Adeptus Titanicus: Les règles en avance

 

            Dans une semaine sortira le très attendu Adeptus Titanicus dont je vous ai déjà parlé récemment. Enfin, on pourra précommander le jeu…. Si on ne sait pas encore les prix, ni le contenu exact de certaines boites de la gamme, la communication tout azimut de Games Workshop nous a appris beaucoup de choses sur les règles. Article dans le White Dwarf, photos et démos en convention, vidéo avec les développeurs et parties en direct nous ont été proposés et… ben, on est un peu perdu. J’ai donc décidé de résumer ce que l’on sait pour vous donner une idée du pourquoi, comme moi, vous allez vous mettre à ce jeu…

 

Frayeurs et fiches techniques:

            Commençons par les composants de la boite de base… Non non, je ne vais pas parler des figurines mais l’une des premières choses qui m’a marqué dans les photos sorties est la quantité de matériel présent. Des gabarits, des dés dont certains spéciaux, des petites cartes, des grandes plaques de cartons avec des cercles de couleurs… J’avoue avoir eu un peu peur…

            Les titans ont des tableaux de bords  pour résumer leurs caractéristiques. Outre des rappels de règles intelligents (évitant le recours au livre régulier), il permet grâce à un système de pions de pouvoir gérer les systèmes de votre machine. Si vous êtes touchés à la carapace, vous baissez son pion du nombre de dégats reçus. Le cercle sur lequel vous arrivez vous indiquera l’état du système et les malus ou bonus de vos futurs actions. Simple et efficace, on a vraiment l’impression d’être devant un tableau de contrôle de titan.

            Et tout le matériel présent va avoir pour but de vous faire ressentir le poids du robot et sa puissance…

 

Si on soulève le capot…:

            La partie se déroule suivant un scénario qui va vous donner les éléments importants: déploiement, objectifs,… Elle va se dérouler en général en 6 tours qui seront divisés en 4 phases.

            La phase de stratégie va être le moment où les joueurs vont donner leurs ordres. En commençant par celui qui a l’initiative ( déterminé au hasard au début et qui change à la fin de chaque tour), il va désigner un de ses titans et faire un test de commandement. Il faut faire plus que la caractéristique de commandement ( de 3 pour un Warlord, 6 pour des chevaliers) avec un dé à 10 faces. Si il rate, il ne peut plus donner d’ordres du tour. S’il réussit, il peut passer à un autre titan mais surtout il va pouvoir donner un bonus qui va typer le tour du robot:

            _ l’ordre de « First Fire » permet de ne pas faire de mouvement et de pouvoir tirer avec une de ses armes.

            _ L’ordre de « Split Fire » permet de diviser ses tirs entre plusieurs cibles, chose interdite normalement.

            _  Avec l’ordre de « Emergency Repairs », on peut réparer immédiatement une section endommagée du robot.

            Et ainsi de suite… La charge et la course sont aussi des ordres, donnant des actions spéciales à votre titan…

           

Si on regarde de plus près le moteur…:

            La 2ème phase est celle de mouvement. Le premier joueur va bouger une de ses machines, puis le deuxième joueur avancera une des siennes etc…

            Les titans bougent différemment en fonction de leur taille. Un Warlord se dirige en ligne droite dans leur arc avant sans changer de direction. Il peut faire un virage de 90° mais cela coûte la moitié de son mouvement… 

            A noter qu’un titan a 4 arcs de 90°, un avant, un gauche, un droite et un arrière… Il est donc assez restreint dans son mouvement.

            La 3ème phase permet de réparer les éléments endommagés. Pour chaque système le demandant, chaque joueur jette un D6 et doit faire plus que le résultat inscrit. Les boucliers Void qui protègent votre titan peuvent relever sur un 5+.

            La 4ème phase est celle de tir. Comme le mouvement, les joueurs vont alterner en choisissant tour à tour leurs machines. A moins d’avoir l’ordre adéquat, une figurine est obligée de tirer sur une seule cible. Des petites cartes représentent les différentes armes que vous pouvez mettre à vos titans. En plus de se changer facilement, elles détaillent la portée, le nombre de dé pour toucher et la force de l’arme.

            Vous lancez pour toucher en essayant d’égaler ou dépasser votre capacité de tir et tous les tirs réussis n’auront pas le même sort. Si votre cible a des boucliers Void, chaque tir en enlève un. Sinon, il peut faire du dégât. Le joueur qui tire jette un dé spécial, de localisation, qui indiquera directement quelle partie est touché. Ensuite, il faudra faire un jet de force, constitué d’un D6 + la force de l’arme et dépasser la résistance de la zone touchée. Chaque point au-dessus du score inflige des dégâts et va donner des malus à la cible, allant de fragiliser à la zone à une explosion totale (dans les cas les extrêmes…)..

            La 5ème phase va permettre aux joueurs de compter les points de victoire…

 

Et une panoplie de subtilités…:

            Jusque là, je suis resté dans la surface du jeu. Vous avez plus ou moins Ces infos dans le White Dwarf mais je vais passer la vitesse supérieure… Donc Sans le moindre ordre particulier, voici ce qui fait que ce jeu est exceptionnel et profond:

            _ Il faut peu de figs pour jouer. Un Warlord et une phalange de chevaliers permettent déjà de faire quelques parties. Ajouter un Reaver et une 2eme phalange et vous avez une compo classique.

            _ Les titans sont réunis en légions, à l’instar des chapitres de marines. Chaque Légion a ses propres capacités qui correspondent au background de l’hérésie d’Horus. De la possibilité d’aligner 2 Warlord au lieu d’un à des bonus pour certaines armes, vous avez 4 légions décrites dans le livre de base et plus à venir.

            _ il est possible de pousser les moteurs de son titan pour obtenir des effets bonus. Bouger plus loin, tirer mieux, plus fort, une série d’effets vous permettra de faire des actions démentielles. Mais cela aura un prix: vous risquez d’endommager votre titan, voir d’en perdre le contrôle. Un dé spécial vous indiquera les désagréments qui vous arrivent…

            _ Des points de stratagèmes sont accordés en début de partie indiquant la possibilité de jouer des cartes d’effets spéciaux…

            _ Certaines armes utilisent des gabarits, comme dans les anciennes versions de 40K… Les rumeurs parlent d’un missile vortex mais aussi d’armes dévastatrices. Pour tirer avec un canon volcano par exemple, il est obligé de pousser son moteur à plasma…

            _ Rumeur: Le jeu est jouable en campagne… et les titans sont entièrement personnalisables par des traits différents…

            Et l’avenir est déjà prévu: Le titan Reaver devrait sortir d’ici la fin du mois et le warhound au niveau de début Octobre.

 

Conclusion:

            Pléthore de matériels utilisés de façon intelligent pour donner un jeu dense, narratif et intelligent, voila ce que les différentes previews montrent du jeu. Il est clair que Games Workshop ne nous a pas tout révélé mais ce que l’on voit est vraiment vraiment quali ( Pour toi, Heavy! 😉 )

Plus loin, on voit un jeu prenant, qui nécessite un investissement et qui va le valoir…

Encore 2 semaines… je tiendrai jamais…