voudrait. Si on pouvait, on jouerait principalement des Subterfuges

 

Avant de regarder les autres cartes, il est à noter que la septième relique Katophrane, l’anneau, voit le jour. Très bonne idée, qui permet de pouvoir « perdre » une relique sans rendre le deck totalement inutile… Que ça soit à cause de d’Écharde Brisée, ou encore d’une première main défaussée, ou tout simplement par ce que la dernière carte est au fond du tas… Cela étant dit, vu le nerf qu’a subi l’armure, je ne sais pas si la nouvelle relique va compenser…

 

Dans les Améliorations, deux cartes permettant de gagner des PG pour les Leaders. Prédateur Alpha  permet de marquer un PG supplémentaire pour chaque Combattant abattu par votre Chef. Oui, c’est le même bonus qu’avec Magore, vous pouvez donc gagner 3 PG à chaque fois que Magore tue un Combattant… Pourquoi je sens que c’est cette faction qui va le plus profiter de cette extension ?

 

Les autres cartes se divisent principalement en trois catégories. Les bonus directs au Chef, les cartes protégeant le Chef, et les cartes qui boostent les amis proches du Leader. Vous pouvez ainsi renforcer l’archétype de votre Chef : Buffer, Damage Dealer, Tank.

A vous de voir ! Mention spéciale pour l’Amélioration qui permet de défausser un pion mouvement, permettant ainsi de bouger deux fois avec un Leader. Avec les cartes de réaction permettant de frapper de nouveau (après avoir reçu un coup, après s’être équipé, etc), vous ne serez jamais hors de portée de vos ennemis !

 

De bonnes Améliorations, quelque soit le rôle que vous choisissez pour votre Leader.

 

Subterfuges

Que ça soit les Subterfuges de faction ou universels, on retrouve deux archétypes dominants.

 

Le premier, c’est les bonus pour le Leader : résistance, PG, mouvement, force de frappe, vous retrouvez tout ce que vous pouvez imaginer en termes de bonus pour votre Leader, ainsi que quelques malus pour le Leader ennemi (malus à l’attaque et au mouvement).

 

Le deuxième, c’est des bonus ou malus autres Combattants tant que votre Leader est sur le champ de bataille.

 

Vous l’aurez compris, ces cartes appuieront soit un jeu offensif avec votre Leader coupeur de têtes (premier archétype), ou bien un Leader plus fond de table qui est là pour soutenir le reste de la bande (deuxième archétype).

 

Conclusion

Leaders est une extension qui donne un sens au rôle du Chef dans Shadespire. Jusqu’à présent, mis à part pour les Skavens et les MortsVivants, le Chef n’avait pas de rôle particulier à part le fait d’avoir de meilleurs stats que ses compagnons. Les Leaders endossent maintenant un rôle proche de n’importe quel personnage dans un jeu de figurine : celui d’un pivot autour duquel tourne la la liste. Que ça soit pour en faire un soutien qui va appuyer ses guerriers, ou un combattant solitaire qui va tout poutrer, ou encore un tank qui tiendra toute la partie, les Leaders sont dorénavant plus que de simples guerriers : Ils sont les commandants qui mènent leurs troupes à la victoire !

 

Bon, allez, je vais me préparer un petit deck Magore, et repeindre la cité de Shadespire en rouge…

 

Ezek