En cette période un peu étrange, il est difficile de venir chiner à la boutique dans nos gammes alternatives. Voici un petit showcase pour venir avec vous faire le tour d’une gamme de figurines qu’on aime particulièrement : Celle de Lucid Eye de Steve Saleh. En particulier, aujourd’hui, je vais vous amener dans l’univers de son elfe rouge et si vous recherchez des figurines originales, vous allez être servis…

 

The Red book of the Elf King :

La gamme du Red Book est avant tout un jeu et un univers. Ecrit en collaboration par Rick Priestley, ce jeu raconte un univers où les elfes dominent un monde médiéval fantastique classique, sombre et violent.  Plus proche des mythes nordiques, vous jouez des bandes dirigées par des elfes venant de maisonnées différentes avec des compagnons humains, trolls, etc… Je ne vais pas m’étendre trop mais quelques infos peuvent vous aider :

_ les bandes font environ 7 figurines, ce qui en fait un petit jeu d’escarmouche assez accessible.

_ C’est donc un jeu d’escarmouche, au D10 + caractéristique correspondante contre une difficulté pour résoudre les actions.

_ les tours se font par phase : initiative, mouvement, conflit, résultat. L’initiative se gagne par une opposition D10+ chance. Pendant une phase, le joueur qui a l’initiative fait toutes les actions possibles, ie pendant le mouvement, il fait bouger toutes ses figurines, pendant le conflit, il fait attaquer, etc…

_ Quand une figurine attaque une autre figurine, elle fait une touche qui est résolue en fin de tour, pendant la phase de résultat. Les blessures ne se font et prennent effet qu’à ce moment-là…

A noter, les habitués de la boutique savent que c’est sans doute l’ensemble de règles le plus prometteur de ces dernières années. Games Workshop a déjà commencé à l’utiliser dans plusieurs de ses publications…

 

Showcase et explorer la gamme :

Mais ce sont les figurines qui m’intéressent et leur potentiel d’utilisation qui va nous intéresser aujourd’hui. La gamme est en plomb et est censé être du 28mm. Dans la pratique, elles sont un peu plus grandes, en particulier les elfes, ce qui les rend parfait pour du Games Workshop ou pour des héros qui doivent un peu ressortir au-dessus de la masse.

On peut répartir les figurines dans les catégories suivantes :

Les humains :

Très typés viking, ils portent souvent des armures de cuir avec cape au vent. Épée courte et étendard,  Gremingel Earl of The Vorlings With Gagnir’s Horn est représentatif du style de la gamme. Si vous cherchez un seigneur pour SAGA ou un chef d’unité, c’est une idée intéressante. Brux of The Out Isles avec son casque ailé sera aussi dans cette veine.

Pour les troupes, 2 blisters de 3 guerriers The Mortals  sont aussi des parfaits proxi pour des vikings. Ils sont armées d’épées alors que leurs homologues des blisters de compagnons The Companions  ont des lances. Ils sont parfaitement combinables faisant donc 24 figurines différentes qui viendront soit étoffées vos rangs en les diversifiant, soit créés des unités à part.

Vhenlan Rhegwulf offre aussi un exemple de guerrier avec peau d’ours sur le dos et un bouclier/griffe qui lui donne une allure de compagnon bourru d’un Conan des montagnes. Wyt Ironcraw est dans la même veine avec son crâne chauve, son épée et sa lance. Ce sont des héros parfaits.

 

 

Les elfes

Etant la base des bandes, ils se doivent d’avoir de la personnalité et d’être originaux. Vous avez donc des personnages aux aspects très différents et fort.

Certains sont très classiques comme The Red Elf, une figurine qui conviendra parfaitement pour un magicien ou un mystique de donjons. Si vous cherchez un Seigneur d’armée, The Elf King avec sa posture surélevée vous donnera une alternative parfaite aux chefs trop plats de certaines gammes. Meksant Farseer fera une érudit, tandis Alloysian of Vasterlant fera un guerrier haut elfe de premier rang. Lowic The Hero of The Ecanna peut faire un barbare avec ses 2 épées et ses peaux de bêtes,  Orelea of The Long Isles une princesse pirate et magicienne très aérienne. Vashel Goldenhand est un guerrier avec des inspirations plus grecques que rejoint Salian Trollblood Of The Sarland March.

Prince Erlykan The Damned est un exemple de design étrange. C’est un guerrier elfe avec des ailes de démons d’envergure. Il peut servir de leader d’armée de morts-vivants ou de créatures d’autres mondes infernaux imposant.

The Sea Thane est aussi étrange avec une ambiance très atlante comme dans les comics des années 70. Le visage allongé, avec des traits de poisson, pourrait convenir à des idoneths d’Age of Sigmar.

Hirihalye Bloodmother of Smotenshal, Vorthexen Thane est une elfe dénudée montée sur une monture d’énergie faite de flammes tournoyantes. Elle peut être accompagnée de The Vorthexen  disponibles sous 2 blisters différentes, soit 5 figurines différentes pour une unité de cavalerie que des elfes sylvains pourraient apprécier.

Greng Elftroll est d’inspiration plus sombre et violente avec ses peaux de bêtes. Une hache, à la main, une longue épée à la ceinture, la tête renfoncée lui donne un air patibulaire à souhait.

Sunnvane and Lismhale, The Two That are One est un guerrier elfe dont une jeune femme sort de la cape, lui donnant une allure irréelle.

Rootgnawer The Elking est assez disproportionné et donne l’impression d’une dryade qui a mal tournée. Assez sombre, il peut faire une créature des bois malfaisant de bonne facture.

 

Les particuliers :

Harmûk The Dwarf Smith est un peu particulier car il s’agit d’un nain difforme parfait comme serviteur de nécromant ou gardien de cimetière

Skeggni The Pel Witch, bien qu’humain, est une particularité car c’est “juste” une sorcière classique avec un balai. Efficace.

Ragvhan Earsplitter est dit être un troll mais il a plus l’allure d’un humain de grande taille, avec un côté presque préhistorique, plus habillé avec ses peaux de bêtes. Il pourrait faire un chef d’hordes de maraudeurs, de guerriers indisciplinés et violents. Cufnir The Betrayer est un autre chef troll, une espèce de grosse brute épaisse à 2 haches. Les troupes trolls sont réparties en 2 blisters The Trolls à l’armement très variés avec des haches et des marteaux.  Ils peuvent faire de bons gardes du corps humains, n’ayant pas de traits très distinctifs.

Conclusion :

J’espère que ce petit tour d’horizon vous aura inspiré et donné des idées de proxis pour diversifier vos armées, vos collections. Que vous soyez peintre ou joueur, cette gamme a forcément de quoi vous plaire, par sa qualité, par son originalité. Elle nous a conquis dès le premier coup de pinceau et c’est la première vers laquelle on tourne notre regard quand on recherche de nouvelles idées.

Et pour faire un tour plus large de la gamme, on vous invite a aller fureter dans la catégorie dédiée sur le site en cliquant sur l’image ci dessous