Qu’est-ce que c’est ?

Dungeon Saga est un Warhammer Quest like. Si vous n’avez jamais joué à ce dernier, c’est un un jeu du type salle-monstre-trésor. Comment ça ce n’est pas plus clair ? Bon, ok, je vous fait la version longue. Vous êtes un groupe d’aventuriers, ici un barbare, un mage, un elf, et un nain, qui partez en quête dans un donjon pour défaire un tyran diabolique, tout en pillant les trésors cachés dans les différentes salles que vous allez devoir visiter. Bien sûr, des monstres et des pièges vous attendent, et vous devrez traverser les différentes sections du donjon avant d’arriver à votre but final. Oui, le Donjon de Naheulbeuk est une parodie de ce type de jeu, qui, vous l’aurez remarqué, est très proche dans le principe, d’un jeu de rôle du genre Donjon et Dragon.

Oh la belle boite !

Dès l’ouverture de la boite, nous étions aux anges avec Alex. Je ne parle jamais du packaging, car ça n’a aucune incidence sur la qualité d’un jeu, mais là je ne peux pas faire l’impasse. La boite est en fait un grimoire, dans lequel est contenu tout le matériel de jeu. La boite est assez rigide pour pouvoir transporter et stocker votre jeu en toute sécurité. C’est pas la classe interdimensionnelle ? On se sent un peu comme dans ces films américains, où les Bibles servent surtout à cacher une arme à feu, quand ce n’est pas une clé USB contenant des fichiers compromettant…

Le contenu

Une fois passé le moment d’émerveillement béat et baveux, nous avons regardé de plus près le contenu. Les figurines sont toutes montées, et déjà sur des socles texturés, donc prêtes à être jouées. Les figurines sont de bonne qualité, et ont un côté « Old School » qui colle parfaitement avec le thème. Les squelettes avec faux sont en fait des répliques exactes des figurines de Wargammer Quest ! Côté tuiles et jetons, vous avez tout le nécessaire en carton, comme dans n’importe quel jeu de plateau. Le petit plus, le mobilier, c’est à dire les bibliothèques, portes et autres coffres, sont en plastique, comme les figurines, ce qui donne un réel relief à la table jeu. Enfin, le tout dans la langue de Molière !

Comment ça se joue ?

Tout d’abord, il vous faut entre 2 et 5 joueurs, 1 qui jouera le Nécromancien, et les autres qui prendront le contrôle des 4 Héros dont je vous ai parlé plus tôt. Le but des aventuriers dépendra du scénario, mais dans tous les cas, ils devront explorer des salles pendant que le Nécromancien essaye de les tuer, ou du moins de les empêcher d’accomplir leur objectif… 

Une fois le plateau de départ installé, les aventuriers commencent à jouer. Ils peuvent avancer d’un certain nombre de cases en fonction de leur caractéristique de mouvement, puis taper sur les méchant séides ! Certains de vos personnages pourront lancer des sorts et tirer à l’arc, mais si vous avez vraiment la classe, vous tuerez les monstres à grands coups de hache. Pour frapper, rien de plus simple. Lancez autant de dés que votre caractéristique de combat. Votre cible fait de même. Pour qu’un dé soit comptabilisé, il faut que le résultat soit au-dessus de l’armure adverse. Ensuite comparez le résultat le plus haut de l’attaquant, avec le résulatat le plus haut du défenseur. Si l’attaquant fait plus, il inflige une touche à l’adversaire. Comparez ensuite les deux résultats suivants les plus hauts, et ainsi de suite, jusqu’à avoir traité tous les dés de l’attaquant. Simple et efficace ! Selon le nombre de touches que vos héros réussiront, les monstres subiront plus ou moins d’effets néfastes.

Une fois que tous les héros ont montré à quel point ils sont balaizes, c’est au tour du Nécromancien d’empêcher les aventuriers de réussir leur quête. Pour cela, il peut activer deux monstres, puis jouer une carte de sa main. Il s’agit d’événements divers, comme relever des morts, réactiver des figurines, etc. L’autre rôle du tas de carte du Nécromancien est d’être un timer pour la partie. A chaque tour, il pioche une carte, et si jamais le tas est épuisé, c’est fin de partie et les aventuriers perdent…

Vos héros disposent d’autres capacités au-delà de leur caractéristiques. Ils possèdent un « exploit », qui se déclenche une seule fois par partie, et qui peut permettre à l’équipe de se sortir d’un mauvais pas. De plus, à chaque fois que vous abattez 5 monstres, vous gagnez un un dé supplémentaire que vous pourrez utiliser le moment voulu. Selon les scénarios, ils pourront se voir attribuer de nouvelles capacités, et si vous survivez assez longtemps au travers les scénarios vous pourrez les jouer avec leur profil légendaire …

Et Après?

Vous pouvez jouer une partie de Dungeon Saga comme un scénario isolé, mais c’est bien plus amusant de jouer la campagne en réalisant les missions dans l’ordre. Si vous le faites ainsi, vous aurez 15 « heures » pour réussir les 8 missions. Chaque mission représente une « heure » de jeu. Si jamais vous échouez un scénario, vous pouvez le recommencer jusqu’à ce que vous le réussissiez, mais vous predrez une « heure » à chaque fois… Certaines conditions vous permettent de récupérer du temps, mais d’autres vous en font perdre, donc attention !

Une fois que vous aurez joué les missions proposées, vous aurez sans doute envie d’en jouer des nouvelles. Pas d’inquiétude, de nombreuses extensions sont prévues, avec de nouveaux plateaux, héros et monstres. Vous pourrez même jouer un maître du Dungeon « bon » qui empêche des « villains » de s’infiltrer dans son Donjon… L’aventure de fait que commencer !

Suite à de nombreuses demandes, je réinstaure la tradition initiée par Al, le bon vieux « points forts » « points faibles » !

Ezek

[tabgroup class= »shortcode_tab_1″][tab title= »Points Forts »]
  • Un très bon système fluide et pleins de subtilités
  • Une excellente réadaptation de Warhammer Quest
  • Prise en main et installation immédiate
  • Excellent tutoriel
  • Une TREEEEEEEES belle boîte 
  • Le matériel plastique est très bon
  • Le design est old school mais bien réalisé
  • Le jeu est super fun !
  • Tout est traduit en français !
  • Pleins d’extensions en prévisions, dont celle qui vous permettra d’utiliser toutes vos figurines de King of War dans Dungeon Saga !
[/tab][tab title= »Points Faibles »]
  • Le matériel carton est bon, mais on aurait apprécié la même qualité que AvP
  • Le joueur possédant le jeu doit s’attendre à être le Nécromancien, et ne doit pas révéler les informations des missions aux joueurs. Quand il passera joueur, il n’aura plus cette surprise…
[/tab][/tabgroup]