Présentation de village attacks:

 

            Marre des dungeons crawler à la zombicide et des éternelles explorations qui vous font avancer de surprises mal gardées en monstres trop faciles? Village Attacks est un jeu paru par kickstarter qui ne va pas tarder à arriver dans notre boutique préférée et ayant pu testé un proto avancé en octobre dernier, je vais vous faire une petite présentation de ce tower defense original…

 

C’est l’heure des monstres…

            L’histoire de Village Attacks est sombre. Dans un univers médiéval fantastique, les monstres de notre folklore prospèrent. Vampires, Banshees ou Djinns sèment la terreur et procèdent à des récoltes terribles parmi les villageois qui ont le malheur de vivre autour… Mais non. Trop c’est trop. Ils ont assez souffert et ont décidé d’aller éradiquer le mal à sa source.

            Alors que vous êtes tranquillement en train de siroter un verre de sang avec un zeste de terreur, voila que les portes de votre demeure se mettent à trembler! Les paysans sont amassés en nombre et vont pénétrer dans votre antre! Il va falloir réagir…

 

Qui va là?…

            Grimlord Games sort ici son 3eme jeu après Endure the stars et The Everrain. Village Attacks vous propose d’incarner le rôle de monstres dont le repaire est attaqué par une bande de villageois en furie. A l’image d’un Docteur Frankenstein encerclé, votre but va être de défendre votre demeure et de protéger le coeur du chateau.

            Le jeu se présente sous la forme d’un dungeon crawler coopératif mais il s’agit bien d’un tower defense. Il reprend les principes des jeux en lignes avec la salle centrale à défendre, l’attaquant nombreux mais faible guidés par une IA et les « héros »- enfin… les joueurs là… – qui gagnent de l’expérience en tuant des ennemis, construisant des pièges. Plusieurs jeux de plateaux comme Orc must die ont ouvert la porte mais Village Attacks assume un point de vue différent, rafraîchissant et bien narratif. 

 

Le chateau et les armes d’un siège…

            Dans la boite, vous trouverez plein de choses: 5 monstres à incarner qui seront opposés à 32 paysans, 18 chasseurs et 5 héros du village. Toutes ces figurines sont de qualité moyenne mais sont efficaces. Le château sera représenté par des tuiles richement décorées  dont un scénario nous indiquera le placement au début de la partie. Bien entendu, vous aurez tous les pions, marqueurs pour savoir s’il fait jour ou nuit, si votre monstre est assommé, s’il fait noir ou ce qui brûle dans le château. Des cartes vous permettront de connaître l’effet des pièges ou le nombre de villageois qui arrivent ou encore les capacités que vous gagnerez en devenant plus expérimenté.

            Une boite bien remplie avec des possibilités de jeu nombreuses et variées… 

 

Un système de défense simple et huilée…

            Que peuvent faire nos vaillants… monstres pour repousser l’envahisseur(hum?)? Le système de jeu est simple: à chaque tour, les joueurs à tour de role vont jeter 6 dés spéciaux. Sur chaque face se trouve les actions que pourront faire les héros comme bouger, tirer, se battre au corps à corps ou de la magie. Une face est liée aux villageois et ne pourra etre utilisée par les joueurs. Pas de fatalité néanmoins car dès que vos dés auront 3 symboles pareils, vous pourrez relancer les dés concernés. 

            Les actions sont simples et directes à résoudre: attaquer fait 1 dégât à l’ennemi (le tuant s’il s’agit d’un simple paysan…), bouger permet d’avancer d’une tuile en se méfiant des villageois présent…

            Une fois fait, c’est aux villageois de jouer: on fait avancer la roue qui détermine les événements du scénario puis chaque villageois attaque d’abord puis bouge vers le cœur du château.

            Un petite phase de nettoyage et on recommence…

 

 

Le réveil de la bête…

            Je ne vais pas vous mentir, le système précédent n’est pas de la première originalité. Il a l’avantage d’être simple d’accès et maîtrisé, propose un jeu plaisant et un challenge intéressant pour tout joueur. Il va permettre ainsi de développer autre chose. En grands amateurs du genre, les auteurs ont ajouté des éléments qui changent profondément le jeu:

_ j’ai déjà parlé de scénario. Comme dans un dongeon crawler, vous aurez une disposition différente du terrain à chaque fois et des façons différentes de faire apparaître les villageois.

_ Vous aurez une pléthore de petits changements à choisir pour simplifier ou durcir le jeu: augmenter le nombre d’apparitions, mais aussi jouer de jour ou de nuit débloquant ainsi des pouvoirs différents.

_ Exterminer du villageois n’est pas la seule façon de gagner. Vous pourrez aussi démoraliser les paysans en accomplissant des haut-faits, sous forme de cartes objectifs. Éviscérer le héros du village sous les yeux de ces camarades ou empêcher l’accès d’un passage pendant un certain temps devrait calmer tout le monde.

_ Les villageois n’ont pas tous la volonté de vous détruire: certains sont là uniquement pour vous dévaliser et auront un comportement différent que leurs camarades. Il chercheront la cuisine, votre salle de trésor, ils pourront aussi chercher des prisonniers que vous alliez sacrifier…

            Par un système d’aide de jeu pratique et facile, vous pourrez retranscrire une intelligence artificielle fournie avec certains chasseurs qui attaqueront certains monstres en priorité ou des événements changeant un situation maîtrisée en potentiel désastre donnant un coté épique particulier…

 

            En conclusion, voila un jeu qui renouvelle et mélange avec finesse 2 genres. Riche à explorer, sympa à jouer, vous aurez de quoi vous occuper avec cette boite pleine de matériels et de surprises. Perso, le thème m’avait accroché sur notre partie de test, mais c’est le système fluide et les idées apportées qui créent des scénarii vraiment différents et une vie propre à chaque monstre/villageois qui m’a convaincu. Vivement fin juillet!

Guitou