Avec l’aimable autorisation de Games Workshop, voici la traduction de leur billet de Blog sur le macabre Gorslav….

«Écoutez, écoutez. Je suis le crieur de la cité maudite et je suis ici pour vous parler des êtres macabres qui hantent les rues. Si vous entendez le bruit de l’acier raclant contre le sol froid et le cliquetis d’os qui traîne sur les pavés, fuyez. Le Grave keeper ne peut pas être raisonné – pas plus que ses sbires. Et si vous m’entendez brouiller mes mots sur le chemin du retour de la taverne, ne vous en faites pas. Ce ne sont que des allergies. »

 

Si vous avez lu Warhammer Community au cours du dernier mois environ, vous savez déjà une chose ou deux sur certains des héros et méchants de Warhammer Quest : Cursed City. Vous serez également au courant de la malheureuse histoire d’Ulfenkarn et un peu du souverain despotique qui l’a amenée à son triste état.

 

Aujourd’hui, nous aimerions attirer votre attention sur certains des adversaires les plus bizarres auxquels votre équipe d’aventuriers sera confrontée. Tout d’abord, rencontrons les zombies Dead Walker qui affluent depuis les fosses communes.

 

Quand nous disons que la ville est une menace rampante, nous voulons dire qu’Ulfenkarn elle-même semble avoir sauté sur les épaules des morts pour se promener.

 

 

La triste vérité est que les morts-vivants sont de loin plus nombreux que les êtres vivants réels dans la Cité Maudite. Le Nadir timide est si proche que la magie de la mort imprègne tout. Cette énergie fétide se concentre dans des lieux déjà associés à la mort – tels que les cimetières de masse disséminés dans les différents quartiers d’Ulfenkarn.

 

Ces soi-disant « jardins de cadavres » ont atteint une sensibilité écœurante, une sorte de faim effrayante qui utilise apparemment des corps morts-vivants comme des marionnettes pour rechercher des âmes fraîches. Les Dead Walker Zombies errent dans les rues d’Ulfenkarn, s’attaquant à tout ce qui s’approche de trop près.

 

 

Et qui garde ces charniers remplis de cadavres frais ? Personne d’autre que ce charmant gars.

 

 

Gorslav the Grave keeper est sans aucun doute l’une des figurines les plus effrayantes de tout le jeu. Et nous sommes sûr que depuis l’annonce initiale de Warhammer Quest : Cursed City, vous êtes très curieux de connaître le bon vieux Gorslav.
Nous sommes d’accord, PERSONNE ne l’appelle ainsi… Regardez-le de plus près – si vous n’avez pas envie de dormir pendant les prochaines nuits.

 

 

Cette créature déroutante enterre les victimes vivantes dans les jardins des cadavres et les libère plus tard à la demande de ses maîtres vampiriques. Son énorme pelle de Grave keeper est aussi efficace pour créer des cadavres que pour les exhumer, et son masque en os et ses accessoires de mort ne laissent guère de doute quant à sa disposition générale.

 

Selon les légendes locales, Gorslav ne parle jamais – donc personne ne peut déterminer s’il était autrefois un homme mortel qui s’est transformé en un zombie. En fait, on ne sait même pas si le Gravekeeper est un seul être ou il fait partie de l’horrible ordre de nécro théurges.

Ce qui n’est pas contesté, cependant, c’est sa maîtrise des vents de la mort et son aura de commandement sur les Deadwalkers.

 

Si vous pensez que c’est sauvage, il y en a beaucoup plus à venir dans la ville maudite. Assurez-vous de vous inscrire à la newsletter pour rester à jour avec les dernières révélations. N’oubliez pas de visiter le site Web pour découvrir tout ce que nous avons déjà montré dans le dernier et le plus grand épisode de la vénérable série Warhammer Quest….

Greg