Demandée et désirée depuis longtemps, une gammesortie en 2013 vient d’arriver au magasin: Wild West Exodus. Ce jeu, édité par Warcradle Miniatures, a fait son petit bonhomme de chemin et sa 2ème édition venant de sortir (en plus), on va vous faire une petite présentation de cet OVNI, par son univers, les règles et ce qui est nécessaire pour commencer…

 

Une Dystopie étrange et délirante…

Wild West Exodus est un jeu de figurines, d’escarmouche qui a un thème un peu particulier: Il s’agit de ce que les puristes appellent, une dystopie du Far West. Explications:

 

Nous sommes aux Etats Unis en 1880. La guerre civile vient de se terminer, mais la situation n’a retrouvé qu’un calme apparent… Des forces anciennes et puissantes, qui ne sont pas de ce monde se prépare à une bataille sans commune mesure. Du grand esprit chaman aux créatures de dimensions parallèles en passant par les extra-terrestres, tous se préparent dans l’ombre et la conquête de l’ouest met au jour des secrets et des découvertes que l’humanité n’est pas prete à assumer…

L’idée est d’introduire des éléments fantastiques à un cadre historique particulier, ici les cowboys et les indiens. Elle sert autant une atmosphère sombre et terrible qu’un délire de figuriniste: le thème peut être dense et complexe mais certaines figurines tiennent largement d’un fantastique débridé: des cowboys avec des canons à plasma, des chiens robots à vapeur, des indiens qui se transforment en loup ou sont montés sur des chevaux de fer avec des Gatlings… et je vous passe les cultistes et leurs tentacules ou les anges ardents…

 

En tout, 10 factions différentes avec des figurines hautes en couleur comme le confédéré Zombie ou  le conquistador a double laser. Si le jeu ressemble au départ à un mélange de Cowboys vs Aliens et de lovecraft déluré, on se rend vite compte en lisant le background que c’est très travaillé et que cela permet de raconter des histoires très différentes. Un scénario d’horreur? Un violent règlement de compte? Une attaque de diligence? Tout est fait pour rendre disponible toute l’imagerie habituelle du Far west en ajoutant la dose de fantastique souhaitée.

 

Des règles simples mais complètes…

Au niveau des règles, on retrouve cet équilibre entre le jeu, débridé, fun mais aussi tactique et exigeant.

 

La partie suit un scénario qui va indiquer les conditions de victoire( sous la forme de points de vctoire qui correspondent à une situation en jeu), le déploiement, etc… Elle est divisée en tour pendant lequel chaque figurine va s’activer une fois, en alternant entre les joueurs.

A chaque activation, un joueur choisit une de ses figurines et pioche une carte qui va donner les points d’action(PA) qu’elle aura pour agir à ce tour. Si les actions sont classiques (mouvement/ tirer/ corps à corps),  on peut leur donner des modificateurs très tactiques eet narratifs: par exemple, on peut faire une glissade pendant une action de mouvement pour 1 PA, ce qui augmente d’un D5 le dplacement. Vous pouvez aussi vous concentrer ( « focus ») et ainsi transformer votre action. Et c’est valable pour toutes les actions, le personnage faisant particulièrement attention à ce qu’il est en train de faire…

Pour réussir à agir, vous aurez des tests de caractérisitiques à passer: vous jetez 1D10 plus la statistique utilisée et il faut faire 10 ou plus. Comme l’action est modulable, le résultat sera donc très différent en fonction des décisions que vous aurez prises malgré l’aléatoire du nombre de PA. Cela a une importance capitale quand on sait que les figurines n’ont qu’un seul « point de vie »: vous ratez votre test de Grit ( d’endurance, fait après chaque lessure), c’est retour mallette direct.

 

 Néanmoins pour rendre compte de la diversité des personnages et des factions, chaque profil a des compétences et règles spéciales: relances de certains tests, PA supplémentaires, bonus/malus sur des actions… Attendez vous en particulier chez les boss (les personnages importants de votre gang) à avoir une pléthore de ces capacités spéciales qui vont donner de la complexité au jeu. Cette difficulté est relative car à l’interieur d’une même faction, on retrouve les mêmes règles. L’avantage est de mieux pouvoir controler l’aléatoire du jeu  et de rendre plus narratif l’histoire.On en vient assez vite en fait à oublier la mécanique pour se concentrer sur l’action et les évènements de jeu…

 

Note: Un petit mot sur les figurines, qui sont en 35mm et d’une très très bonne qualité. Elles sont dynamiques, efficaces et bien détaillées. De par leur taille et les délires que permet l’univers, elles sont plaisantes à peindre et offrent des challenges différents. Allez jeter un coup d’oeil, vous serez surpris!

 

Si vous êtes fan de cowboys avec des canons plasma et de jeu d’escarmouche, ce jeu va vous convenir parfaitement. Un univers travaillé, fouillé doublé de règles simples et complètes, 10 factions différentes avec autant de façons de jouer, et vous aurez des heures de fun devant vous.

Guitou