Un nouveau Battletome est sorti, celui des Sylvaneth. Au premier abord, rien de nouveau par rapports aux anciens : du Fluff, des scénarios, des Warscrolls et Batallions. Mais en regardant de plus près, Games Workshop a changé la structure de ses Battletomes pour Age of Sigmar. Dorénavant, un vrai domaine de magie, des artefacts pour équiper vos héros, ainsi que des règles spéciales additionnelles pour jouer l’alliance Sylvaneth.

Pourquoi ce changement soudain de structure ? Et bien, il ne faut pas oublier que c’est le premier Battletome à sortir depuis la parution du Manuel du Général. Or, comme vous le savez, vu que vous lisez attentivement mes articles ^^, dans le Manuel du Général vous avez des règles spéciales pour les grandes alliances, des objets magiques, les traits de commandements… Toutes ces choses là n’existaient pas avant, et le Battletome Sylvaneth est le premier à en bénéficier après les grandes alliances !

Les aptitudes d’allégeance

Si votre force est uniquement constituée de Sylvaneth, vous avez accès à plusieurs règles spéciales. Vous pourrez placer gratuitement une Sylvaneth Wyldwood, mettre en réserve une unité, ainsi que vous téléporter de forêt en forêt. Ca ne vous rappelle pas les vieux Elfes Sylvains ? Et pour le moment, pas besoin d’objets magiques !

Les traits de commandement

Très proches des traits de seigneur de guerre de Warhammer 40k, ceux-ci ne sont pas générés au hasard, mais choisis par le général. Un bon point pour Games Workshop, qui avait la facheuse habitude de rendre aléatoire tout et n’importe quoi… Vous pourrez donc personnaliser votre général, en le rendant plus rapide ou résistant, ou encore en améliorant les aptitudes d’allégeance ou le moral de son armée.

Domaine de Deepwood

Des domaines de magie ! La flexibilité et la personnalisation d’une liste d’armée passe aussi par un vaste choix de sorts. C’était le cas dans le vieux « Battle », mais encore une fois, soumis à un aléatoire qui nuisait au jeu. Deux philosophies à l’époque, soit jouer que des bas niveaux pour avoir les primaires, soit jouer un niveau 4 et un niveau 2 pour avoir forcément le sort le plus puissant, comme les « êtres du dessous ». Question personnalisation et choix esthétique, on s’en éloigne…
Dans le Battletome Sylvaneth vous avez accès à 6 sorts supplémentaires. Vos sorciers ont ceux inscrits sur leur Warscrolls, et ont le droit d’en choisir un supplémentaire. Pas au hazard, ils choisissent. Vous pouvez donc baser votre armée sur des combinaisons et des sorts sans avoir à prier les Dieux de la Chance, ou truffer vos listes de sorciers en espérant tomber sur le bon sort (les joueurs de 40k voient ce que je veux dire…).
Parmis les sorts disponibles, vous avez du soin, de la blessure mortelle en zone ou sur une unité spécifique (les nouveaux être du dessous, en moins débile, promis !), de la création et déplacement de forêt, ainsi que du boost à la dissipation et aux lancement de sorts. Tout est très cohérent avec la manière de jouer les Sylvaneths, et la sélection de sorts lors de la confection de la liste d’armée vous permettra de personnaliser et de spécialiser votre compo !

Artefacts de la clairière

12 objets magiques sont accessibles, dont 6 réservés à vos sorciers. Tout comme les sorts, vous choisissez vos objets magiques, vous ne les générez pas au hazard. Vous avez accès à 1 objet magique par armée, plus un par Warscroll Batallion que vous jouez. Vous pouvez équiper n’importe quel héros de cet objet.
Là aussi, vous avez un peu de tout. Plus de résistance, de la force de frappe, de la téléportation, des bonus au lancement de sort, tout ce que vous pouvez espérer d’objets magiques.
Encore une fois, le fait de choisir ses objets, et d’avoir un grand choix permet de construire des listes d’armées personnalisées, et des compos bien plus stables !

Les Warscrolls Batallions

Les Warscrolls Batallions sont extrêments nombreux dans la Battletome, avec tellement de vriantes que vous pourrez forcément trouver votre bonheur ! Pour continuer avec l’analogie de 40k, il s’agit de formations. Elles offrent toutes des avantages différents, selon votre style de jeu.


Conclusion

Ce Battletome inaugure une nouvelle ère pour Age of Sigmar. Si le départ il y a un an était bancale, principalement à cause du manque d’un système d’équilibrage, le redémarrage de cette année se fait en trombe. Des figurines moins chères, un système d’équilibrage et des règles de tournoi, des Battletome se rapprochant des anciens livres d’armée, moins d’aléatoire, plus de choix et de personnalisation, cette année semble être celle de la résurection de Age of Sigmar ! Il reste à espérer que Games Workshop continue dans cette voie, et d’après les prochaines sorties, ça risque d’être le cas ! Je vous en dirait plus dans le prochain article…

Ezek