Comme promis, voici donc la deuxième partie de l’article sur Conan, portant particulièrement sur les règles du jeu !

Combien de joueurs ?

Conan est un jeu pour 2 à 5 joueurs, dont un interprétera l’Overlord (le grand méchant), et l’autre un groupe d’aventuriers, dont Conan. C’est donc un jeu assymétrique comportant un maître du jeu.

Contenu de la boîte

La boîte de base comprend plus de soixante figurines MAGNIFIQUES, dont les monstres contrôlés par l’Overlord et les héros. Bien évidemment, un des héros est Conan !
2 plateaux double face représentant 4 terrains totalement différents.
Les livrets de règles et scénario
Des tuiles et fiches pour les personnages et overlord, ainsi que pleins de gemmes, et autre matériel annexe.

Déroulement d’une partie

Après avoir choisi une mission, les aventuriers réunissent leurs heros et leur plateau, ainsi que l’équipement pour la mission. L’Overlord réuni ses guerriers et tuiles, ainsi que son plateau, puis annonce les objectifs des jouers, et les siens. A chaque tour, les jouurs pourront activer leur héros une fois, et l’overlord deux groupes de guerriers. On enchaine les tours jusqu’à la fin de partie, annoncée par le compte tour et les conditions de victoire du scénario.

L’Activation : les merveilles audacieuses du système de Conan

Pour le moment, rien d’original. Mais tout le génie du jeu vient de la façon de gérer les activations !

Les aventuriers

Chaque aventurier dispose d’une certaine quantité de gemmes. Elles représentent les points d’action autant que les points de vie du guerrier. Vous avez accès à Actions et deux Réactions : bouger, tirer, taper, intéragir, puis parer et relancer.

Les gemmes que vous avez vous permettent d’activer au fur et à mesure vos actions. Une gemme vous permet de lancer un dé ou effectuer un déplacement d’une case. Vous pouvez donc avancer de deux cases (2 gemmes), frapper au càc avec 3 dés (3 gemmes), avancer d’une case (1 gemme), ramasser un arc par terre (1 gemme), puis tirer avec 2 dés (2 gemmes) . Si vous ratez votre tir, vous pouvez très bien effectuer une relance (1 gemme). Si par la suite vous êtes attaqué et qu’il vous reste des gemmes, vous pouvez rajouter des dés à votre parade, une gemme valant un dé.

Comme je vous l’avais annoncé dans le précédent article, le jeu allie fluidité et narrativité. Les points d’actions, représentés par les gemmes, permettent de gérer la qualité des actions (mouvement, attaque, parade…), ainsi que leur quantité (nombre de dés et d’actions identiques répétées ), avec un set de caractéristiques restreint. Vous pouvez faire ce que vous voulez, quand vous voulez, et comme vous voulez. 

Les caractéristiques se limitent à deux données. La quantité maximum de gemmes que vous pouvez attribuer à une action durant le tour, et la couleur du dé à lancer. Il existe trois couleurs, jaune, orange, rouge, qui sont du moins fort au plus fort.

Ses gemmes sont récupérées au début de chaque nouveau tour. A chaque fois que vous êtes blessé, vous perdez une gemme. Ce qui signifie que plus vous êtes blessé, moins d’actions vous pourrez faire.

L’overlord

L’overlord dipose d’un plateau spécial, dans lequel sont posé dans un ordre bien précis ses guerriers. Il a le droit d’activer deux groupes, mais cela représente un coût. Plus le guerrier est à droite du plateau, plus celà est coûteux en terme de gemmes. Une fois le guerrier activé, sa tuile retourne à droite.

Vous pouvez donc activer les guerriers que vous souhaitez, mais celà peut vous coûter cher. De même, un guerrier déjà activé coûtera un maximum à l’overlord.
Du point de vue tactique, les aventuriers auront donc intérêt à éliminer les créatures les plus à « gauche » du plateau de l’overlord, histoire d’augmenter les coûts d’activation. A moins qu’ils préfèrent se mettre hors de portée pour obliger l’overlord à activer en priorité d’autres unités…

Les guerriers de l’overlord devront aussi utiliser des gemmes pour leurs actions, le rôle de l’overlord est donc celui d’un bon gestionnaire des ressources (humaines ou non!).

Le Petit plus

Les fiches comportent d’autres informations, dont le poids maximum d’équipement. Au cours des missions, les héros vont pouvoir ramasser des objets et armes, seulement ils ont une limite de poids. Au delà du point limite, il y a des actions (comme nager, sauter, grimper) qui leur seront interdites à partir d’un certain poids porté. Il vous faudra donc choisir avec parcimonie les actions que vous sacrifierez au profit de votre puissance ou résistance.

Les Jets de dés


Les dés comportent plus ou moins d’épées sur leurs faces. Les épées sont des réussites. C’est donc une addition toute bête qu’il faut faire, et soustraire son résultat à celui de l’opposant. Ainsi un jet d’attaque de 5 épées contre un jet de parade de 3 épées infligera 2 blessues, soit la perte de 2 gemmes. Simple, non ?

Les Maps

Il existe pour le moment 4 maps, mais elles sont toutes tellement différentes que ce n’est pas dérangeant. Ma préférée reste celle du combat de navire, dans lequel vous allez aborder l’équipage adverse ! Vous avez aussi une auberge, un château, et un village. Tous les lieux icôniques des aventures de Conan sont donc bien représentés !

Les Petits moins

Oui, il y en a, masi comme vous allez le voir, ils ne sont que temporaires.

  • La boîte de base contient 10 scénarios, et ne propose pas de méthode pour changer les héros et les équipements.
  • Il n’y a pas de système de campagne liant les scénarios.
  • Il n’y a pas de système d’escarmouche vous permettant de se passer de l’Overlord.

Tous ces problèmes de sont que momentanées. des suppléments vous permettant de jouer une campagne et de varier les scénarios et déjà en préparation, sachant que de nombreux héros vont arriver avec les extensions.
C’est juste dommage de ne pas avoir intégré à la boite de base au moins un apperçu de ces éléments.

Conclusion

Les Figurines sont à tomber par terre, l’univers est respecté, et le système de jeu (d’activation) est proche de la perfection. C’est donc un jeu que tout le monde devrait avoir dans sa collection, et j’attend avec impatience que les suppléments sortent !

Ezek