Avec l’aimable autorisation de Games Workshop, voici la traduction de leur billet de Blog sur la toute dernière créature fantastique pour Age of Sigmar de Games Workshop

Apprenez à connaître Kragnos, le dieu grincheux qui a essayé de détruire tous les peuples des royaumes mortels

 

Le nom de Kragnos a été oublié, car depuis longtemps – bien avant le règne de Sigmar – il n’avait marché parmi les Royaumes Mortels.

Désormais, il est sur le point de revenir. Que vous le suiviez au combat ou que vous renforciez désespérément vos défenses contre ses attaques, il est utile d’apprendre tout ce que vous pouvez sur le dieu des tremblements de terre.

 

 

Avant l’époque des hommes, des duardins, des aelves et même des peaux vertes, l’intégralité des Ghurish Heartlands était gouvernée par de nombreuses races monstrueuses qui dominaient les plus petits mortels de l’époque. L’une de ces tribus était les Drogrukh, de puissants êtres centauroïdes qui, malgré leur grande force et leur capacité de guerre, vivaient en harmonie avec la terre.

 

La légende raconte que Kragnos est né des dirigeants de Donse, la nation centrale des Drogrukh, et alors que son peuple se contentait de ne prendre que ce dont il avait besoin pour survivre, Kragnos en voulait plus. Réprimandé pour avoir réduit son frère en bouillie qui avait eu l’outrecuidance de courtiser la même jument, le guerrier de mauvaise humeur a sévit à travers Ghur accompagné d’un petit groupe de compagnons de confiance.

 

 

Au fur et à mesure qu’ils se perfectionnaient dans les arts de la guerre, ces Drogrukh fabriquèrent des armes et des armures à partir de de magma en fusion, Kragnos creusant au cœur d’un lien géomantique suralimenté pour créer sa précieuse masse d’effroi. C’est à cette époque qu’il a également récupéré le bouclier, Tuskbreaker, dans un ravin profond, ou il avait été jeté avec fureur par Gorkamorka lui-même, s’étant ébréché la dent en testant le grand bouclier de bronze comme un homme pourrait tester une pièce d’or.

 

 

Les orruks de Ghur ont commencé à se rassembler autour de Kragnos, impressionnés par les récits de destruction effrénée, et pour sa part, Kragnos respectait leur brutalité et leur entêtement résolu.

Les chamans ont offert la moelle des monstres tués et des amas d’os d’ambre inestimable, dont le champion de Drogrukh était trop heureux de se gaver.

 

Alors que son régime de pierre de royaume et de moelle de monstre concentrait en lui les énergies primordiales de Ghur, Kragnos commença à montrer des capacités au-delà de tout guerrier mortel. Son ascension au pouvoir fut marquée par l’écrasement d’innombrables civilisations jusqu’à ce que son nom soit synonyme  dans les Royaumes Mortels de «The End of Empires»…

 

 

Alors que le sol avait toujours tremblé sous ses pas, il craquait maintenant et se brisait partout où Kragnos allait.

Lors de la bataille de Blood Gulch, une énorme fissure s’est ouverte et a englouti les barbares Garagga chasseurs de monstres, donnant naissance à sa légende en tant que dieu des tremblements de terre.

 

Bientôt le regard de Kragnos se tourna vers les Draconiths. Autrefois alliés respectés des Drogrukh, ils n’étaient plus que le dernier défi lancé à sa puissance croissante. Dans un conflit apocalyptique qui a rendu les deux races quasiment éteintes, Kragnos a écrasé les drakes et leur maison

Mais ce qu’il ne le savait pas, c’est que cette conquête s’avérerait être sa perte.

 

 

Après la bataille, Kragnos regarda autour de lui pour voir les corps brisés de plusieurs de ses amis. Dans sa rage, il jura d’effacer les Draconiths de l’histoire, piétinant chaque couvée d’œufs qu’il pouvait trouver. Cela ressemble à une réponse parfaitement rationnelle, quoiqu’un peu disproportionnée, pour nous.

 

Alors qu’il traquait le dernier dragonkind, les princes Draconith survivants implorèrent l’aide de l’ancien intellect, connu uniquement sous le nom de Lord Kroak. Le slann royal élabora alors un plan qui amena Kragnos dans une bataille au sommet d’une grande montagne et finalement, avec le Grand Drake Dracothion lui-même lui prêtant son pouvoir divin, scella le Dieu du tremblement de terre dans son cœur de granit.

 

Que va-t-il se passer maintenant que Kragnos s’est échappé de sa prison pour parcourir à nouveau les Royaumes Mortels?

Vous devrez précommander Broken Realms: Kragnos samedi pour le savoir, et il est peut-être temps de rassembler quelques unités supplémentaires pour votre armée si vous n’êtes pas de son côté.

Non seulement le dieu des tremblements de terre a une histoire fascinante, mais il a aussi des règles assez impressionnantes. Consultez son warscroll pour voir à quel point Kragnos est destructeur sur la table.