Avec l’accord de Warlord Games, voici la traduction de leur article de blog 

Article écrit par le studio web de Warlord Games

DÉCOUVREZ LA MARINE ESPAGNOLE DANS TOUTE SA GLOIRE ET FAITES REMONTER LE COURS DE L’HISTOIRE A VOS GRANDS BATEAUX COMME L’ALMIRANTE DE VOTRE PROPRE FLOTTE DANS BLACK SEAS

 

LA MARINE ESPAGNOLE

L’histoire de la marine espagnole à l’âge de la voile est l’une des fortunes les plus diverses: elle implique à la fois des succès majeurs et des défaites massives.

Au début du 18ème siècle, les flottes étaient en mauvais état et peu performantes. Les réformes dans toutes les zones de la flotte dans les années 1720 la transformèrent rapidement en une force véritablement puissante. Dans les années 1730, la marine fut en mesure de reprendre des biens en Italie qui avaient été perdus au profit de l’Autriche des décennies auparavant. En 1741, une petite flotte espagnole remporta une victoire spectaculaire contre les forces britanniques écrasantes lors de la bataille de Carthagène des Indes en Colombie. Une force de seulement six navires espagnols et des forteresses de soutien, défendus par environ 6 000 hommes, fit face à une invasion britannique de 124 navires et de près de 28 000 hommes. Lors d’opérations terrestres et maritimes combinées, la Royal Navy fut lourdement vaincue, perdant 50 navires et 18 000 hommes.

L’attaque britannique sur Carthagène des Indes par Luis Fernández Gordillo.

1770’S

La marine espagnole a combattu avec succès les Britanniques à plusieurs reprises entre 1720 et 1820. Dans les années 1770, les flottes espagnoles apportèrent une contribution majeure à la guerre d’indépendance américaine. Avec leurs alliés français et néerlandais, ils ont été en mesure de surpasser les navires britanniques et de manœuvrer avec eux pour apporter des armes et des fournitures essentielles aux forces coloniales.

La flotte britannique se rapprochant de La Havane en 1762. Peinture de Dominic Serres

La navigation n’a pas toujours été simple pour la marine espagnole. Pendant le siège de La Havane en 1762, après plusieurs batailles, 22 navires – un cinquième de la flotte espagnole – se rendirent aux Britanniques. Les relations avec les voisins européens de l’Espagne ont clairement fluctué, affectant toujours la marine, ce qui peut constituer un scénario intéressant pour BLACK SEAS, en particulier pendant les guerres napoléoniennes.

1790’S

Au début des guerres de la révolution dans les années 1790, l’Espagne s’est alliée à son ennemi traditionnel, la Grande-Bretagne. Cependant, elle transféra son soutien en France en 1796, ce qui entraîna de lourdes défaites et de nombreux barrages de la part des flottes de la Royal Navy.

À la bataille du Cap Saint-Vincent en 1797, une flotte espagnole de 36 navires fut défaite par une flotte de seulement 22 Britanniques, ne perdant que quatre navires.

Le capitaine HMS aux côtés de San Nicholas et de San Josef lors de la bataille du Cap Saint-Vincent le 14 février 1797 pendant les guerres napoléoniennes

 

1800’s

Le plus grand renversement espagnol fut bien sûr à la bataille de Trafalgar en 1805, lorsqu’un quart de la flotte espagnole fut capturée ou coulée. La calamité survenue à Trafalgar n’empêcha pas l’Espagne de s’allier de nouveau avec la Grande-Bretagne, bien qu’en 1808, elle fît partie de sa lutte pour l’indépendance vis-à-vis de Napoléon. Presque immédiatement, lors d’une petite bataille au large de Cadix en juin 1808, l’Espagne s’empare d’un escadron de six navires français, ne perdant que quatre hommes.

La marine espagnole s’est battue pour les Français et contre eux, ainsi que pour les Britanniques et contre eux. En cours de route, elle s’est alliée aux Américains et aux Néerlandais et a mené des batailles non seulement près de chez elle en Méditerranée, mais a eu de nombreux engagements réussis (et également désastreux) jusqu’en Amérique du Sud et dans les Caraïbes.

 

Santísima Trinidad, le navire le plus lourdement armé de tout l’âge de la voile

 

LA MARINE ESPAGNOLE DANS BLACK SEAS

La flotte espagnole comprenait parfois des 1ers rangs chargés de beaucoup plus de canons que ceux d’autres pays. C’est la nation qui a construit la Santísima Trinidad après tout.

Le 1er rang espagnol peut bénéficier de la mise à niveau « Over Gunned ». S’ils agissent de la sorte, ils risquent cependant d’avoir des difficultés à manœuvrer à pleine voile. Ces navires ont rarement vu l’action, de sorte que les équipages de vétérans ne sont pas autorisés sur ces navires.

 

Les équipages espagnols souffrent d’un manque d’entraînement par rapport aux marines des autres nations. Par conséquent, les équipages d’anciens combattants encourent des frais supplémentaires lors de la sélection d’une flotte espagnole.

 

Si vous avez envie d’assembler une flotte espagnole pour lui faire prendre la Mer et vous couvrir de Gloire dans BLAK SEAS, cliquez sur l’escadre ci-dessous pour Précommander vos exemplaires dès maintenant !