Tous les anciens vous le diront, les White Dwarfs c’était mieux avant ! Des rapports de bataille épiques, des conseils de modélismes et de conversions trop cool, des histoires et même des BD. Des profils alternatifs, des tacticas, et même des questions/réponses avec le fameux Nain Blanc !

Après un lente chute vers le magazine publicitaire, White Dwarf est passé en hebdomanaire. Et ne soyons pas de mauvaise foi, cette versions était meilleure. Des profils exclusifs avant la sortie des codex, quelques scénarios originaux, et des conseils de peinture pas-à-pas plutôt bien faits. Mais on faisait vite le tour, et la cadence était un peu trop élévée ! Mieux, mais pas encore ça…

Et voici venue la nouvelle version du White Dwarf. Pour tout vous dire, l’attente du dernier mois a été longue… Mais ça valait le coup !
En effet, le nouveau White Dwarf est très proche de nos espérences !

Premier point positif, le rapport de bataille ! Et oui, on les attendait au tournant…14 pages ! Les actions sont détaillées et bien narrées, les décors sublimes, il y a même une légende à l’ancienne pour savoir de quelle unité on parle. Le scénario est original, et ça donne vraiment envie de rejouer la partie. Comme avant, un entretien avant et après partie des joueurs. Allez, faut bien y trouver un défaut : ça manque peut-être d’illustrations, et de la petite histoire du début qui vous met dans l’ambiance. Mais je chipotte…

Deuxième point positif, du matériel exclusif pour neuf jeux ! Le déclin du White Dwarf a commencé lors de la suppression de la gamme spécialiste. Plus d’Epic, Man o War, Blood Bowl… Donc forcément un contenu appauvri. Aujourd’hui, il existe pleins de nouveaux jeux GW, et ce White Dwarf contient de nouvelles règles pour chacun d’eux : scénarios, profils, règles alternatives… La durabilité des jeux en est donc augmenté, ce qui motive à y jouer. 

Troisième point, les cadeaux. Ce White Dwarf vous aoffre un Slaughter Priest, donc 8 euros pour une figurine à 25… Et jouable dans la majorité des jeux GW, étant donné que le chaos est de partout… Vous me direz que c’est habituel pour un lancement de prduit, et que ça ne se reproduira pas avant longtemps. C’est aussi ce que je me suis dit. Pour finalement voir en troisième de couverture que dans le prochain White Dwarf une BD de 12 pages était offerte ! A voir si ça va continuer, mais pour le moment ça donne envie…

Quatrième point, le reste. Et oui, une fois que vous aurez assimilé tout ce contenu il vous restera pleins de choses à lire, le fameux Blanchitsu, des guides de peinture, des article sur l’histoire des jeux, bref, du contenu dans tous les sens !

Voilà, je pourrais continuer longtemps, mais je pense vous avoir donné une bonne vue d’ensemble. C’est un véritable retour aux sources. Bien sur, c’est améliorable, mais c’est en tout cas sur la bonne voie. Alors à vos Dwarfs mes amis ! 

Ezek