Age of Sigmar : Presentation des Idoneth Deepkin

          Le Battletome Idoneth Deepkin sort des profondeurs pour vous permettre de collectionner les Idoneth Deepkin, la première faction du jeu ayant comme thème principal la mer.

Partons tous de suite ???? sous l’océan ???? à la découverte de ces elfes maritimes des plus mystérieux.

 

          Le fluff :

Comme dans le Battletome Daughters of Khaine, nous revenons encore une fois sur les périples des dieux Aelfs. Mais cette fois-ci c’est du côté de Téclis que nous allons aller ; en effet ce seigneur de la lumière s’est essayé à la création d’une nouvelle race  Aelfs. Malgré les attentions lumineuses du Dieu, derrière la plus brillante des lumières se cache toujours la plus sombre des ombres…

 

          Les figurines :

Toute l’armée est neuve ! En effet aucune figurine n’a été réutilisée pour faire cette armée, cela donne à mon avis, pas du tout objectif, une des plus belle, voire la plus belle armée du jeu !

Dans cette faction nous trouvons les Namartis, main d’œuvre et troupaille de la faction, les Akhelians, nobles chevaliers montant de terrible monstre des profondeurs, et les Isharanns,sorciers et collecteurs d’âme qui fournissent de l’espoir à cette race maudite…

 

 

          Les spécificités de l’armé :

 Pour représenter cette nouvelle race, Game Workshop ne s’est pas gêné pour nous faire des règles spéciales plus exotiques les unes que les autres !

 

          Forgotten Nighmares :

Forgotten Nighmares est la première des deux règles spéciales générique à toute l’armée. Cette règle oblige votre adversaire à tirer sur l’unité la plus proche de ses tireurs. Cette règle va vous permettre d’éviter que vos unités clefs ne se prennent un carreau dans le coin de la bouche, du moins pas avant d’avoir fait quoi que ce soit…

De quoi enrager les Kharadron Overlords,ou toute autre armé se basant sur une grande puissance de feu pour tuer vos unités !

 

          Tide of Death :

Tide of death est la deuxième règle spéciale commune à toute l’armée. Cette règle est un mélange entre le Rituel de Sang des Daughters of Khaine et le Cycle de Corruption de Nurgle. En effet, cette capacité va vous donner un bonus à chaque tour. Contrairement au  Rituel de Sang,ce n’est pas un bonus cumulable, mais un effet qui s’appliquera tous le long d’un round, comme pour le Cycle de Corruption.

Ainsi ce sera à vous de jouer de façon à maximiser l’effet du round, ou, si vous jouez contre Idoneth, faire en sorte de ne pas laisser votre adversaire maximiser l’efficacité de cette capacité !

 

          Rituels Isharann :

Dés que vous avez au moins un héros Isharann dans votre armée, vous pouvez célébrer un des trois rituels disponibles. Ces rituels donnent, soit des malus pour votre adversaire, soit des bonus pour les Eidolon de votre armée. Les avantages qu’ils donnent sont intéressants mais le manque de fiabilité pour lancer ces rituels en fera plus une « heureuse surprise » qu’une règle autour de laquelle vous pourrez baser toute votre stratégie.

 

          L’Éthermer :

Pour représenter la mer spectrale qui accompagne les Idoneth au combat, plusieurs règles existent, que ce soit au niveau des figurines, par exemple les poissons qui suivent les héros Idoneth au combat, les règles spéciales comme Tide of Death, ou encore les décors. En effet, avant le début de la bataille vous pouvez placer jusqu’à deux Vortex éthériques sur le champ de bataille, Actuellement il n’existe qu’un seul type de Vortex éthérique : Le  Gloomtide Shipwreck. Pour un coût de 0 point, ce décor donne un bonus de résistance aux Idoneth Deepkin autour de lui et inflige des blessures mortelles au ennemies qui commencent leur tour près d’eux, c’est un bonus toujours agréable à avoir. De plus, contre les autres armées pouvant poser des décors, (Sylvaneth, Nurgle,…) ces bateaux vous permettront d’empêcher vos adversaires de transformer la table en terrain miné !

 

          Les traits de commandements :

Les traits de commandements des Idoneth Deepkin sont, sans surprise, au nombre de six. Aucun d’eux n’est surpuissant, ils sont au contraire tous utile en fonction de l’armée que vous voulez construire. Vous voulez un Général robuste ? Le trait « Né de la douleur » lui donnera + 2 en wound ; vous voulez qu’il joue un rôle de support ? Le trait «  Seigneur de la tempête et de la mer » qui donne +2 en Bravery aux unités entièrement à 12 pouces est fait pour vous ! Ainsi peu importe votre style de jeu et votre façon de construire votre armée, vous trouverez toujours un trait qui vous siéra !

 

          Domaine des profondeurs :

Le Domaine des profondeurs est le domaine de magie spécifique aux Idoneth. Ce domaine possède un éventail de sorts sympathiques. La plupart seront utiles que dans un cas précis mais un se démarque des autres par sa puissance : Marée d’Effroi, pour une valeur de lancement de 6, vous pouvez retirer 1 en bravery et 1 pour toucher à une unité ennemie ! Sachant que de plus en plus d’armées possèdent des effets spéciaux s’ils font des 6, ce sort les contrera parfaitement !

 

          Les artefacts :

Vous pensiez que le battletome Daughters of Khaine possédait beaucoup d’artefacts ? Pauvre fous ! Avec 24 artefacts plus ou moins différents, les Idoneth battent tous les records ! Leurs artefacts se divisent en 4 catégories : 6 sont destinés à tous les Hero Idoneth Deepkin, 6 sont pour les figurines possèdant le mot clef : Hero Akhelian, 6 sont pour ceux ayant le mot clef : Hero Isharann et enfin 6 sont pour tous les Idoneth possédant les mots clefs : Hero Idoneth Deepkin et Wizard. Vous vous doutez bien qu’il serait trop long de tous les passer en revue, je vous laisserai donc partir les découvrir tous seul. Après tout, une chasse aux trésors n’est-elle pas plus intéressante si on ne sait pas sur quel trésor on va tomber ?

 

          Les enclaves :

Les enclaves Idoneth sont au nombre de 6 et toutes ont leurs petites particularités. La plupart vous donneront différents bonus pour le corps à corps mais quand même 3 d’entre elles boosteront votre armée sur d’autres plan. La particularité des enclaves est que certaine vos donneront en plus un nouveau trait de commandement ou un nouveau sort, de quoi encore plus diversifier vos personnages !

 

          Les Warscrolls Bataillons :

Comme toute nouvelle armée, les Idoneth possèdent des Warscrolls Bataillons,  au nombre de 5, ceux-ci ne sont pas très bon. En effet, pour un prix variant de 100 à 140 points, ils n’offrent pas beaucoup de bonus. Rien ne vous empêche d’en jouer dans des listes spécialisé car ils ont quand même leur intérêt si vous construisez une liste autour d’eux.

 

          Points fort et faibles de l’armée :

 

          Points forts :

         

• Une armée… explosive !

De par ses règles, la faction Idoneth Deepkin reposera beaucoup sur un énorme burst de dégât au troisième tour. En effet, certaine unité de l’armée gagne des bonus de à leurs attaques lors d’une charge, combiné à la règle Tide of Death qui vous permet de frapper en premier avec tout le monde au troisième tour, cela donne une combinaison… explosive !

 

• Alors je voudrais ça, ça, ça, et un peu de ça.

Toutes les unités de l’armée son jouable, combinées avec le grand nombre d’artefacts, de traits de commandements et le domaine de magie, vous avez beaucoup de façons différentes de construire une armée. Ainsi vous ne ferez jamais de mauvais choix en prenant tel ou tel figurine, suffit juste de savoir un peu jouer et vous pourrez même jouer des armées entières sans doublette !

 

• I’m invincible !!!

L’armée est très résistante, que ce soit des malus imposés à l’adversaire, de la régénération de PV, de la résurrection pour les unités à pied ou tout simplement de bonnes sauvegardes et beaucoup de PV pour la cavalerie, cette faction a tous les outils en main pour garder ses unités en vie. De quoi donner de longs combats contre les morts-vivants…

 

• Je joue des elfes sur des tortues, des murènes, des requins et des           hipocornes qui nagent dans les airs….

Quoi ? Ça ne vous suffit pas comme argument ? En plus ils sont tout beaux et tout frais !

 

          Points faibles :

 
• Trop de règles ! Je me noie bloup bloup bloup….

L’armée possède beaucoup de règles spéciales et n’en oublier aucune est compliqué. Ainsi, durant les premières parties, il vous faudra bien réfléchir à ce que vous avez fait, ce que vous faites et ce qui vous reste à faire !


• Nous, on à pas de canon…

Même si elle n’est pas totalement démunie en terme de tir, l’armée n’a pas de « gros » tirs, sa seule source de dégâts à distance se résume à quelques tirs de harpon et de la saturation offerte pas les Namartis Reavers. Ainsi si votre but est d’abattre vos ennemis à distance à coup de canon, cette armée n’est peut-être pas celle qui vous faut !

 

          Et c’est tout… Mot de la fin !

 

En effet, il n’y a pas beaucoup de défaut à l’armée, Game Workshop nous a pondu une bien belle armée, le codex est équilibré et plaisant à jouer. Après si on veut chercher la petite bête, c’est que si vous possédez un chat, il essayera peut-être de venir manger vos figurines sur la table !

 

Aelfiquement,

 

Rémy