Alarielle reprend vie, et dirige ses Sylvaneths contre les forces du Chaos ! Si vous vous souvenez de la figurine d’Alarielle, vous remarquerez qu’elle a légèrement changé… Tout comme Nagash, avoir absorbé les vents de magie l’a transformé en divinité, ce qui lui sied au tein. Et elle ne revient pas seule, mais accompagnée d’une cohorte végétale plutôt en colère…

Les figurines

OMG ! Non, sérieusement, les figurines sont à tomber par terre. Si GW semblait avoir succombé au gigantisme, et pas toujours de manière convaincante, nous sommes bien obligé d’admettre qu’ils ont touché au but cette fois. Le concept des hommes arbres a été complétement revisité, et avec succès, la sculpture est très bonne, et les peintres du studio ont bien bossé.

Les deux concepts qui m’ont tapé dans l’oeil sont ceux d’Alarielle et de Drycha.
La première, par ce qu’elle chevauche un scarabé géant, qui ressemble au héros mort-vivant dans Warcraft III. Non, plus sérieusement, le concept est génial. Tout le corps d’Alarielle est une hybridation entre l’animal et le végétal. Je vous invite à regarder en détail tout le corps et les ailes, c’est stupéfiant.

La deuxième, Drycha, initie leconcept de « ghost in the shell », c’est à dire un esprit dans sa coquille. Les Sylvaneth sont donc des esprits qu habitent et animent le mondé végétal, et cette symbiose est représentée par les âmes usant des arbres comme d’une exo-armure. C’est de la SF-fantasy, génial, non ?

Toutes les autres figurines sorties, que ça soit la Branchwych, les Kurnoth Hunters, les Tree-Revenants, ou encore les Spite-Revenants, sont très réussies, et sont guidées par le même concept que les deux personnages principaux.

Cette sortie nous a tellement plu en terme de Hobby, que nous allons monter une force de Sylvaneth au magasin ! je vosu posterai les photos dès que l’on aura commencé à les peindre !

Les règles

A l’orée de la sortie du General Handbook, il est difficile de parler des profils récemment sortis. En effet, on a tendance à mesurer l’utilité d’une figurine en fonction de sa rentabilité. Avant la venue d’un système de point, il suffisait de voir les combinaisons possible et en quoi une capacité pouvait aider un certain type d’unité, ou combler une faiblesse. Il va falloir maintenant jauger de la place dans une liste, à l’ancienne !
Faisons tout de même un tour rapide des forces et faiblesses des nouveaux Sylvaneths.

Alarielle est au sommet de sa puissance. Elle fait partie de ces quelques personnages comme Archaon ou le Mighty Lord of Khorne qui peuvent tuer un personnage en le chatouillant ! Si elle blesse un adversaire avec son arme, lancez deux dés. Si la somme est supérieure aux wounds de la cible, cette dernière sera transformé en fertilisant bio… Elle peut en outre faire apparaître des Sylvaneths sur la table de jeu. Avoir la main verte ça aide à faire pousser une armée ! Sa capacité à lancer et dissiper trois sorts par tour en font un des meilleurs sorciers du jeu. Bien évidemment, sa monture ne manque pas de panache, et inflige des dégâts de zone en cas de charge.
Un puissant sorcier, un assassin hors pair, avec de constant renforts, Nagash et Archaon n’ont qu’à bien se tenir !

Drycha revient aussi métamorphosée ! Très bonne combattante, elle envoie des petits scarabées dévorer les adversaires aux aletours. Toutes les unités dans un rayon de 18″ peuvent subir des bessures mortelles, et selon son humeur s’en voir attribuer davantage. Sa capacité à régénérer des points de vie avec une bonne armure en font un adversaire pénible à affronter.

Kurnoth Hunters sont les nouveaux lémures, mais en bien plus classe ! Deux versions, une de corps-à-corps et l’autre de tir. Cette dernière, à mon avis est beacoup plus puissante. Avec une portée de 30″ et d3 dommages, c’est une des meilleurs armes de tir du jeu, hors artillerie. Ils sont d’ailleurs capable de s’enraciner s’ils ne bougent pas, leur donnant une relance de save ! Ces Kurnoth seront une vraie plaie pour les adversaires des Sylvaneths.

Tree et Spite-Revenants sont les unités de base de l’armée. Leurs caractéristiques martiales ne cassent pas trois pattes à un korghorath, mais ils disposent d’outils intéressants. Les premiers peuvent se téléporter d’un endroit à un autre, les rendant parfaits pour bloquer les unités adverses ou encore aller sur les objectifs. Les seconds infligent baucoup de malus à la bravery.très bien en combinaison avec Drycha qui possède un cri de banshee…

Conclusion

C’est beau, c’est innovant, et c’est un bon gameplay. Je souhaite que toutes les sorties de GW soient de cette qualité. Vous remarquerez aussi qu’un effort sur le prix a été fait, ce qui est aussi encourageant pour la suite. J’ai hâte que notre armée soit prête pour la tester sur la table de jeu !

Ezek